C’est arrivé un 25 décembre.

lundi 25 décembre 2017

Fils aîné de Pépin le Bref, Charles 1er, plus connu après sa mort sous le nom de Charlemagne (du latin Carolus Magnus, c’est-à-dire Charles le Grand 768-814) est l’un des souverains les plus célèbre du moyen-âge. A la mort de son père en 768, le royaume est alors partagé entre lui et son frère Carloman. Ces deux-là ne s’entendant pas et, sans la mort inattendue de Carloman en 771, la mésentente entre les 2 frères aurait vite pu se transformer en conflit ouvert. Charles devient alors seul maître du royaume. A cette époque la puissance franque est alors reconnue par tous les souverains que ce soit des roitelets de Grande-Bretagne et d’Espagne au calife de Bagdad et à l’impératrice de Byzance. Dans l’entourage de Charles on ne cesse d’opposer sa grandeur, digne de la Rome antique à la crise que traverse l’Empire byzantin, où l’impératrice Irène a usurpé le trône de son fils Constantin VI, mais aussi et surtout à la crise qui ébranle alors la papauté. Charles ne se doutait alors pas que les difficultés rencontrées par le pape allait lui ouvrir le chemin du couronnement impérial.

Timbre - L'empire de Charlemagne.

A Rome, en effet, le pape Léon III, est alors en butte aux accusations de l’aristocratie locale qui lui reproche d’avoir fait acte de parjure et d’adultère. Le 25 avril 799 alors qu’il sortait de l’église Saint-Laurent pour se rendre à l’église Saint-Pierre où devait se terminer la procession des litanies majeures, le pape est agressé par des hommes de main qui le jette à terre et le rouent de coups puis le conduisent auprès des organisateurs de l’attentat : ceux-ci le menace de lui crever les yeux et de lui couper la langue s’il n’abdique pas mais il parvient à s’enfuir avec l’aide d’un commando de fidèles qui le délivre quelques jours plus tard. Le pape n’a alors pas d’autre recours que de se tourner vers le roi de France : il se réfugie alors auprès de Charles à Aix-la-Chapelle reconnaissant ainsi implicitement Charlemagne comme le défenseur de la papauté.

Timbre - Portrait imaginaire de Charlemagne, par Albrecht Dürer (1513).

Ce dernier le raccompagne à Rome et convoque une assemblée composée de clercs et de nobles. En présence de ces hauts dignitaires et sous l’autorité du roi des Francs, Léon III se disculpe le 23 décembre 800 des accusations qui pesaient sur lui en prononçant un “serment purgatoire”, acceptant la punition divine s’il ment. C’est alors que le peuple et l’assemblée déclarent "qu’on devrait appeler empereur Charles, le roi des Francs". Charles approuva cette proposition de rétablir l’autorité impériale.

Timbre - Charlemagne couronné Empereur d'Occident par le pape Léon III. Timbres - Charles Ier le Grand, roi des Francs et des Lombards, ou Karl I der Große pour les allemands.

2 jours plus tard, le 25 décembre 800, jour de Noël dans la basilique Saint-Pierre, tandis que le roi incline la tête pour prier, le pape Léon III lui met une couronne sur la tête et tout le peuple romain s’écrie : “ à Charles Auguste, empereur très pieux, couronnée par Dieu, grand et pacifique empereur des Romains, vie et victoire !” Cette proclamation se fit entendre 3 fois devant le tombeau du bienheureux apôtre Pierre. Après cette proclamation le vénérable et auguste Pontife se prosternera devant le roi et suivant la coutume établi du temps des anciens empereurs le couronnera de ses propres mains lui imposant une couronne très précieuse. Dès lors Charles, quittant le nom de patrice (patrice : titre d’une dignité instituée dans l’empire romain), portera celui d’empereur et d’Auguste. Après plusieurs siècles d’occultation, l’Empire romain d’Occident est restauré et ainsi l’église s’éloigne définitivement du patronage de l’Empire byzantin qui l’a protégé jusqu’ici. En janvier 801, Charles qui n’était plus à Rome comme invité mais comme souverain, fit condamner à mort les auteurs de l’attentat contre Léon III pour crime de lèse-majesté mais le pape lui demandera que cette peine soit commuée en exil perpétuel. Charles restera à Rome jusqu’aux fêtes de Pâques de 801 et retournera à Aix à la fin de l’été 801. Avec ce sacre, Charlemagne devient officiellement le personnage le plus puissant du monde.

Cartes maximum Charlemagne. Timbres - Charlemagne.

Désormais protecteur de la chrétienté en Occident dont la capitale n’était plus Rome mais Aix-la-Chapelle, Charlemagne, l’Empereur "à la barbe fleurie" donnera à son empire une solide organisation. Il sera divisé en 300 comtés dirigés par des comtes réunis chaque année avec les évêques en assemblée. Aux frontières de son empire, il créa des “marches” ou zones de sécurités destinés à le protéger des invasions extérieures. Les missi dominici ( envoyés du maître) circulaient dans les provinces afin de veiller aux décisions de l’empereur consignés dans les capitulaires. Pour remédier au trop petit nombre de fonctionnaires, Charlemagne développera les liens d’homme à homme à tous les échelons de la société (vassalité). L’empereur encouragea enfin le renouveau des études en créant des écoles et en attirant à sa cour les meilleurs savants de son temps. A la mort de son fils, Louis le Pieux (840), son empire se fragmentera entre les héritiers et se désagrégera sous la pression des nouveaux envahisseurs.

Timbres - Charlemagne et Les grandes heures de l'histoire de France. Timbre - Charlemagne (742-814), roi des Francs et empereur d'Occident.

Le règne de Charlemagne est bien connu grâce aux Annales royale et aux nombreux textes législatifs, les “capitulaires” rédigés sous son règne. Mais surtout Charlemagne a trouvé un biographe attentif en la personne d’Eginhard un clerc originaire de Germanie. On apprend ainsi qu’il mesurait un 1,92m et qu’il possédait une santé de fer ; à 70 ans il pratiquait encore la chasse. Rompu dès sa jeunesse aux exercices sportifs et militaire Charlemagne était aussi un excellent nageur. Il admirait les arts, parlait le latin et aimait à écouter des récits historiques durant les repas. Bien qu’il ne soit jamais parvenu à apprendre à lire et à écrire, il était initié à la grammaire et à la rhétorique. Modèle même du Souverain, il se montrait capable de la plus grande générosité comme de la cruauté la plus extrême. Son règne sera marqué par des conquêtes incessantes et un soucis constant d’ordonner son royaume. Responsable seulement devant Dieu et protecteur de la papauté Charlemagne s’efforcera tout au long de son règne de réaliser l’unité de la chrétienté, de faire de la société des hommes un état chrétien, condition nécessaire selon lui au salut de l’humanité.





Toutes les brèves du site

  • samedi 8 décembre 2018
    C’est arrivé un 9 décembre.

    Après l’échec de la restauration monarchique et la mise en place de la République en 1873, la question de la séparation des Églises et de l’État ne cesse de se poser. Les républicains au pouvoir craignent encore l’Église catholique, dont l’influence dans la société reste très importante. Fervents partisans de la laïcité et attachés à la science et au progrès, ceux-ci condamnent en effet l’influence néfaste de l’église qui est accusé d’entretenir l’obscurantisme des populations par l’intermédiaire des congrégations religieuses chargé d’enseignement. En 1879, Jules Ferry est nommé ministre (...)

  • jeudi 22 novembre 2018
    C’est arrivé un 22 novembre.

    C’était un vendredi 22 novembre ensoleillé peu après midi. Le cortège du président John Fitzgerald Kennedy faisait son entrée dans les rues de Dallas au Texas, sous les applaudissements de la foule. Le temps est si clément que le Président Kennedy circule en limousine Lincoln Continental cabriolet décapotable sans aucune vitre protectrice. Le président salue la foule en souriant depuis le siège arrière du véhicule. Son épouse Jacky, lumineuse dans son tailleur rose, est à ses côtés. Le convoi présidentiel descend la rue principale, prend à droite, puis s’engage à gauche dans une (...)

  • mercredi 21 novembre 2018
    C’est arrivé un 21 novembre.

    Au début du XVIIème siècle, l’Angleterre est divisée par des conflits politiques et religieux d’une grande violence. Trois églises se disputent alors les fidèles : Anglicane, Presbytérienne et Indépendantistes ou Séparatistes. Ces derniers veulent se séparer des 2 premières et quitter l’Angleterre. Victimes de discriminations et en désaccord avec l’Église protestante anglicane fondée en 1534 par le roi Henri VIII, ce groupe de protestants anglais nommé puritains s’installe alors à Leyde, aux Pays-Bas, fuyant les persécutions religieuses. Mais la trêve conclue en 1609 entre l’Espagne (...)

  • jeudi 11 octobre 2018
    C’est arrivé un 12 Octobre.

    Le 12 Octobre 1492, Christophe Colomb, cherchant un passage encore inconnu vers la Chine, découvre les Amériques. Son rôle dans l’Histoire fut immense. Il ouvre ainsi la voie à la conquête de tout l’hémisphère occidental et manque de fort peu la découverte du Pacifique en passant à l’endroit le plus étroit de la terre de Panama. Né à Gênes en 1451, Colomb vit dans une famille de tisserands, modeste mais ouverte sur le monde. Ses jeunes années seront ponctuées d’études maritimes et voyages en Méditerranée.
    Puis en 1476, il rejoint à Bartholomé, son frère cadet à Lisbonne, au (...)

  • lundi 27 août 2018
    C’est arrivé un 27 août.

    Le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris de volcan de type explosif de la ceinture de feu du Pacifique. Après une période de sommeil de deux cents ans le volcan indonésien Krakatau situé dans le détroit de la Sonde, entre les îles de Java et Sumatra se réveille une première fois le 20 mai 1883 émettant de grands panaches de cendres et de vapeur accompagnés de forts grondements. S’ensuivit une pause de quelques semaines puis de nouvelles explosions se font entendre ; le 19 juin un nouveau petit cône commença à se former entre (...)

  • samedi 25 août 2018
    C’est arrivé un 25 août.

    Le 2 juillet 1270, la flotte royale de la huitième croisade quitte le port d’Aigues-Mortes pour l’Orient puis le 16 après une escale à Caligari en Sardaigne, entre dans la rade de Tunis, déserté par les marins qui ont abandonnés les galères sarrasines, et ses habitants qui ont fuit la ville. Malgré la fatigue engendré par une dysenterie le roi de France Louis IX tient à être le premier, pour la seconde fois (après la 7ème croisade 1248-1250), à poser le pied sur la terre d’Afrique. Le 18, Louis qui ne peut même plus tenir à cheval, débarque avec 6000 hommes dans la plaine à côté (...)

  • mercredi 22 août 2018
    C’est arrivé un 22 août.

    Le 22 août 1812, un jeune explorateur suisse de 28 ans, Johan Ludwig Burckhardt entre dans Pétra accompagné de son guide bédouin et habillé comme lui : pour des raison de sécurité, il se fait appeler Cheikh Ibrahim. Après des siècles d’oubli, la cité perdue, qu’il ne peut hélas vraiment explorer de peur d’être découvert revit pour l’Occident. Située à 250 km au sud de la capitale de Jordanie, Ammam, Pétra est une ancienne cité caravanière Edomite puis Nabatéene. Des peuples plutôt méconnus, mais dont parle la bible. Et ses mystères fascinent archéologues et artistes. En mai 1818, une (...)

  • mardi 21 août 2018
    C’est arrivé un 21 août.

    Depuis le début de l’année 1968, le nouveau premier secrétaire du Parti Communiste, Alexandre Dubček fraîchement élu président de la République socialiste tchécoslovaque (5 janvier 1968) et les communistes tchécoslovaques veulent instaurer un "socialisme à visage humain" qu’ils nomment "Printemps de Prague". Très rapidement, il prend ses distances avec Moscou et tente de concilier la direction communiste du pays avec le respect des libertés d’expression, d’association... Dubcek libéralise l’information, autorise l’existence d’autres partis limite les pouvoirs de la police...La (...)

  • lundi 20 août 2018
    C’est arrivé un 20 août.

    Chaque année, le paludisme, maladie parasitaire due à un protozoaire parasite de genre Plasmodium et transmis par la piqûre d’un moustique, l’anophèle femelle, provoque dans le monde entre 400 et 450 millions de cas de maladie et entraîne le décès de plus 300000 enfants. Près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme. Connue en Europe par les médecins depuis l’Antiquité sous le nom de “fièvre intermittente” cette maladie fera des ravages durant longtemps et se diffusera ensuite aux Amériques avec le développement du commerce d’esclaves. Endémique au (...)

  • samedi 21 juillet 2018
    C’est arrivé un 21 juillet.

    C’est le 21 juillet 1857 que le premier bataillon de tirailleurs sénégalais est créé par le général Louis Faidherbe alors gouverneur du Sénégal partie de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Il s’agit de formaliser le recrutement local qui existait déjà depuis le XVIIe siècle en consolidant la suppression de l’esclavage intervenu en 1848. Le rachat de captifs permet ainsi de recruter ces premiers tirailleurs auxquels Faidherbe donne un titre officiel. Ce terme de “ tirailleur” désigne un “combattant doté d’une certaine liberté de manœuvre et qui tirent en dehors du rang” et (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.