15 août 1944 - Débarquement en Provence.

mardi 15 août

Pendant que le débarquement de Normandie s’achève et pour accélérer la Libération de la France une autre opération d’envergure est lancée dans le sud de la France sur les côtes de Provence pour prendre les Allemands en tenaille avec les troupes de Normandie. Le 15 août 1944 le débarquement allié en Provence commence : c’est le début de l’opération Anvil Dragoon. Ce second débarquement est fort de 3 divisions américaines et 7 françaises, soit 250000 hommes au total. Les 15 et 16 août 1944 les Américains et l’armée française du général de Lattre de Tassigny débarquent entre Cavalaire et Saint-Raphaël en Provence. Pour détourner l’attention allemande une opération leurre avec parachutage de mannequins et envois de navire fantôme aura lieu au même moment sur La Ciotat. Ce débarquement en Provence le 15 août 1944, moins connu que celui du 6 juin en Normandie, n’en est pas moins capital pour les Alliés dans leur reconquête de l’Europe. Ces deux opérations ont d’ailleurs été conçues conjointement par les états-majors alliés.

Timbre - Août 1944 Débarquement et bataille de Provence.

Dans la nuit du 14 au 15 août 1944 près de 535 avions Dakota venus d’Italie larguent plus de 5000 parachutistes sur les côtes de Provence. Ils sont essentiellement américains et anglais mais aussi canadiens et français.

Timbre - Débarquement allié en Normandie et Provence - XXeme anniversaire de la Libération.

Plusieurs milliers d’hommes vont alors rapidement débarquer sur les plages, pénétrer à l’intérieur des terres et recevoir du ravitaillement, des armes et des munitions. Les blindés suivront et soutiendront la progression de l’infanterie. Avec l’expérience déjà acquise en Normandie lors du débarquement du 6 juin, les Alliés espèrent pouvoir consolider rapidement leur tête de pont provençale et prendre les ports de Toulon puis de Marseille.

Timbre - Débarquement français en ProvenceLe 15 août 1944 à 1h30 du matin, les îles d’Hyères sont investies et à 4h30, parachutistes anglais et américains sont largués entre Fréjus et Draguignan ; à 8h00 les commandos débarque à Cavalaire et Saint-Maxime ne rencontrant qu’une résistance modérée. Cette première vague débarque sur la côte avec un minimum de perte. La Résistance française joue tout de suite son rôle en renseignant les soldats américains et français et en servant d’éclaireur aux unités de première ligne. L’armée allemande tente bien de mener une contre-attaque mais ils sont incapables de se coordonner. A 18h l’état-major allié installera son PC à Saint-Tropez, libérée par les parachutistes américains et la brigade FFI des Maures. Au soir de ce 15 août, l’opération Anvil Dragoon est un succès : la libération de la Provence va pouvoir commencer.

Timbre - Maréchal de Lattre 1889-1952 "Ne pas subir"

Le soir du 16 août 1944, la première armée française commandée par le général de Lattre mettra le pied sur le sol de France. Celle-ci est composée de troupes coloniales et de soldats volontaires ayant rejoint les FFL après le désastre de 1940. Les jours suivants les divisions de la deuxième vague débarqueront renforçant ainsi le dispositif mis en place. Cette deuxième phase du débarquement en Provence consistera à libérer la côte méditerranéenne afin de disposer des principaux ports pour acheminer les renforts. Il faut en effet remonter le plus vite possible le long de la vallée du Rhône pour faire la jonction avec les unités venant de Normandie.

Timbre collector - Débarquement en Provence "seconde vague de la liberté".

Dès le 17 août les unités américaines remontent vers le nord et prennent en chasse les forces allemandes qui se replient vers la vallée du Rhône. Devant la menace d’une jonction entre les forces venu de l’Ouest et celle marchant vers le nord, à travers les Alpes et en suivant la vallée du Rhône les troupes allemandes sont contraintes à une retraite accéléré pour ne pas être prise au piège dans la partie méridionale de la France. Pendant ce temps les troupes françaises longent le littoral pour libérer les ports. Malgré une forte résistance des soldats allemands et après de violents combats, Marseille et Toulon seront libérés le 26 août avec 12 jours d’avance sur le plan initial. Résistants français et soldats alliés peuvent alors remonter la vallée du Rhône au milieu de la joie populaire et libérer le sud-est de la France : la Provence est libérée. Le 12 septembre, ils rejoindront les troupes de Normandie à Nod-sur-Seine, petit village de Bourgogne.





Toutes les brèves du site

  • lundi 18 septembre 2017
    Les sapeurs-pompiers de Paris sont créés.

    Le 1er juillet 1810, pour célébrer le récent mariage de Napoléon et de Marie-Louise de Habsbourg l’ambassadeur d’Autriche, le prince Karl von Schwarzenberg organise à Paris une soirée à l’ambassade d’Autriche. Quarante-huit heures avant l’événement, le chef du service des gardes-pompes, le colonel Ledoux est prévenu et passe sur les lieux faire son inspection de sécurité. Il décide d’y poster, deux sous-officiers, quatre garde-pompes et deux pompes à bras. Dès 20 heures, le soir du bal des milliers invités emplissent la salle et les jardins. Peu après 22 heures, Napoléon et (...)

  • lundi 31 juillet 2017
    1 août 1785 - Lapérousse embarque pour un tour du monde.

    En France, Louis XVI n’en peut plus du retard pris sur les autres puissances européennes. En ce siècle des Lumières, l’Angleterre et la France se livrent une âpre concurrence sur les mers du monde. Le roi de France commande donc au chevalier de Fleurieu, directeur des ports et arsenaux, "la plus illustre expédition naval jamais projetée en France". A sa tête, un officier bourlingueur qui s’est illustré, en plusieurs occasions, contre les britanniques : Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse. Le nom de La Pérouse restera attaché à l’une des plus mythiques expéditions (...)

  • lundi 31 juillet 2017
    31 juillet 1914 : Assassinat de Jean Jaurès

    Pendant la journée du vendredi 31 juillet 1914, Jaurès a tenté, d’abord à la chambre des députés puis au ministère des Affaires étrangères, de stopper le déclenchement des hostilités et repousser le spectre de la guerre imminente. A la fin de l’après-midi, il se rend à son journal, l’Humanité, journal qu’il a fondé dix ans plus tôt pour rédiger un éditorial qu’il conçoit comme un nouveau "J’accuse" visant à empêcher la Première Guerre mondiale et qui doit paraître le lendemain. Avant la nuit de travail qui s’annonce, il descend avec ses collaborateurs, Jean Longuet et Pierre Renaudel dîner (...)

  • mardi 9 mai 2017
    9 mai 1950 - Schuman propose un plan pour l’Europe.

    “Messieurs, il n’est plus question de vaines paroles, mais d’un acte, d’un acte hardi, d’un acte constructif. La France a agi et les conséquences de son action peuvent être immense. Nous espérons qu’elles le seront. elle a agi essentiellement pour la paix. Pour que la paix puisse vraiment courir sa chance, il faut, d’abord, qu’il y est une Europe.” C’est par ces mots que le 9 mai 1950 Robert Schuman lance à l’instigation de Jean Monnet et dans un esprit de détente internationale et de volonté affirmée de construction européenne un plan pour l’Europe : c’est la déclaration du (...)

  • mardi 28 mars 2017
    28 Mars 1910 - Vol du premier Hydravion par Henri Fabre.

    Le 28 mars 1910, Henri Fabre, ingénieur français et alors qu’il n’a jamais pris de cours de pilotage réussit pour la première fois à faire voler son hydravion sur l’étang de Berre, près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Baptisé le "Canard", son Hydro-aéroplane est un appareil à moteur arrière de 50CV Gnome Oméga et dont les châssis reposent sur 3 flotteurs. Henri Fabre juché à califourchon sur une chaise en osier posé sur l’engin de 14 m d’envergure et de 475Kg fera un vol de 800 mètres au-dessus de l’étang avant de se poser sans dommage sur l’eau. Il aura fallu 4 années de (...)

  • samedi 11 mars 2017
    12 mars 1894 - Le Coca-cola est commercialisé en bouteille.

    En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son arrière-boutique une boisson désaltérante pour le bien-être de ses concitoyens. Le premier coca-cola ou french wine coca n’est alors qu’un sirop à base de noix de kola, de sucre, de caféine, de feuilles de coca ainsi que d’un mélange d’extraits végétaux dont il ne révéla jamais la composition. Pemberton se serait inspiré de la recette du vin Mariani, mélange de vin de Bordeaux et de feuille de coca créé par le corse Angelo Mariani en 1863. La boisson est mise en vente à la (...)

  • samedi 11 mars 2017
    11 mars 1669 - La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna.

    La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. "Le 25 février (écrit un contemporain) on commença à ressentir quelques secousses de tremblement de terre, qui allèrent en augmentant de jour en jour au point d’ébranler les maisons. Chacun prit peur et se mit à résider en plein air. Le 8 mars, il se produisit une secousse si violente que le bourg de Nicolosi fut ébranlé de part en part. Le 11 mars, à 22 heures (soit environ 16h), vint un tremblement de terre si fort que presque tous tombèrent à terre, et on entendit une très forte (...)

  • jeudi 9 mars 2017
    9 mars 1959 - Naissance de la première poupée Barbie à New-york.

    9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au salon du jouet de New-York. Le succès sera foudroyant. Une poupée blonde de 29cm de long, à la taille de guêpe, aux hanches étroites et à la poitrine généreuse, vêtue d’un maillot de bain zébré noir et blanc et vendue avec quelques accessoires trône sur le stand de Mattel. Il s’agit de la poupée Barbie, diminutif de Barbara, fille de Ruth Handler. La première Barbie a des allures de pin-up avec se cheveux blonds platine et est loin de symboliser l’image de la femme au foyer. Avec sa (...)

  • dimanche 26 février 2017
    26 février 1806 - Début de la construction de l’Arc de Triomphe.

    En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile Charles de Gaulle, d’où partent, comme des rayons, douze artères. Isolé au milieu de la place se tient la masse imposante et majestueuse de l’Arc de Triomphe. Le 26 février 1806 l’architecte français Chalgrin débute les travaux de l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris suivant le désir de Napoléon, qui voulait dédié ce monument parisien à la Grande Armée mais aussi “nourrir pendant 10 ans la sculpture française”. Le site de la butte de l’Étoile, alors situé dans la campagne fut retenu : de (...)

  • samedi 25 février 2017
    25 février 1964 - Naissance d’une légende de la boxe : Cassius Clay.

    Une scène d’anthologie se déroule le soir du 25 février 1964 sur le ring du Miami Beach Convention Center. Un jeune boxeur de 22 ans Cassius Clay affronte le champion du monde de boxe poids-lourd Sonny Liston. Clay et pourtant loin d’être favori : à l’époque, Liston est d’ailleurs donné gagnant à 7 contre 1. Mais le tenant du titre Sonny Liston, peut-être déconcerté par les nombreuses provocations de Clay avant le combat, se fait surprendre par sa vitesse et son jeu de jambes. Au 7ème round Cassius Clay bat par KO le champion du monde des poids lourds en titre. Le jeune boxeur (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.