Comment décoller les timbres poste.

lundi 8 octobre 2007
par  Djclone
popularité : 36%

Décoller des timbres est une étape nécessaire à la collection
de timbres poste. Etape qui peut paraître simple mais qui peut se révéler aussi terriblement destructrice pour nos timbres poste. Alors autant prendre quelques précautions et faire les choses bien.

Tout d’abord rappelons que dans bien des cas il vaut mieux conserver
les timbres sur leurs supports que de les décoller de leurs enveloppes. Certains timbres ont plus de valeur s’ils se trouvent sur lettres ou sur cartes. A savoir affranchissements intéressants ou composés, premiers jours d’émissions, marques postales et flammes rentrant dans le cadre d’une thématique...Il ne faut donc pas hésiter à demander l’avis d’un philatéliste plus expérimenté.

A noter que certaines enveloppes de couleur peuvent déteindre sur les timbres. Dans le doute s’abstenir de décoller les timbres sur ce genre d’enveloppes.

En premier lieu il faut découper l’enveloppe autour du timbre pour s’assurer de ne pas découper les dents de ce dernier. Laissez donc une marge de 2 ou 3 cm autour des timbres pour éviter cela.

L’étape suivante consiste à placer le(s) timbre(s) dans un récipient d’eau tiède et de le(s) laisser tremper quelques minutes. Les timbres se décolleront des morceaux d’enveloppes et la séparation des enveloppes pourra se faire facilement. Une dizaine de minutes devrait donc suffire, sauf pour certains timbres récalcitrants qui ne voudraient pas se décoller tout seul. Attention toutefois à ne pas laisser tremper les timbres trop longtemps, les timbres mouillées sont plus fragiles et se déchirent donc plus facilement et l’encre des oblitérations peut aussi se mettre à déteindre sur les timbres.

Timbres dans un récipiant d'eau tiède.

La troisième étape une fois les timbres décollés de leurs enveloppes est le séchage. Pour cela utilisons du papier buvard ou encore du sopalin. Déposons les timbres face imprimée sur ces supports absorbants,( des résidus de gomme pouvant encore se trouver sur ces timbres), et attendons que ces timbres soient secs.

La dernière et quatrième étape consiste à faire retrouver aux timbres une forme bien plate en les mettant entre deux feuilles de papier et de placer dessus un gros dictionnaire, un bottin téléphonique ou tout autre objet pesant et plat durant quelques heures.

Il existe des sèches timbres électrique pour sécher vos timbres bien à plat et sans endommager les timbres que vous venez de décoller. Le sèche timbres électrique est équipé d’un dispositif de chauffage et d’une soufflerie. Ce type de matériel vous permet donc de sauter l’étape trois et quatre.

Seche timbre électrique.

A noter que ces dernières années les timbres autocollants ont fait leur apparition. ces timbres sont plus délicats à décoller que les timbres à gomme classique. Certains philatélistes trempent ces timbres autocollants dans de l’eau écarlate et passent leur pince à timbre derrière le timbre car l’eau écarlate durcit le timbre. Ils passent ensuite du talc derrière le timbre autocollant et l’essuient avec du coton pour retirer le talc et le restant de colle. Ils mettent ensuite le timbre à sécher sur du papier buvard ou sopalin comme pour tous les autres timbres.

Pour consulter et télécharger notre guide philatélique à l’intention du collectionneur de timbres-poste.




Commentaires

Logo de azert49
jeudi 8 mai 2014 à 16h03 - par  azert49

La méthode que j’utilise pour les timbres dont la colle résiste à l’eau chaude est archi-simple, même avec un timbre coriace.
Je dégrossis d’abord le décollage à l’eau chaude, ce qui permet d’enlever la plupart du papier. A ce stade, il reste un peu de papier sur la colle. Je sèche et je badigeonne du White-Spirit avec un coton-tige sur le dos du timbre, puis je gratte délicatement avec l’ongle du pouce. La colle et le restant de papier s’en vont facilement. S’il reste encore un peu de colle, je recommence et j’essuie avec un chiffon doux. Enfin, je laisse sécher comme pour un timbre mouillé. La colle est entièrement éliminée et il n’y a pas besoin de mettre du talc.

C’est la même méthode que j’emploie pour enlever les traces collantes de vieux Scotch sur les documents papier.

Logo de Maryse
mercredi 11 décembre 2013 à 11h07 - par  Maryse

Évitez de faire des fautes quand vous signalez les siennes au webmaster. On n’écrit pas "se site est géniale" mais "ce site est génial" ! Ceci étant, ce site donne de très bons conseils.

Logo de georges2307
vendredi 13 juillet 2012 à 23h38 - par  georges2307

bonjour.petite astuce si vous avez mis a tremper et décollé votre timbre et en avez un usage immédiat...utilisez un diffuseur électrique de plaquettes anti- moustiques pour sécher rapidement votre (petit)timbre. mais n’oubliez pas le timbre...

Logo de Marc Sanson
mercredi 14 mars 2012 à 15h11 - par  Marc Sanson

Article utile. Toutefois, j’ajouterais quelques commentaires :

Il faut d’abord décoller les timbres en les trempant dans l’eau. Au bout d’un quart d’heure, il est possible d’insérer une branche de pince fine, voire très fine, "entre cuir et chair" et de détacher le timbre de son support. Une fois ceci fait, il faut "dégommer" le timbre (enlever le résidu de gomme) soit en le mettant à tremper dans de l’eau froide "assez longtemps" (jusqu’à une heure) soit en le passant dans plusieurs bains d’eau froide.

C’est à cette condition que le sèche-timbres peut être utilisé car certains timbres restent collés sur les parois du sèche-timbres ! Ne pas se lancer d’emblée dans le séchage de timbres de prix ! D’autant plus que le timbre se charge en électricité statique et adhère spontanément au sèche-timbres ! Dans ce cas, il faut attendre un peu et le timbre tombe tout seul.

Les timbres grecs récents sont très collants et "contaminent" les timbres décollés avec eux ! Faites toujours des essais avant utilisation massive du sèche-timbres.

Alternative au sèche-timbres : le séchoir à pulls, très pratique pour les grandes quantités. Je l’utilise tout particulièrement pour les timbres autocollants.

Pour les timbres autocollants, les productions récentes sont facilement, voire très facilement, "décollables" : 15 minutes dans l’eau tiède et on peut les enlever de leur support (en passant une branche de pince fine entre cuir et chair) ; on les replonge dans le même bain. 15 minutes après, on les passe dans le bain d’eau froide puis on les dispose sur le séchoir à pulls ; ils sont secs moins d’une heure après.

Cas particulier : les timbres autocollants sur papier coton, qui sont plus difficiles à décoller et surtout, qui restent collants ! Il est impératif de couvrir le verso de talc alors qu’ils sont encore un peu humides puis de rincer les timbres et de les remettre à sécher.

Logo de Marc Sanson
mercredi 14 mars 2012 à 12h57 - par  Marc Sanson

Article utile. Toutefois, j’ajouterais quelques commentaires :

Il faut d’abord décoller les timbres en les trempant dans l’eau. Au bout d’un quart d’heure, il est possible d’insérer une branche de pince fine, voire très fine, "entre cuir et chair" et de détacher le timbre de son support. Une fois ceci fait, il faut "dégommer" le timbre (enlever le résidu de gomme) soit en le mettant à tremper dans de l’eau froide "assez longtemps" (jusqu’à une heure) soit en le passant dans plusieurs bains d’eau froide.

C’est à cette condition que le sèche-timbres peut être utilisé car certains timbres restent collés sur les parois du sèche-timbres ! Ne pas se lancer d’emblée dans le séchage de timbres de prix ! D’autant plus que le timbre se charge en électricité statique et adhère spontanément au sèche-timbres ! Dans ce cas, il faut attendre un peu et le timbre tombe tout seul.

Les timbres grecs récents sont très collants et "contaminent" les timbres décollés avec eux ! Faites toujours des essais avant utilisation massive du sèche-timbres.

Alternative au sèche-timbres : le séchoir à pulls, très pratique pour les grandes quantités. Je l’utilise tout particulièrement pour les timbres autocollants.

Pour les timbres autocollants, les productions récentes sont facilement, voire très facilement, "décollables" : 15 minutes dans l’eau tiède et on peut les enlever de leur support (en passant une branche de pince fine entre cuir et chair) ; on les replonge dans le même bain. 15 minutes après, on les passe dans le bain d’eau froide puis on les dispose sur le séchoir à pulls ; ils sont secs moins d’une heure après.

Cas particulier : les timbres autocollants sur papier coton, qui sont plus difficiles à décoller et surtout, qui restent collants ! Il est impératif de couvrir le verso de talc alors qu’ils sont encore un peu humides puis de rincer les timbres et de les remettre à sécher.

Logo de LOIRE Pierre
mercredi 24 août 2011 à 16h34 - par  LOIRE Pierre

Pour avoir une belle mise en valeur de
votre collection il faut :
1/Separer vos timbres par pays(Relativement simple)
2/Dans chaque pays ne garder qu’un seul
exemplaire:Le plus beau avec une obliteration visisble mais peu importante ;Gardez les timbres en double
dans une enveloppe de recuperation avec
le nom du pays.
3/Si vous avez des moyens limites,essayez de trouver des classeurs d’occasion(Philatelistes/Brocantes/Pros...)
Essayez d’uniformiser le format:c’est
plus agreable a voir !!
4/Un ou plusieurs pays par classeur :
laissez une ou x pages de libres car si
vous piquez au jeu cela va vite...
5/Manipulez TOUJOURS vos timbres avec
une BONNE PINCE.
6/Ne METTEZ PAS DE TIMBRE ABIME dans votre collection:ce n’est pas serieux
et ca ne VAUT RIEN.
Bon courage
pierre.loire chez sfr.fr
Je reste a votre disposition a cette adresse.C’est de bon coeur

jeudi 31 mars 2011 à 20h56

Bonsoir, je détiens depuis des années des centaines de timbres de tous les pays parce que je les trouve très beaux et j’ai commencé à les décoller pour les mettre dans un album. Mais je ne sais pas quelle genre d’album choisir. Pouvez vous me conseiller. Merci. Marenda

mardi 2 mars 2010 à 21h39

Moi j’ai acheté des timbres aux enchères mais je suis incapable de les classer !

samedi 2 janvier 2010 à 20h34

Même si des fois je ne suis pas toujours d’accord avec tous les articles que l’on peut-y trouver, je tenais à vous remercier pour votre formidable site.

jeudi 20 août 2009 à 16h53

... mais ce (et non se) site est génial (et non géniale)

Logo de Pascal 974
samedi 16 mai 2009 à 05h07 - par  Pascal 974

Le problème du timbre oblitéré, actuellement, c’est que dans 80% des cas, il n’y a sur le timbre qu’une simple "ondulation" la date figurant à coté. Difficile alors de savoir quel type d’oblitération, le jour d’utilisation, plein de choses qui un jour valoriseront le timbre. Surtout avec la multiplication des émissions. Je préfère garder mes timbres autocollant sur fragment, avec l’oblitération entière. Moins de risques chimique à long terme sur la couleur et la texture, plus d’attrait, notamment sur les oblitérations les plus proches de la date d’émission, ou au contraire les plus tardives. Merci pour vos articles.
Cordialement

Logo de genevier
mardi 10 février 2009 à 13h15 - par  genevier

Site superbe, documenté, intéressant.
Il y a une faute à la fin de l’article :
"et l’essuie avec du coton" devrait être "l’essuient"
Amicalement

Logo de bab7802
dimanche 28 décembre 2008 à 11h10 - par  bab7802

merci de votre conseil pour les timbres autoadhésifs en voulant en décoller je me suis aperçu que les deux même timbres n’avait pas la même couleur le n°3962 YT cubitus à la main rouge et l’autre rose s’agit-il d’une variété merci pour votre site.

Logo de zegipo
vendredi 5 décembre 2008 à 10h05 - par  zegipo

merçi pour ce conseil,tres utile pour une personne non qualifie

Logo de tintin
mercredi 11 juin 2008 à 17h43 - par  tintin

je voudrais savoir comment decoller les timbres postes d’autriche de la période 1880 à 1920 Merci

Colombes la carte

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


Brèves

11 mars - C’est arrivé un 12 mars.

En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son (...)

11 mars - C’est arrivé un 11 mars.

La plus célèbre des éruptions historiques de l ’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. (...)

9 mars - C’est arrivé un 9 mars.

9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au (...)

26 février - C’est arrivé un 26 février.

En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile (...)

25 février - C’est arrivé un 25 février.

Une scène d’anthologie se déroule le soir du 25 février 1964 sur le ring du Miami Beach Convention (...)

24 février - C’est arrivé un 24 février.

Le 24 février 1896 le physicien Henri Becquerel constate lors de ses recherches sur la (...)

23 février - C’est arrivé un 23 février.

Apparu à la Renaissance, l’imprimerie serait la plus grande invention de tous les temps mais (...)

14 février - C’est arrivé un 14 février.

Le capitaine anglais James Cook fut le premier des navigateurs scientifiques modernes. Ce fils (...)

13 février - C’est arrivé un 13 février.

À l’angle du boulevard de Grenelle et de la rue Nélaton se trouvait le Vélodrome d’Hiver, le fameux (...)

6 février - C’est arrivé un 6 février.

Le 6 février 1958, l’équipe de foot de Manchester disparaît dans un tragique accident aérien. Les (...)