C’est arrivé un 24 mars.

dimanche 24 mars

La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue des Européens. Son ancienneté ne la rend pas pour autant banale et cette redoutable maladie est universelle. Elle sévit sur tous les continents, touche toutes les races et demeure en effet l’une des maladies les plus mortelles.

Timbre - La lutte mondiale contre la tuberculose.

La tuberculose est due à un agent infectieux : “mycobaterium tuberculosis” C’est une des maladies les plus meurtrières au monde. A titre de comparaison, s’il fallait comparer, elle se situe en seconde position, juste derrière le VIH/SIDA. On considère aujourd’hui qu’un tiers de la population mondiale serait infecté, soit plus de 2 milliards d’individus. Si la population des pays en voie de développement est la plus représentée avec 90% des cas recensés les pays industrialisés ne sont pas épargnés. En 2018, plus de 8,5 millions de personnes ont développé la maladie et 1,7 million en sont mortes selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Soit plus de 4600 morts par jour ! Ainsi, tous les ans, le 24 mars, nous célébrons la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose pour sensibiliser l’opinion publique aux conséquences sanitaires dévastatrices de cette maladie.

Timbre - Luttons contre la tuberculose.

Elle traverse le Moyen-âge et n’épargne aucune région de l’Europe au cours des 18ème et 19ème siècle, mais il faudra attendre le XIXème siècle pour avoir une meilleure compréhension de cette maladie. Isolée des autres maladies pulmonaires par Laennec en 1819, Antoine Villemin (1827-1892) démontra en 1865 par méthode expérimentale le caractère transmissible de la tuberculose affirmant en conséquence que cette maladie, de nature jusqu’alors inconnue, était due à un microbe invisible avec les moyens technique de l’époque.

Timbre - La découverte du bacille de Koch en 1882. Timbres - Robert Koch médecin allemand découvre le bacille de la tuberculose.

Mais ce n’est qu’en 1882 que Robert Koch, a la suite des travaux de Pasteur, isola l’agent causal de la tuberculose auquel on donna le nom de son découvreur. Le 24 mars 1882 Robert Koch qui a alors 39 ans annonce sa découverte du bacille de la tuberculose à l’assemblée de l’Institut physiologique Emil du Bois-Reymond à Berlin ou le médecin allemand explique le caractère contagieux de cette bactérie. La tuberculose est alors considérée comme la maladie du siècle. En 1905, il reçevra le prix Nobel de médecine pour l’ensemble de ses découvertes. Le bacille de Koch, se présente, au microscope, sous l’aspect de fin bâtonnets de 3 ou 4 millièmes de millimètre. Enfin, en 1895, Wilhem Conrad Rontgen (1845-1923) découvrit les rayons X, et Carlo Forlanini (1847-1918) réalisera les premières radiographies pulmonaires en Italie dès 1896. A la fin du XIXe siècle donc, toutes les bases de connaissances modernes de la tuberculose étaient disponibles pour élaborer des mesures préventives et des méthodes de traitement mieux adaptées.

Timbres - Découverte de la bactérie responsable de la tuberculose par Robert Koch.

La tuberculose : Une affection très contagieuse transmise par l’air et la salive. Il suffit d’être en contact rapproché avec une personne infectée par le bacille de Koch pour être à son tour contaminé. Il suffit a quelques germes de s’immiscer dans nos voies respiratoires pour qu’ils se logent dans notre corps et restent silencieux tant que notre système de défense naturel demeure vigoureux : c’est le stade de la primo-infection. La maladie peut ensuite se déclarer des années plus tard, à la faveur d’une baisse d’immunité. Seul 10 % des personnes infectées déclareront une tuberculose.

Timbres - Le plus souvent la tuberculose touche les poumons

Un seul crachat peut contenir plusieurs millions de bacille de Koch, ce qui explique la grande contagiosité de la maladie. C’est dans les tissus fortement oxygénés que le bacille se développe et se multiplie le plus aisément ; cette particularité aide à comprendre pourquoi il a fait des poumons son terrain de prédilection. Très contagieuse car disséminée essentiellement par voie aérienne (toux, etc…), la maladie est principalement responsable d’une atteinte pulmonaire même si d’autres organes peuvent être concernés. Quelle que soit sa localisation, il est toujours très résistant, même desséché il conserve sa virulence. La putréfaction reste sans prise sur lui. Il ne craint ni la chaleur, ni l’obscurité, ni l’humidité, ni le froid. Par contre il n’aime guère le soleil, et meurt lorsqu’il est exposé plus de 20 minutes aux rayons ultra-violets.

Timbres - La tuberculose un danger pour tous.

Une exposition au soleil est d’ailleurs recommandée aux patients tuberculeux. La lutte contre la tuberculose passera d’ailleurs par des cures intensives de soleil au XXème siècle. Des sanatoriums seront alors construit en masse, pour éradiquer cette maladie qui fait à cette époque pas moins de 100 000 victimes par an ! Avant l’implantation des sanatoriums, le traitement de la tuberculose est pratiquement inexistant. Pour la période de 1900 à 1960 ce n’est pas moins de 350 sanatoriums qui seront construits en France. Puis les thérapies antibiotiques priverons ces établissements de leurs patients tuberculeux entraînant le déclin de ceux-ci. Si l’époque des grands sanatorium est révolue le mal n’est pas définitivement jugulé.

Timbre - Le BCG, le Bacille Calmette et Guérin. Timbres - Anniversaire de la 1ère inoculation à l'homme du BCG en 1921.

Il faudra attendre l’apparition des premiers traitements avec la mise au point de la streptomycine et autres antibiotiques dont celle du BCG en 1921 pour que la maladie recule. Le BCG, ou Bacille de Calmette et Guérin, est un micro-organisme dérivé du bacille tuberculeux bovin (Mycobacterium bovis). Le premier vaccin contre la tuberculose à base de BCG a été utilisé le 18 juillet 1921 sur un enfant. La prévention de la tuberculose repose sur le vaccin BCG qui peut être administré dès les premiers mois de la vie. Près de 5 000 nouveaux cas sont déclarés en France chaque année.

Timbres - Prévention et vaccination par le BCG.

Si cette vaccination n’est plus obligatoire en France depuis juillet 2007, sauf pour certaines catégories socio-professionnelles elle est fortement recommandé. En cas d’infection confirmée, un traitement antibiotique est administré pour une période de 6 mois minimum. Cette grave maladie infectieuse n’appartient pas qu’au passé. Elle n’a jamais vraiment disparue et revient même aujourd’hui sur le devant de la scène. Alors restons vigilant et accentuons les efforts pour arriver à éradiquer la tuberculose.





Toutes les brèves du site

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

  • mardi 8 janvier 2019
    C’est arrivé un 8 janvier.

    Marco Polo naît le 15 septembre 1254 d’une de ces familles de commerçants et explorateurs vénitiens. Le lieu exact de sa naissance n’est pas connu avec précision. Si certains affirment qu’il est né à Korcula (île de l’adriatique au nord de la Croatie) d’autres pensent que ce serait à Venise. A une époque où Venise est une cité rayonnante, ses riches marchands en profitent pour commercer avec les Musulmans qui contrôlent la route de la Soie. La Cité des Doges est alors en pleine expansion commerciale et territoriale. Certains, comme Niccolo Polo, le père de Marco et son oncle Nicolo (...)

  • samedi 5 janvier 2019
    C’est arrivé un 5 janvier.

    Parmi les fabuleux travaux entrepris par Haussmann dans sa conception du nouveau Paris au 19e siècle, la place de l’Opéra est une des créations les plus importantes de la Capitale vers laquelle convergent de grandes artères et les Grands Boulevards. C’est dans ce quartier, qui connaît une vogue extraordinaire, que l’on décide de construire le nouvel Opéra de Paris. Napoléon III disait qu’il voulait faire de sa capitale “la plus belle de l’univers”. Bien qu’à cette époque l’urbanisme connaisse une vitalité étonnante, peu d’édifices dans ce nouveau Paris retiennent l’attention ; en (...)

  • vendredi 4 janvier 2019
    C’est arrivé un 4 janvier

    Il y a 205 ans, naissait Louis Braille, l’homme qui, après Valentin Haüy, allait métamorphoser la vie des aveugles et de bon nombre de malvoyants. Né le 4 janvier 1809, Louis Braille voit le jour à Coupvray, petit village situé entre Lagny et Meaux en Seine-et-Marne à une quarantaine de kilomètres de Paris. En 1812 alors qu’il n’a que 3 ans, se produit un incident qui changera sa vie à tout jamais. Alors qu’il joue dans l’atelier de son père, bourrelier de métier, le petit Louis se blesse l’œil en voulant utiliser un de ses outils. L’infection, malgré les soins prodigués, gagne (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.