C’est arrivé un 25 janvier.

mardi 24 janvier

Célèbre grâce aux œuvres de science-fiction, la planète Mars fut repérée très tôt dans le ciel par nos lointains ancêtres et les Romains la baptisèrent du nom de leur Dieu de la Guerre. Située entre la terre et Jupiter sa surface rocailleuse et désertique offre une teinte rougeâtre, d’où son surnom de planète rouge. Dans la course à l’espace entre les États-Unis et la Russie au 20e siècle, c’est la NASA qui réussira la première une mission vers Mars .

Timbre - Photographie de Mars

En Mars 1962, Mars 1, sonde lancée par l’Ex-URSS est la première à quitter l’orbite terrestre avec succès mais elle se perd malheureusement dans l’espace. Puis en 1965, Mariner 4 envoie les premières images rapprochés de la planète rouge. D’autres missions Mariner fourniront des milliers d’autres images de la planète la plus proche de la Terre. En 1971, Mariner 9, premier satellite artificiel à se mettre sur orbite autour d’une autre planète que la Terre, cartographie 85% de la surface martienne. En 1971 premier succès russe, Mars 2 place une sonde en orbite sans parvenir à larguer un atterrisseur sur la planète et Mars 3 y parvient la même année envoyant 20 secondes d’images vidéo.

Timbres - Les étapes du voyage vers la Planète Mars.

De 1975 à 1980, les sondes Viking 1 et Viking 2 envoyés par la NASA cartographie et analyse la surface de la planète à la recherche de traces de vie martienne. Leurs photos montrant un paysage rouge, hostile, désolé frappent les esprits. Puis le 4 juillet 1997, la sonde américaine Pathfinder se pose sur Mars et pour la première fois un véhicule spatial, Sojourner, robot de poche à six roue indépendantes fera quelques mètres sur la surface de la planète Mars. En fournissant pendant un an des données météorologiques et géologiques, Sojourner sera le précurseur d’une ambitieuse campagne de colonisation.

Timbre - Le Rover Opportunity sur la planète rouge.

En 2003 l’Europe rejoint l’exploration martienne avec la sonde Mars Express et son atterrisseur Beagle 2 mais ils ne parviennent pas à communiquer avec la terre. Le 25 janvier 2004, Le robot américain Opportunity se pose sur la planète Mars. « On est sur Mars ! », s’exclame le scientifique Rob Manning de la NASA, à l’arrivée sur la planète rouge d’Opportunity, exactement trois semaines après son jumeau Spirit de la mission MER (Mars Exploration Rover), les deux robots de l’agence spatiale américaine ont été envoyés pour déterminer si la vie a pu exister sur l’astre. Ce robot, lancé le 7 juillet 2003 pèse environ 180kg et est équipé de quatre instruments d’analyses géologiques et d’une foreuse. Il s’est posé, à 5h 05 GMT, sur la plaine Meridiani Planum après un voyage de 455 millions de kilomètres. Treize ans plus tard , Opportunity qui survit aux conditions d’un monde à l’atmosphère ténue est toujours en état de fonctionner. Il a parcouru plus de 43km sur la surface de la planète rouge. Son jumeau le rover Spirit quant à lui s’est enlisé à jamais dans une dune en 2009. Ils avaient été conçus par le JPL (Jet Propulsion Laboratory )pour fonctionner pendant un minimum de 90 jours martiens, soit un peu plus de trois mois.

Bloc de timbre - L'exploration de la planète Mars.

En novembre 2011 le Rover Curiosity est lancé depuis Cap Canaveral, c’est le plus grand et le plus sophistiqué véhicule spatial à atterrir sur une autre planète. Sa mission de 2 ans démontre que la planète rouge à un jour abritée de l’eau liquide et des lacs, il détecte aussi dans l’atmosphère du méthane qui sur la terre est surtout produit par les organismes vivants. Puis en 2014 l’Inde est le premier pays asiatique à y placer un engin spatial en orbite : Mangalyaan.

Timbre Collector - Mars le canyon Valles Marineris.

Petite dernière dans l’aventure martienne la sonde de la mission Russo-européenne “ExoMars 2016” qui quitte la terre en mars 2016 pour une première phase d’exploration destinée à trancher si Mars a déjà abritée une forme de vie ou si elle pourrait le faire. La sonde Trace Gas Orbiter (TGO) a pu analyser les niveaux de méthane autour de Mars, malheureusement l’atterrisseur martien Schiaparelli destiné a déposer le Rover Exomars s’est écrasé lors de sa descente vers la Planète rouge.





Toutes les brèves du site

  • samedi 11 mars 2017
    C’est arrivé un 12 mars.

    En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son arrière-boutique une boisson désaltérante pour le bien-être de ses concitoyens. Le premier coca-cola ou french wine coca n’est alors qu’un sirop à base de noix de kola, de sucre, de caféine, de feuilles de coca ainsi que d’un mélange d’extraits végétaux dont il ne révéla jamais la composition. Pemberton se serait inspiré de la recette du vin Mariani, mélange de vin de Bordeaux et de feuille de coca créé par le corse Angelo Mariani en 1863. La boisson est mise en vente à la (...)

  • samedi 11 mars 2017
    C’est arrivé un 11 mars.

    La plus célèbre des éruptions historiques de l ’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. "Le 25 février (écrit un contemporain) on commença à ressentir quelques secousses de tremblement de terre, qui allèrent en augmentant de jour en jour au point d’ébranler les maisons. Chacun prit peur et se mit à résider en plein air. Le 8 mars, il se produisit une secousse si violente que le bourg de Nicolosi fut ébranlé de part en part. Le 11 mars, à 22 heures (soit environ 16h), vint un tremblement de terre si fort que presque tous tombèrent à terre, et on entendit une très forte (...)

  • jeudi 9 mars 2017
    C’est arrivé un 9 mars.

    9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au salon du jouet de New-York. Le succès sera foudroyant. Une poupée blonde de 29cm de long, à la taille de guêpe, aux hanches étroites et à la poitrine généreuse, vêtue d’un maillot de bain zébré noir et blanc et vendue avec quelques accessoires trône sur le stand de Mattel. Il s’agit de la poupée Barbie, diminutif de Barbara, fille de Ruth Handler. La première Barbie a des allures de pin-up avec se cheveux blonds platine et est loin de symboliser l’image de la femme au foyer. Avec sa (...)

  • dimanche 26 février 2017
    C’est arrivé un 26 février.

    En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile Charles de Gaulle, d’où partent, comme des rayons, douze artères. Isolé au milieu de la place se tient la masse imposante et majestueuse de l’Arc de Triomphe. Le 26 février 1806 l’architecte français Chalgrin débute les travaux de l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris suivant le désir de Napoléon, qui voulait dédié ce monument parisien à la Grande Armée mais aussi “nourrir pendant 10 ans la sculpture française”. Le site de la butte de l’Étoile, alors situé dans la campagne fut retenu : de (...)

  • samedi 25 février 2017
    C’est arrivé un 25 février.

    Une scène d’anthologie se déroule le soir du 25 février 1964 sur le ring du Miami Beach Convention Center. Un jeune boxeur de 22 ans Cassius Clay affronte le champion du monde de boxe poids-lourd Sonny Liston. Clay et pourtant loin d’être favoris : à l’époque, Liston est d’ailleurs donné gagnant à 7 contre 1. Mais le tenant du titre Sonny Liston, peut-être déconcerté par les nombreuses provocations de Clay avant le combat, se fait surprendre par sa vitesse et son jeu de jambes. Au 7ème round Cassius Clay bat par KO le champion du monde des poids lourds en titre. Le jeune boxeur (...)

  • vendredi 24 février 2017
    C’est arrivé un 24 février.

    Le 24 février 1896 le physicien Henri Becquerel constate lors de ses recherches sur la fluorescence des sels d’uranium dans un laboratoire au Muséum d’histoire naturelle à Paris un phénomène physique non observé jusque là : à la manière des rayons X découverts l’année précédente par Wilhelm Röngten un physicien allemand, des sels d’uranium avaient la propriété d’impressionner une plaque photographique au travers d’un papier opaque. La radioactivité naturelle est découverte.
    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque deux mois plus tard en mars 1896 et pour confirmer sa première expérience, (...)

  • jeudi 23 février 2017
    C’est arrivé un 23 février.

    Apparu à la Renaissance, l’imprimerie serait la plus grande invention de tous les temps mais contrairement à une idée reçue, Gutenberg n’a pas inventé l’imprimerie il a juste trouver le moyen d’accélérer sa vitesse de reproduction. L’amélioration est simple mais révolutionnaire ! Il remplace tout d’abord les caractères en bois par des caractères métalliques mobile plus solides et invente ensuite la presse à imprimer. Son avantage : elle permet d’imprimer très rapidement un grand nombre de pages ; cette presse à bras est inspirée des pressoirs des vignerons. Le premier livre à être (...)

  • mardi 14 février 2017
    C’est arrivé un 14 février.

    Le capitaine anglais James Cook fut le premier des navigateurs scientifiques modernes. Ce fils de paysan du Yorkshire s’engagea comme mousse sur des navires de pêcheurs et acquis seul les notions fondamentales de mathématiques et d’astrologie. Entré dans la marine royale en 1755 il participa à la prise de Québec (1759) et réalisa le levé hydrographique du Saint-Laurent puis des côtes de l’île de Terre-Neuve complétant ainsi sa formation scientifique. James Cook exécutera ensuite sur l’ordre du gouvernement anglais trois voyages d’exploration autour du monde.
    Navigateur et (...)

  • lundi 13 février 2017
    C’est arrivé un 13 février.

    À l’angle du boulevard de Grenelle et de la rue Nélaton se trouvait le Vélodrome d’Hiver, le fameux “Vél’ d’Hiv’” si populaire entre les deux guerres. Il fut édifié pour remplacer l’ancien vélodrome de Grenelle qui se trouvait dans la Galerie des machines (vestige de l’expo universelle de 1889) qui allait être détruit pour dégager la perspective vers le Champ de Mars. Ce Palais des sports pouvant accueillir 17000 spectateurs sur ses gradins de brique et de béton construits autour d’une piste en bois de sapin longue de 250 mètres contournant une pelouse central était d’une taille (...)

  • lundi 6 février 2017
    C’est arrivé un 6 février.

    Le 6 février 1958, l’équipe de foot de Manchester disparaît dans un tragique accident aérien. Les joueurs de Manchester United emmenés par Matt Busby, leur manager reviennent victorieux de Yougoslavie où ils se sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe d’Europe sous l’impulsion du magnifique Duncan Edwards grâce à un match nul 3-3 lors d’un très grand match face à l’Etoile Rouge de Belgrade. L’avion, un Airspeed AS.57 Ambassador de la British Airways qui ramène l’équipe et les dirigeants ne permet pas un vol direct jusqu’à Manchester et fait alors escale à Munich pour (...)

Colombes la carte

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.