C’est arrivé un 21 avril.

samedi 21 avril 2018

Alors que la France avait été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin en 1848, il faudra attendre le 21 avril 1944 pour que le droit de soit accordé aux femmes. En 1944, le suffrage féminin est devenu une quasi-obligation : la France se doit de rattraper son grand retard vis-à-vis des autres pays européens. Elle sort de la seconde guerre mondiale et durant l’occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la résistance. Cet engagement conduira la France libre du général de Gaulle à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes : on ne peut pas refuser des droits politiques à des femmes qui se sont battues contre les nazis, et depuis Alger, le général de Gaulle ratifie l’ordonnance du Comité Français de Libération Nationale qui stipule que "les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes". Mais cet argument bien que de poid occulte le rôle des suffragistes et rend invisible tout un passé de luttes féministes pour le droit de vote : ce n’est pas de Gaulle qui leur a donné ; on oublie alors que si les femmes ont gagné le droit de vote, c’est parce que des suffragistes l’ont réclamé pendant des décennies, ce droit au vote ce sont les femmes qui l’ont glorieusement gagné.

Timbre - 21 avril 1944 Le droit de vote des femmes.

Les Françaises peuvent ainsi voter pour la première fois le 29 avril 1945, lors des élections municipales puis à nouveau cette même année 1945, le 21 octobre, lors d’un scrutin national. C’est en 1946, le 27 octobre, que le préambule de la constitution française inscrit ce principe fondamental :"la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme".

Timbre - 50ème anniversaire du droit de vote des femmes.

Cette ordonnance du 21 avril 1944 qui donne aux femmes le droit de vote et d’éligibilité dans les mêmes conditions que les hommes est le résultat d’un combat de plusieurs siècles. Les premières revendications féministes surgissent lors de la Révolution française, notamment sous la plume de Condorcet qui se prononce alors pour le vote des femmes dans un article du « Journal de la société de 1789 ». Son noble projet de conférer aux femmes des droits civiques n’aboutira pas. Puis en septembre 1791, pour compléter la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen par une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympes de Gouges est la première femme à demander l’égalité des droits civiques entre les femmes et les hommes. A noter son article 10 qui stipule : « La femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune. » Mais son texte est refusé par la Convention et elle sera finalement décapitée le 3 novembre 1793. Son crime : avoir des convictions humanistes et féministes, et oser les revendiquer. Son combat sera relayé par plusieurs féministes, qui au cours du 19ème siècle investiront l’espace public, en quête de reconnaissance des droits civiques.

Timbre - La révolution : Condorcet et l'Egalité.

En 1870 sous la IIIe République, des députés proposent l’instauration d’un vrai suffrage universel incluant les femmes et la chambre des députés vote elle aussi à plusieurs reprises en faveur du droit de vote des femmes. Mais à chaque fois le Sénat bloque la réforme. Or aucune loi ne peut passer si le Sénat vote contre. Le droit de vote des femmes, danger pour la République ? Surement ; la gauche, largement dominante au Sénat de 1880 à 1930, redoute en effet que les femmes qui, allant à la messe et écoutant les prêches des prêtres soient trop influencées dans leur vote ramènent à coup sûr la droite, l’Église et donc la monarchie au pouvoir. Cette idée montre bien la misogynie d’alors : les femmes sont perçues comme influençable, alors à elles la gestion du foyer et aux hommes les affaires politiques. L’évolution sera laborieuse, lente, ainsi le Parlement rejette unanimement "l’égalité politique" le 9 décembre 1903. La Première Guerre mondiale et l’apparition des suffragettes fait progressivement évoluer le débat. Au lendemain de celle-ci et malgré quelques avancées, 1918 sonne pour les femmes françaises une sorte de retour à la normale en France, et ce alors même que leur poids démographique comme leur rôle économique n’ont jamais été aussi importants dans la société.

Timbre - Oeuvre de guerre - Les femmes pendant la première guerre mondiale.

Après avoir durement travaillé pour remplacer les hommes partis au front, les femmes réclament le droit de vote mais à l’inverse de la Grande-Bretagne où le droit de vote (partiel et censitaire) est accordé aux femmes en 1918, les militantes françaises n’obtiennent toujours pas gain de cause. Le 20 mai 1919 pourtant, la Chambre des Députés adopte pour la première fois une proposition de loi instaurant le vote des femmes aux élections locales qui sera finalement rejetée par le Sénat en 1922. Le soutien marqué par le pape au vote des femmes à partir de 1919 ne fait que renforcer dans l’esprit des radicaux l’idée que l’Église tente par l’entremise des femmes de regagner une influence sur la société. Ce rejet n’est pas unique car il va se reproduire à de nombreuses reprises (1925, 1927, 1932 et 1935), malgré les nombreuses injonctions de la Chambre appelant le gouvernement à user de son influence sur le Sénat.

Timbre - Louis Weiss - L'Europe...Le vote...Des femmes.

Dans les années 1930, toute comme les suffragettes anglo-saxonnes l’on fait, des femmes revendiquent l’accès à la citoyenneté, ne pouvant se résoudre à la résignation. Louise Weiss notamment s’engage dans le combat féministe du droit de vote féminin dès 1935. Cette année là, elle fonde l’association « La Femme nouvelle » et se présente, bien que n’étant pas éligible aux élections municipales à Montmartre.

Carte maximum - Le doit de vote des femmes en France.

Une fois de plus, en juillet 1936, la Chambre des Députés vote à l’unanimité pour le droit de vote des femmes, et une nouvelle fois le texte ne sera jamais inscrit à l’ordre du jour du Sénat. Cette année là alors même qu’elles ne sont pas électrices, trois femmes entrent au gouvernement de Léon Blum : Irène Joliot-Curie à la Recherche scientifique, Cécile Brunschvicg à l’Éducation nationale et Suzanne Lacore à la Santé publique. La France de la IIIe République ne franchira donc jamais le pas et il faudra donc attendre le 21 avril 1944 pour que les femmes obtiennent ce droit. Cette mesure hautement symbolique était attendue depuis longtemps. Il faut dire qu’alors...le Sénat, qui bloquait jusqu’alors toute évolution, n’existe plus en cette fin de seconde guerre mondiale. Il aura donc fallu ces circonstances très exceptionnelles pour que les Françaises puissent voter.

Timbres - Le droit de vote des femmes à travers le monde.

La France, pays de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen et dont le mot "égalité" figure dans la devise n’accordera le droit de vote aux femmes qu’à la fin de Seconde Guerre mondiale alors qu’elles pouvaient déjà voter dans de nombreux pays : Nouvelle-Zélande (1893) et Australie (1902) ; en Finlande depuis (1906) et en Norvège (1913) ; en Allemagne dès 1918 et au États-Unis en 1920. En Grande Bretagne, ce droit a été accordé en deux temps : en 1918, les femmes de plus de 30 ans ont pu voter mais il faut attendre 1928 pour que l’égalité homme-femme lors des élections soit totale. Seuls des pays comme l’Italie (1945) la Belgique (1948) la Suisse (1971) et le Portugal (1976) font moins bien que la France. En Arabie Saoudite, les femmes ne seront autorisées à voter et à se présenter aux élections que depuis 2011, par une loi du roi Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud et devront attendre le 12 décembre 2015 pour exercer ce droit pour la première fois.





Toutes les brèves du site

  • mercredi 7 août 2019
    C’est arrivé un 07 août.

    Deux ans après la fin de la seconde guerre mondiale, l’explorateur et scientifique norvégien Thor Heyerdahl accompagné de 5 hommes d’équipage et d’un perroquet, mascotte de l’expédition s’embarque sur un radeau de 14 mètres de long qui a été baptisé Kon-Tiki en l’honneur du Roi-Soleil en Inca pour une expédition qui allait devenir un récit mythique. C’est le 27 avril 1947 que l’équipage quitte le port péruvien de Callao près de Lima pour affronter vagues et vents. Thor Heyerdahl veut prouver à une communauté scientifique sceptique que les ancêtres des Incas auraient pu migrer depuis (...)

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mardi 4 juin 2019
    C’est arrivé un 5 juillet.

    Paris, 5 juillet 1946, piscine Molitor - Naissance explosive du bikini. Pourtant, l’histoire nous enseigne que Réard n’a rien inventé et que l’histoire de la naissance du bikini remonte à bien plus longtemps qu’il n’y paraît. Que ce soit au travers les mosaïques de la Villa del Casale, en Sicile, datant du IVe siècle av. JC ou bien dans la Grèce Antique autour de l’an 1400 av. J.C., des maillots de bain deux pièces ornent déjà le corps des femmes non pour plonger dans la méditerranée mais pour s’adonner à la pratique du sport. Les plus anciennes références remontent même à (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.