16 octobre 1793 - La reine Marie-Antoinette est guillotinée.

jeudi 16 octobre 2014

La reine Marie-Antoinette est guillotinée le 16 octobre 1793. Attachée au maintien des privilèges et de la monarchie absolue, la reine Marie-Antoinette poussa le Roi à résister à toute tentative de réforme, rendant ainsi impossible une monarchie constitutionnelle. Favorisant l’émigration, souhaitant que l’Europe monarchique déferle les armes à la main sur la France afin d’anéantir le puissant élan des années 1789-1790, organisant la fuite de Varennes, la reine fait prendre au faible Louis XVI une série d’options politiques aux conséquences désastreuses. Après l’incarcération au Temple et l’exécution de son mari Marie-Antoinette, accusée de complot avec l’ennemi, fut transférée à la Conciergerie le 2 août 1793.

Carte maximume - La fuite de la famille royale - Varennes.

Le roi Louis XVI déguisé en valet de chambre, Marie-Antoinette, leurs deux enfants et la gouvernante sont arrêtés dans la bourgade de Varennes-en-Argonne alors qu’ils fuyaient le palais des Tuileries afin de rejoindre l’armée du marquis de Bouillé à Metz.

Le procès de la reine s’ouvre le 14 octobre 1793 devant le tribunal révolutionnaire présidé par Herman, Fouquier-Tinville occupant le siège d’accusateur public. Marie-Antoinette comparait vêtue d’une robe noire et coiffée d’un bonnet de linon orné de "barbe de deuil". On lui pose les questions les plus insidieuses. Fouquier-Touville porte les pires accusations, il l’accuse même d’inceste sur son fils, prétendant qu’on l’a surprise en train de lui faire des attouchements. Toutes sont infondées. On répand sur elle des accusations déja lancées au temps de la monarchie par des pamphlets hostile à "l’Autrichienne" surnommée ainsi pour sa conduite légère, ses intrigues et ses dépenses inconsidérés (affaire du collier de la Reine). L’"Autrichienne subit avec beaucoup de dignité, un procès au cours duquel les forfaitures le plus odieuses lui sont imputées. Simple et digne la reine répond qu’elle n’a fait qu’obéir à son époux. Devant ce tribunal marie-Antoinette, dite la "veuve Capet", en "appelle à toutes les mères", et se tourne vers le public composé en grande partie de "tricoteuses" des faubourgs.

Bloc de timbre - Marie Antoinette à la Rose - Tableau de Vigée-Le Brun. Timbres - Marie-Antoinette princesse autrichienne et épouse de Louis XVI.

En dépit des plaidoiries de Tronson-Ducoudray et de Chauveau-Lagarde, le 16 octobre 1793 à quatre heures du matin, la reine Marie-Antoinette est condamnée au terme du réquisitoire de Fouquier-Tinville par le jury du Tribunal révolutionnaire à la guillotine. Elle passe alors, ses dernières heures à écrire une lettre déchirante à sa belle-soeur, Mme Elisabeth : "Que mon fils n’oublie jamais les derniers mots de son père, que je lui répète expressément : qu’il ne cherche jamais à venger notre mort.". et avec émotion, elle trace les derniers mots : "Mon Dieu, ayez pitié de moi ! Mes yeux n’ont plus de larmes pour pleurer pour vous mes pauvres enfants. Adieu, adieu !". Dans la matinée, elle monte dans une mauvaise charrette et s’assied sur un banc tournant le dos au cheval. La reine part pour l’échafaud sous bonne escorte. Vêtue d’un caraco et coiffée d’un bonnet blanc, les mains liées derrière le dos, les yeux mi-clos, impassible et droite, cette femme qui a été la plus adulée des reines entend la foule massée l’injurier.

timbre - Famille royale et procès de Marie-Antoinette.

On peut voir sur ce timbre le roi et sa famille qui seront conduits à la tour du Temple le 13 Août 1792. En fond du bloc c’est le procès de Marie-Antoinette le 14 octobre 1793.

Timbre - La guillotine instrument qui servit à décapiter la reine Marie-Antoinette.

La Guillotine, du nom de son inventeur le docteur Guillotin est également appelée la Louison ou la Louisette du nom de l’inventeur de celle-ci : Louis. Ce couperet est en accord avec le principe d’égalité : la mort est identique quelque soit le rang ou le délit du condamné.

Carte postale - Exécution de la Reine Marie-Antoinette.

Place de la Révolution (aujourd’hui place de la Concorde), sur le lieu même où son mari Louis XVI a été guillotiné dix mois plus tôt, Marie-Antoinette gravit rapidement les quelques marches qui la sépare de la planche. Sans résistance, la reine se laisse ficeler sur la planche par les aides du bourreau, celle-ci bascule, la lunette se ferme et le couteau tombe ; la tête bascule dans le panier. Il est midi et quart. Tandis que le jeune bourreau Henri Sanson (fils de Charles-Henri Sanson qui guillotina son époux Louis XVI), brandi par les cheveux la tête de feu la citoyenne Capet au peuple, les cris retentissent : “Vive la République !” . Son corps supplicié va rejoindre les reste de Louis XVI au cimetière de la Madeleine.





Toutes les brèves du site

  • mercredi 7 août 2019
    C’est arrivé un 07 août.

    Deux ans après la fin de la seconde guerre mondiale, l’explorateur et scientifique norvégien Thor Heyerdahl accompagné de 5 hommes d’équipage et d’un perroquet, mascotte de l’expédition s’embarque sur un radeau de 14 mètres de long qui a été baptisé Kon-Tiki en l’honneur du Roi-Soleil en Inca pour une expédition qui allait devenir un récit mythique. C’est le 27 avril 1947 que l’équipage quitte le port péruvien de Callao près de Lima pour affronter vagues et vents. Thor Heyerdahl veut prouver à une communauté scientifique sceptique que les ancêtres des Incas auraient pu migrer depuis (...)

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mardi 4 juin 2019
    C’est arrivé un 5 juillet.

    Paris, 5 juillet 1946, piscine Molitor - Naissance explosive du bikini. Pourtant, l’histoire nous enseigne que Réard n’a rien inventé et que l’histoire de la naissance du bikini remonte à bien plus longtemps qu’il n’y paraît. Que ce soit au travers les mosaïques de la Villa del Casale, en Sicile, datant du IVe siècle av. JC ou bien dans la Grèce Antique autour de l’an 1400 av. J.C., des maillots de bain deux pièces ornent déjà le corps des femmes non pour plonger dans la méditerranée mais pour s’adonner à la pratique du sport. Les plus anciennes références remontent même à (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.