C’est arrivé un 21 novembre.

mercredi 21 novembre

Au début du XVIIème siècle, l’Angleterre est divisée par des conflits politiques et religieux d’une grande violence. Trois églises se disputent alors les fidèles : Anglicane, Presbytérienne et Indépendantistes ou Séparatistes. Ces derniers veulent se séparer des 2 premières et quitter l’Angleterre. Victimes de discriminations et en désaccord avec l’Église protestante anglicane fondée en 1534 par le roi Henri VIII, ce groupe de protestants anglais nommé puritains s’installe alors à Leyde, aux Pays-Bas, fuyant les persécutions religieuses. Mais la trêve conclue en 1609 entre l’Espagne et les Pays-Bas est sur le point de s’achever et le groupe craint de nouvelles persécutions, dues cette fois au retour de l’Inquisition catholique. En 1618 des émissaires partent donc pour l’Angleterre afin de négocier avec la London Virginia Company de Plymouth l’obtention d’une concession en Amérique,dans l’espoir de trouver une terre vierge où ils pourront alors vivre librement leur foi, sans craindre d’être persécutés. Un accord est rapidement trouvé : la Compagnie financera ce voyage qui devait mener ceux que l’histoire connaît sous le nom de Pères pèlerins (Pilgrims). En échange les réfugiés rembourserons le prix de la traversée à leurs passeurs sur une durée de sept ans, grâce au fruit de leur travail. 102 hommes, femmes et enfants vont pouvoir quitter l’Angleterre afin de traverser l’océan Atlantique.

Timbres - Le Mayflower et le Speedwell. Timbre - Le Mayflower.

Les deux années suivantes seront consacrées aux préparatifs du voyage et le 16 septembre 1620 dans le port de Southampton, un navire s’apprête à partir qui changera l’histoire à jamais. Ce jour-là, la centaine d’émigrants anglo-hollandais fuyant les persécutions contre les protestants en Angleterre mais aussi la trop grande liberté des mœurs d’Amsterdam s’entasse à bord du vaisseau marchand Mayflower qui met le cap sur la Virginie. Mais leur navire ayant été dérouté un peu plus au nord à cause du mauvais temps, les pèlerins arrive en vue du Cap Cod (Cap de la Morue), sur la côte sauvage de l’actuel Massachusetts et décident d’y jeter l’ancre pour plus de sécurité.

Timbres - 1620, le Mayflower et ses Pères pèlerins.

Le Mayflower (ou « Fleur de mai ») est un vaisseau marchand de 90 pieds (27,4 mètres) et 180 tonneaux du XVIIe siècle. Ce navire marchand qui avait transporté du vin et différentes marchandises n’était pas équipé pour transporter des passagers. Son histoire nous est connue par le récit d’un des pèlerins et futur gouverneur de la colonie, William Bradford, qui relata cette aventure dans The History of Plymouth Plantation.

Timbre - 21 novembre 1620 Le pacte du Mayflower.

Dans la mesure où le lieu de débarquement ne se trouve donc plus sur le territoire de la Virginie comme initialement prévu par le contrat qui les liait à la London Virginia Company, un certain nombre de colons proclament alors qu’ils ne seraient plus tenus à la servitude qu’on voulait leur imposer et le 21 novembre 1620 (d’autres sources cite le 11) les 41 hommes à bord du Mayflower (que l’on nommera plus tard les “Pilgrim Fathers” ou “Père Fondateurs”) signent entre eux un contrat, contenant un certain nombre de lois, régissant les principes de la future colonie et jetant les bases d’une démocratie locale respectueuse des croyances de chacun.

« Ayant entrepris, pour la gloire de Dieu, pour la propagation de la foi chrétienne, et l’honneur de notre roi et de notre pays, un voyage pour implanter la Première colonie dans les régions septentrionales de Virginie, par la présente, nous convenons solennellement ensemble, devant Dieu et devant chacun d’entre nous, de nous constituer en un corps politique civil, pour notre administration et sauvegarde et par-delà, aux fins susdites ; et en vertu de cela de nous conformer, de décider et de concevoir à l’occasion des lois, ordonnances, actes, décrets et obligations, aussi justes et équitables qu’il semblera à propos et convenable d’adopter pour le bien public de la Colonie, et auxquelles nous promettons toute la soumission et l’obéissance requises ».

Timbres -16 septembre 1620, départ du Mayflower à destination du Nouveau Monde.

Il s’agit du Mayflower Compact, un des textes fondateurs de l’histoire nord-américaine constituant un prélude à la Constitution américaine et un premier pas vers la démocratie. Il porte en lui, près de 150 ans avant l’échéance, le triple germe de l’indépendance, de la constitution fédérale et de la république américaine. 5 jours plus tard, le 26 novembre 1620, les colons poseront le pied sur le sol américain à plus de 800 km au nord-est de leur destination d’origine après un voyage qui aura duré 65 jours.

Timbres - Le capitaine Myles Standish officier anglais recruté par les Pères pèlerins. Timbres - Les Pilgrims embarque sur le Mayflower en 1620.

Pendant 5 semaines, les premiers colons explorent alors le territoire de Cape Cod, à la recherche d’un site convenable pour y établir la colonie pour l’hiver avant de poursuivre plus à l’ouest vers une terre moins hostile et bien moins exposée aux aléas de la nature. Le 20 décembre 1620, William Bradford, chef de la communauté, et quelques hommes fondent la Plymouth Colony et John Carver en devient son gouverneur. Baptisée naturellement "New Plymouth", fut érigée sur deux collines : Cole Hill, abritant le village, et Fort Hill, où un petit fort équipé de cinq canons fut construit. Mais le premier hiver terrible pour les Pères Pèlerins. Arrivés trop tard pour les plantations, leurs tentatives de cultures échouent pour la plupart et la moitié de la colonie mourra de maladie, principalement du scorbut. 62 moururent dès le premier hiver).

Timbre - Indiens Iroquois et Pilgrims.

Mais cet hiver sera déterminant pour l’histoire Américaine : deux Indiens Iroquois, Samoset et Squanto viendront à leur secours et les sauveront, leur faisant découvrir les bienfaits de certaines plantes, le danger mortel de certaines autres et leur enseignant la chasse et la pêche, mais aussi et surtout à récolter le maïs. De leur côté, les émigrants les soutiendraient en cas d’attaque des Narragansetts, tribu rivale des Iroquois. Si bien que l’année suivante ils purent faire une récolte exceptionnelle et des réserves de maïs, de haricots et de potirons pour l’hiver suivant 1622.

A la suite de cette première récolte, les colons décident de remercier Dieu et les Indiens. Ces derniers célébrant déjà une fête à l’automne, après les moissons, les pèlerins en reprennent l’idée et le gouverneur de la colonie les invitent à un repas festif pour les remercier et fêter l’excellente récolte de l’année. Chaque année, dès lors, ils célébreront la récolte d’automne au cours du "Thanksgiving Day". Thanksgiving est né. Mais ce n’est qu’en 1863 que le président Abraham Lincoln érigera cette date en fête nationale.

Timbre - Thankgiving day.

Les pèlerins du "Mayflower" sont aujourd’hui considérés comme les premiers colons fondateurs des futurs Etats-Unis d’Amérique. En débarquant sur les côtes du Massachusetts, cette poignée d’hommes ne savaient pas qu’ils allaient marquer l’histoire des États Unis. Aujourd’hui 35 millions d’américains seraient des descendants directs des passagers du Mayflower, dont de nombreuses personnalités : sept présidents américains sont ainsi issus des familles fondatrices (de John Adams 1735–1826 à George Walker Bush, né 1946, en passant par Ulysse S. Grant, 1822–1885), mais aussi Orson Wells, Marilyn Monroe ou encore Clint Eastwood.





Toutes les brèves du site

  • samedi 8 décembre 2018
    C’est arrivé un 9 décembre.

    Après l’échec de la restauration monarchique et la mise en place de la République en 1873, la question de la séparation des Églises et de l’État ne cesse de se poser. Les républicains au pouvoir craignent encore l’Église catholique, dont l’influence dans la société reste très importante. Fervents partisans de la laïcité et attachés à la science et au progrès, ceux-ci condamnent en effet l’influence néfaste de l’église qui est accusé d’entretenir l’obscurantisme des populations par l’intermédiaire des congrégations religieuses chargé d’enseignement. En 1879, Jules Ferry est nommé ministre (...)

  • jeudi 22 novembre 2018
    C’est arrivé un 22 novembre.

    C’était un vendredi 22 novembre ensoleillé peu après midi. Le cortège du président John Fitzgerald Kennedy faisait son entrée dans les rues de Dallas au Texas, sous les applaudissements de la foule. Le temps est si clément que le Président Kennedy circule en limousine Lincoln Continental cabriolet décapotable sans aucune vitre protectrice. Le président salue la foule en souriant depuis le siège arrière du véhicule. Son épouse Jacky, lumineuse dans son tailleur rose, est à ses côtés. Le convoi présidentiel descend la rue principale, prend à droite, puis s’engage à gauche dans une (...)

  • jeudi 11 octobre 2018
    C’est arrivé un 12 Octobre.

    Le 12 Octobre 1492, Christophe Colomb, cherchant un passage encore inconnu vers la Chine, découvre les Amériques. Son rôle dans l’Histoire fut immense. Il ouvre ainsi la voie à la conquête de tout l’hémisphère occidental et manque de fort peu la découverte du Pacifique en passant à l’endroit le plus étroit de la terre de Panama. Né à Gênes en 1451, Colomb vit dans une famille de tisserands, modeste mais ouverte sur le monde. Ses jeunes années seront ponctuées d’études maritimes et voyages en Méditerranée.
    Puis en 1476, il rejoint à Bartholomé, son frère cadet à Lisbonne, au (...)

  • lundi 27 août 2018
    C’est arrivé un 27 août.

    Le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris de volcan de type explosif de la ceinture de feu du Pacifique. Après une période de sommeil de deux cents ans le volcan indonésien Krakatau situé dans le détroit de la Sonde, entre les îles de Java et Sumatra se réveille une première fois le 20 mai 1883 émettant de grands panaches de cendres et de vapeur accompagnés de forts grondements. S’ensuivit une pause de quelques semaines puis de nouvelles explosions se font entendre ; le 19 juin un nouveau petit cône commença à se former entre (...)

  • samedi 25 août 2018
    C’est arrivé un 25 août.

    Le 2 juillet 1270, la flotte royale de la huitième croisade quitte le port d’Aigues-Mortes pour l’Orient puis le 16 après une escale à Caligari en Sardaigne, entre dans la rade de Tunis, déserté par les marins qui ont abandonnés les galères sarrasines, et ses habitants qui ont fuit la ville. Malgré la fatigue engendré par une dysenterie le roi de France Louis IX tient à être le premier, pour la seconde fois (après la 7ème croisade 1248-1250), à poser le pied sur la terre d’Afrique. Le 18, Louis qui ne peut même plus tenir à cheval, débarque avec 6000 hommes dans la plaine à côté (...)

  • mercredi 22 août 2018
    C’est arrivé un 22 août.

    Le 22 août 1812, un jeune explorateur suisse de 28 ans, Johan Ludwig Burckhardt entre dans Pétra accompagné de son guide bédouin et habillé comme lui : pour des raison de sécurité, il se fait appeler Cheikh Ibrahim. Après des siècles d’oubli, la cité perdue, qu’il ne peut hélas vraiment explorer de peur d’être découvert revit pour l’Occident. Située à 250 km au sud de la capitale de Jordanie, Ammam, Pétra est une ancienne cité caravanière Edomite puis Nabatéene. Des peuples plutôt méconnus, mais dont parle la bible. Et ses mystères fascinent archéologues et artistes. En mai 1818, une (...)

  • mardi 21 août 2018
    C’est arrivé un 21 août.

    Depuis le début de l’année 1968, le nouveau premier secrétaire du Parti Communiste, Alexandre Dubček fraîchement élu président de la République socialiste tchécoslovaque (5 janvier 1968) et les communistes tchécoslovaques veulent instaurer un "socialisme à visage humain" qu’ils nomment "Printemps de Prague". Très rapidement, il prend ses distances avec Moscou et tente de concilier la direction communiste du pays avec le respect des libertés d’expression, d’association... Dubcek libéralise l’information, autorise l’existence d’autres partis limite les pouvoirs de la police...La (...)

  • lundi 20 août 2018
    C’est arrivé un 20 août.

    Chaque année, le paludisme, maladie parasitaire due à un protozoaire parasite de genre Plasmodium et transmis par la piqûre d’un moustique, l’anophèle femelle, provoque dans le monde entre 400 et 450 millions de cas de maladie et entraîne le décès de plus 300000 enfants. Près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme. Connue en Europe par les médecins depuis l’Antiquité sous le nom de “fièvre intermittente” cette maladie fera des ravages durant longtemps et se diffusera ensuite aux Amériques avec le développement du commerce d’esclaves. Endémique au (...)

  • samedi 21 juillet 2018
    C’est arrivé un 21 juillet.

    C’est le 21 juillet 1857 que le premier bataillon de tirailleurs sénégalais est créé par le général Louis Faidherbe alors gouverneur du Sénégal partie de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Il s’agit de formaliser le recrutement local qui existait déjà depuis le XVIIe siècle en consolidant la suppression de l’esclavage intervenu en 1848. Le rachat de captifs permet ainsi de recruter ces premiers tirailleurs auxquels Faidherbe donne un titre officiel. Ce terme de “ tirailleur” désigne un “combattant doté d’une certaine liberté de manœuvre et qui tirent en dehors du rang” et (...)

  • jeudi 19 juillet 2018
    C’est arrivé un 19 juillet.

    En 1798, 40000 hommes venus de France débarquent à Aboukir. C’est le début de la campagne d’Égypte menée de 1798 à 1801 par Napoléon Bonaparte pour affaiblir l’Angleterre en touchant sa puissance commerciale. En dépit de quelques victoires ce sera un désastre. La flotte anglaise de l’amiral Nelson détruira les vaisseaux français restés dans la rade d’Aboukir rendant tout retour en France impossible. L’armée française prisonnière de sa conquête sera finalement victime d’une épidémie de peste. Mais Napoléon a su habilement jouer de la propagande pour détourner à son profit l’échec et (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.