C’est arrivé un 12 Octobre.

jeudi 11 octobre 2018

Le 12 Octobre 1492, Christophe Colomb, cherchant un passage encore inconnu vers la Chine, découvre les Amériques. Son rôle dans l’Histoire fut immense. Il ouvre ainsi la voie à la conquête de tout l’hémisphère occidental et manque de fort peu la découverte du Pacifique en passant à l’endroit le plus étroit de la terre de Panama. Né à Gênes en 1451, Colomb vit dans une famille de tisserands, modeste mais ouverte sur le monde. Ses jeunes années seront ponctuées d’études maritimes et voyages en Méditerranée.

Timbre - 12 octobre 1492 - Christophe Colomb atteint le Nouveau Monde. Timbre - Le 3 août 1492 Christophe Colomb quitte l'Espagne à la recherche des Indes.

Puis en 1476, il rejoint à Bartholomé, son frère cadet à Lisbonne, au Portugal ou celui-ci exerce la profession de cartographe. Il se marie en 1479 a Felipa Moniz Perestrello, fille du gouverneur de Madère avec qui il aura deux enfants : Diego et Fernand. Colomb fréquente aussi le Collège naval et l’observatoire de Sagrès où il complète ses études jusqu’en 1484. Il y fait la connaissance de nombreux savants et navigateurs et parvient ainsi à un degré de science peu commun chez un marin du xve siècle. Durant 8 ans les 2 frères travaillent ensemble et préparent le voyage auquel Christophe songe depuis ses jeunes années : ouvrir une route directe entre l’Asie et les Indes. Mais au lieu de prendre la route habituelle (celle de la soie, vers l’est) Colomb affrontera I’océan, plein ouest.

Timbres - Découverte et exploration de l'Amérique.

Christophe Colomb n’est pas le premier Européen à avoir foulé le sol Américain. Dès le Haut Moyen âge, vers l’an mille, des marins scandinaves colonisèrent le Groenland et s’établissent en différents points de la côte orientale de l’Amérique du nord. Mais c’est au navigateur génois que revient l’honneur de révéler au monde le nouveau continent même s’il croit, en abordant ses côtes d’avoir atteint les Indes.

Timbre - 1492 l'année ou Christophe Colomb (re)découvre l'Amérique. Timbre - Construction d'une caravelle en 1492.

C’est au début de l’année 1484 que ce vaste projet est présenté au roi du Portugal, Jean II qui écoute Colomb avec intérêt mais le refuse. Déçu par ce refus ainsi que ceux des rois de France et d’Angleterre, le marin qui vient de perdre sa femme en 1485 se rend alors en Espagne ou il se concilie alors les faveurs de l’archevêque de Tolède, qui le présente aux Rois Catholiques, Ferdinand d’Aragon et Isabelle de Castille, fort occupés par la reconquête de leur royaume sur les Maures. Le 17 avril 1492, après la prise de Grenade, et la fin de la Reconquistada leur accord est donné pour une expédition financée par des banquiers italiens et des marranes (juifs convertis), bien introduits à la cour d’Espagne. La première expédition de Colomb est préparée en Espagne, à Palos, port très actif au fond du golfe de Cadix.

Timbres - Le premier voyage de Christophe Colomb (1492-1493).

La flottille sera composée de trois caravelles : la Santa Maria, la Pinta et la Niña. Rapides, légers et peu coûteux, ces bâtiments possèdent un atout remarquable : leur faible tirant d’eau, leur permet de s’approcher facilement des rivages. Le 3 août 1482 les 3 navires lèvent l’ancre et se dirigent tout droit vers l’inconnu.

Timbre - Les 3 bateaux de Christophe Colomb. Timbre - Arrivée de Christophe Colomb sur une île des Bahamas.

Les débuts de son expédition sont relatés dans le journal de bord par le second de Colomb, Jean de la Cosa : « Nous partîmes le vendredi 3 août 1492, à 8 heures, de la barre de Saltes. Nous allâmes vers le sud jusqu’au coucher du soleil, sous un vent frais[…] puis au sud quart sud-ouest, ce qui était le chemin des Canaries. » Les 3 navires de l’expédition se dirigent vers les Canaries pour profiter des vents favorables. N’ayant pas connaissance des variations subies par les indications de la boussole, Colomb et ses hommes se retrouveront quelque peu déviés vers le sud et la longue traversée aboutira, après plus de deux mois de navigation à la découverte, le 12 octobre 1492, de la petite île de Guanahani, dans les Bahamas, dont le navigateur prend possession au nom des Rois Catholiques. Il l’appelle San Salvador (Saint Sauveur en espagnol) et s’extasie devant la nature et les caractères des populations autochtones. Sa première parole en mettant le pied sur le rivage est adressée au Seigneur, qu’il remercie de lui avoir permis de traverser la « Mer ténébreuse ». Curieux, les autochtones qui y vivent se montrent pacifiques. rien ne laisse encore présager la folie meurtrière qui s’abattra sur le Nouveau Monde.

Timbre - Christophe Colomb pose les pieds sur l'île de San Salvador au Bahamas en 1492.

Ne trouvant pas d’or en ce lieu Colomb poursuivra son voyage et seize jours plus tard, il aborde Cuba qu’il nomme Juana le 28 Octobre 1492 . Au soir de Noël 1492, le vaisseau amiral, la Santa Maria heurte des récifs et coule au large d’Haïti. Faute de pouvoir embarquer tout l’équipage sur les deux caravelles restantes, Christophe Colomb laisse à terre une quarantaine d’hommes, à qui il fait construire un fortin, Navidad. Croyant avoir atteint la côte orientale de l’Inde, Christophe Colomb décide de revenir en Espagne. Il repart sur la Niña et, après avoir essuyé de fortes tempêtes, il accoste en Andalousie au port de Palos le 15 mars 1493, après une escale à Lisbonne.

Timbres - Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique. Timbres - Le premier voyage de Christophe Colomb 1492-1493. Timbre - 12 octobre 1492, le premier matin du Nouveau Monde.

Il y est reçu avec de grands honneurs par le roi et la reine du Portugal, qui offrent de le conduire à leurs frais en Castille. Érigé en homme illustre, Colomb est d’abord appelé à Séville pour rendre compte de ses découvertes puis il se rend ensuite à Barcelone, où il est célébré en héros. Toutefois son succès attire les convoitises. Colomb qui a ramené avec lui quelques "Indiens" répand le bruit que les terres qu’il a abordées regorgent d’or afin de pouvoir obtenir les hommes et l’argent nécessaires à une nouvelle expédition. Une réception est donnée en son honneur et les souverains espagnols le comble de faveurs. Le 20 mai, ils lui accordent des lettres de noblesse et les privilèges envisagés au moment du départ (les titres de grand amiral de la mer océane et de vice-roi des Indes) lui sont confirmés. On lui fournit aussi une flotte de 17 bâtiments pour transporter les premiers colons à Hispaniola (Haïti). À ce moment de sa vie, Colomb connaît la gloire et sa popularité est à son comble.

Timbre - La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Timbres - Vème Centenaire de la découverte et de l'évangélisation de l'Amérique.

Au cours d’un second voyage en 1493, il découvre Marie-Galante et la Guadeloupe, Porto Rico, la Jamaïque, la côte sud-ouest de Cuba. Une troisième expédition le conduira à Trinidad et près des côtes du continent, au delta de l’Orénoque. Dernière mission en 1502-1504 : Colomb explore les rivages de l’Amérique centrale et du Honduras. Rentré en Espagne il meurt en 1506 a Valladolid sans jamais s’être douté qu’il avait découvert un continent inconnu.





Toutes les brèves du site

  • lundi 15 janvier 2018
    C’est arrivé un 15 janvier.

    Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand panda. C’est aujourd’hui l’un des animaux les plus rares de la planète : menacé par un taux de natalité très bas et par la destruction de son habitat lié à l’urbanisation et aux cultures intensives en Chine il n’en reste plus aujord’hui qu’a peine 1000 à l’état sauvage et un peu plus d’une centaine dans les zoos. C’est pour cette raison que le Panda est devenu en 1961 le logo du Fonds Mondial pour la protection de la nature (WWF). La WWF est la première organisation mondiale de (...)

  • samedi 13 janvier 2018
    C’est arrivé un 14 janvier.

    En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des provinces françaises et pour éviter les traumatismes d’une nouvelle invasion, semblable à celles de 1870 et de 1914, le gouvernement français conscient du caractère éphémère des garanties du Traité de Versailles étudie la construction d’un système défensif moderne le long des frontières avec l’Allemagne et l’Italie pour protéger ces territoires. Une "Commission de Défense du Territoire" est créée et dès 1928 débute la construction de la "muraille de France" à l’initiative de Paul Painlevé, (...)

  • vendredi 12 janvier 2018
    C’est arrivé un 12 janvier.

    Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou 1607), dans une famille bourgeoise de riches marchands. Après ses études qu’il fit chez les franciscains à Toulouse, il acquis son grade de bachelier en droit civil à Orléans puis fut conseiller à la Chambre des Requêtes au parlement de Toulouse en 1631 et séjourna à Castres en tant que conseiller à la Chambre de l’Édit. Mais ce sont ses travaux mathématiques qui assureront sa notoriété. Il étudie les mathématiciens grecs qui commencent à être reconnus en Europe et s’intéresse aux (...)

  • jeudi 11 janvier 2018
    C’est arrivé un 11 janvier.

    Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette maladie redoutable qui ne prit son nom définitif qu’au 1er siècle de notre ère : le diabète. Une maladie caractérisé par l’abondance anormale des urines est ainsi signalé sur un papyrus découvert à Thèbes par le docteur Ebers et rédigé au environ de 1550 avant Jésus-Christ pendant le règne d’Amenhotep Ier : il s’agit de la polyurie qui est fréquemment rencontrée dans le cas du diabète insipide ou du diabète sucré. Connu sous le nom de papyrus Ebers c’est l’un des plus anciens traités médicaux (...)

  • mardi 2 janvier 2018
    C’est arrivé un 2 janvier.

    L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions de l’histoire du cyclisme. Il disparaît prématurément le 2 janvier 1960 à l’âge de 40 ans. Mal soigné il succombera des suites d’une malaria qu’il a attrapé quelques semaines plut tôt en Haute-Volta (aujourd’hui appelée Burkina Faso) ou il était parti disputer un critérium à Ouagadougou en compagnie de ses amis français Bobet, Anquetil et Geminiani pour promouvoir le cyclisme en Afrique Noire. Celui qui était surnommé "Campionissimo" sera enterré dans l’église de sa terre natale, dans le (...)

  • lundi 25 décembre 2017
    C’est arrivé un 25 décembre.

    Fils aîné de Pépin le Bref, Charles 1er, plus connu après sa mort sous le nom de Charlemagne (du latin Carolus Magnus, c’est-à-dire Charles le Grand 768-814) est l’un des souverains les plus célèbre du moyen-âge. A la mort de son père en 768, le royaume est alors partagé entre lui et son frère Carloman. Ces deux-là ne s’entendant pas et, sans la mort inattendue de Carloman en 771, la mésentente entre les 2 frères aurait vite pu se transformer en conflit ouvert. Charles devient alors seul maître du royaume. A cette époque la puissance franque est alors reconnue par tous les (...)

  • dimanche 10 décembre 2017
    C’est arrivé un 10 décembre.

    Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et dans un contexte marqué par des crimes contre l’humanité et des violations des libertés fondamentales l’Organisation des Nations Unies ( ONU) est créée. La charte, signé en juin 1945 fait de nombreuses références aux droits de l’homme et les États signataires y affirme clairement en préambule, leur foi dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine et dans l’égalité des droits des hommes et des femmes. Mais cette charte vise en premier lieu la préservation de la paix dans le monde. C’est (...)

  • dimanche 12 novembre 2017
    C’est arrivé un 12 novembre.

    L’histoire de l’anesthésie est très ancienne. Il est d’ailleurs raconté dans la bible que Dieu a profondément endormi Adam avant de lui ôter la côte dont Eve a été faite, accomplissant ainsi la première opération sous anesthésie. Durant des siècles, les médecins ont, selon les civilisations, eu recours à des anesthésiques dérivés de l’opium et de l’alcool.
    En mésopotamie le pavot fut cultivé pour ses propriétés somnifères ; Egypte, grèce, Rome utiliseront la mandragore et l’opium, et Galien écrira au IIème Siècle, un éloge de l’opium dans lequel il exaltera les vertus médicamenteuse de (...)

  • mardi 17 octobre 2017
    C’est arrivé un 18 octobre.

    L’Alaska, ce vaste territoire situé au nord-ouest du Canada et aujourd’hui le plus grand des États américain fut autrefois… Russe. Les Russes créèrent en effet la première colonie russe d’Amérique en 1784 dans cette contrée riche en loutres, convoitées pour leurs fourrures (l’or poilu) et en défenses de morses qui étaient aussi précieuses que l’ivoire. Le nom Alaska est d’ailleurs d’origine russe (Аляска), dérivé du mot du dialecte aléoute (des îles Aléoutiennes) "alaxsxaq" ou "Alyeska" il signifie "le continent", ou plus littéralement : "la grande terre".
    La découverte de l’Alaska est due (...)

  • mardi 10 octobre 2017
    C’est arrivé un 10 octobre.

    Les premières études et les travaux préliminaires sur le canal de Panama furent entrepris par deux compagnies françaises. La première fut fondée en 1881 par l’ingénieur français Ferdinand de Lesseps responsable du percement du prestigieux Canal de Suez. Auréolé du prestige de ses précédents travaux, il se lance dans cette aventure pharaonique aux côtés de Gustave Eiffel, sous l’égide de la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama en 1882. La seconde fut créée en 1893, mais par manque de moyens logistiques et à cause des nombreuses épidémies qui décimèrent les (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.