1er février 1879 - La Marseillaise devient l’hymne national de la République.

mercredi 1er février

Le 20 avril 1792, la France révolutionnaire déclare la guerre au roi d’Autriche. L’enthousiasme s’exprime par des Chants martiaux mais aucun n’est commun à tous les régiments et adapté à cette situation. Au cours d’un banquet d’officier, le maire de Strasbourg, Dietrich, regrette cette absence devant un jeune capitaine du génie, Claude Joseph Rouget de Lisle alors en garnison dans la ville. Poète et musicien Rouget de Lisle compose dans la nuit du 25 au 26 avril 1792 la musique et les paroles de ce qu’il appelle le “chant de guerre pour l’armée du Rhin”.

Timbre - Rouget de Lisle chantant la Marseillaise.

Les paroles du chant de Rouget de Lisle sont largement inspiré des discours patriotique et des proclamations affichés sur les murs de la ville : citoyens... aux armes... marchons... formant des bataillons... contre la tyrannie des rois... Patrie...correspondaient exactement à ce que ressentait les citoyens français de 1792. Bien qu’adhérant aux idées nouvelles, Rouget de Lisle reste attaché "à la Nation, à la Loi et au Roi" sera incarcéré durant la terreur.

Timbre - Rouget de Lisle 1760-1836.

Le 21 juin François Mireur, un jeune médecin engagé volontaire dans le bataillon de l’Hérault est délégué à Marseille pour organiser le départ sur Paris de 2 contingents : celui de Montpellier et celui de Marseille. Dans un local de la rue Thubaneau à Marseille, Mireur enthousiasme son auditoire par le lyrisme patriotique de son discours, puis il chante cette chanson de Rouget de Lisle, encore inconnue, avec tant de flamme qu’elle sera adopté par le bataillon des Marseillais comme Chant de Marche. Cette musique militaire entraînante eut un succès immédiat auprès des citoyens-soldats venant de la France entière.

Timbre - La Marseillaise ou Le départ des volontaires en 1792.

"Le Départ des volontaires ou la Marseillaise, décoration pour l’Arc de triomphe de l’Etoile à Paris par François Rude (1835-1836), 1835. Paris, musée Carnavalet.

Timbres - La marseillaise et Rouget de Lisle.

C’est un régiment de Marseillais qui, le premier, entra dans la capitale en chantant l’œuvre de Rouget de Lisle. La population de la capitale a vite fait de la surnommer “marche des Marseillais”, puis, plus brièvement, “La Marseillaise”. Promoteur de notre hymne national, François Mireur deviendra général et mourra assassiné en 1798 au cours de l’expédition d’Égypte.

Timbre - Les paroles de la Marseillaise.

Le 21 juin 1792 Mireur n’avait chanté que six couplets de la future Marseillaise. En effet, l’abbé Pessonneaux, un prêtre jureur qui enseignait dans un collège de Vienne, en Isère, devait en ajouter un septième dès juillet 1792, qui allait passer à la postérité ; c’est le fameux couplet des Enfants : “ nous entrerons dans la carrière…” Cette année là, François-Joseph Gossec orchestre la Marseillaise et l’intègre à “Offrande à la liberté“. Elle fut jouée dans divers théâtres avec un tel succès qu’elle fut choisie par la Convention en 1793 comme hymne officiel, la Convention thermidorienne la décréta "chant national" de la France le 14 juillet 1795 (26 messidor an III). Banni sous l’Empire et la restauration, on entendit de nouveau “La Marseillaise” lors des journées révolutionnaires de 1830. Elle ne redevint hymne national qu’avec le triomphe définitif de la République en 1879. Le 1er février 1879 la Marseillaise est choisie par l’Assemblée Nationale puis il devient hymne national français par décret le 14 février 1879.

Timbres - Les symboles de la République Française.

La Marseillaise est l’hymne national de la France et fait partie des symboles de la République Française. Le drapeau tricolore, Marianne ou encore la devise Liberté, Égalité, Fraternité sont les autres emblèmes nationaux qui permettent d’appréhender les valeurs et les principes républicains inscrits dans la Constitution française.





Toutes les brèves du site

  • mardi 9 mai 2017
    9 mai 1950 - Schuman propose un plan pour l’Europe.

    “Messieurs, il n’est plus question de vaines paroles, mais d’un acte, d’un acte hardi, d’un acte constructif. La France a agi et les conséquences de son action peuvent être immense. Nous espérons qu’elles le seront. elle a agi essentiellement pour la paix. Pour que la paix puisse vraiment courir sa chance, il faut, d’abord, qu’il y est une Europe.” C’est par ces mots que le 9 mai 1950 Robert Schuman lance à l’instigation de Jean Monnet et dans un esprit de détente internationale et de volonté affirmée de construction européenne un plan pour l’Europe : c’est la déclaration du (...)

  • mardi 28 mars 2017
    28 Mars 1910 - Vol du premier Hydravion par Henri Fabre.

    Le 28 mars 1910, Henri Fabre, ingénieur français et alors qu’il n’a jamais pris de cours de pilotage réussit pour la première fois à faire voler son hydravion sur l’étang de Berre, près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Baptisé le "Canard", son Hydro-aéroplane est un appareil à moteur arrière de 50CV Gnome Oméga et dont les châssis reposent sur 3 flotteurs. Henri Fabre juché à califourchon sur une chaise en osier posé sur l’engin de 14 m d’envergure et de 475Kg fera un vol de 800 mètres au-dessus de l’étang avant de se poser sans dommage sur l’eau. Il aura fallu 4 années de (...)

  • samedi 11 mars 2017
    12 mars 1894 - Le Coca-cola est commercialisé en bouteille.

    En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son arrière-boutique une boisson désaltérante pour le bien-être de ses concitoyens. Le premier coca-cola ou french wine coca n’est alors qu’un sirop à base de noix de kola, de sucre, de caféine, de feuilles de coca ainsi que d’un mélange d’extraits végétaux dont il ne révéla jamais la composition. Pemberton se serait inspiré de la recette du vin Mariani, mélange de vin de Bordeaux et de feuille de coca créé par le corse Angelo Mariani en 1863. La boisson est mise en vente à la (...)

  • samedi 11 mars 2017
    11 mars 1669 - La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna.

    La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. "Le 25 février (écrit un contemporain) on commença à ressentir quelques secousses de tremblement de terre, qui allèrent en augmentant de jour en jour au point d’ébranler les maisons. Chacun prit peur et se mit à résider en plein air. Le 8 mars, il se produisit une secousse si violente que le bourg de Nicolosi fut ébranlé de part en part. Le 11 mars, à 22 heures (soit environ 16h), vint un tremblement de terre si fort que presque tous tombèrent à terre, et on entendit une très forte (...)

  • jeudi 9 mars 2017
    9 mars 1959 - Naissance de la première poupée Barbie à New-york.

    9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au salon du jouet de New-York. Le succès sera foudroyant. Une poupée blonde de 29cm de long, à la taille de guêpe, aux hanches étroites et à la poitrine généreuse, vêtue d’un maillot de bain zébré noir et blanc et vendue avec quelques accessoires trône sur le stand de Mattel. Il s’agit de la poupée Barbie, diminutif de Barbara, fille de Ruth Handler. La première Barbie a des allures de pin-up avec se cheveux blonds platine et est loin de symboliser l’image de la femme au foyer. Avec sa (...)

  • dimanche 26 février 2017
    26 février 1806 - Début de la construction de l’Arc de Triomphe.

    En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile Charles de Gaulle, d’où partent, comme des rayons, douze artères. Isolé au milieu de la place se tient la masse imposante et majestueuse de l’Arc de Triomphe. Le 26 février 1806 l’architecte français Chalgrin débute les travaux de l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris suivant le désir de Napoléon, qui voulait dédié ce monument parisien à la Grande Armée mais aussi “nourrir pendant 10 ans la sculpture française”. Le site de la butte de l’Étoile, alors situé dans la campagne fut retenu : de (...)

  • samedi 25 février 2017
    25 février 1964 - Naissance d’une légende de la boxe : Cassius Clay.

    Une scène d’anthologie se déroule le soir du 25 février 1964 sur le ring du Miami Beach Convention Center. Un jeune boxeur de 22 ans Cassius Clay affronte le champion du monde de boxe poids-lourd Sonny Liston. Clay et pourtant loin d’être favori : à l’époque, Liston est d’ailleurs donné gagnant à 7 contre 1. Mais le tenant du titre Sonny Liston, peut-être déconcerté par les nombreuses provocations de Clay avant le combat, se fait surprendre par sa vitesse et son jeu de jambes. Au 7ème round Cassius Clay bat par KO le champion du monde des poids lourds en titre. Le jeune boxeur (...)

  • vendredi 24 février 2017
    24 février 1896 - Découverte de la radioactivité naturelle par Henri Becquerel.

    Le 24 février 1896 le physicien Henri Becquerel constate lors de ses recherches sur la fluorescence des sels d’uranium dans un laboratoire au Muséum d’histoire naturelle à Paris un phénomène physique non observé jusque là : à la manière des rayons X découverts l’année précédente par Wilhelm Röngten un physicien allemand, des sels d’uranium avaient la propriété d’impressionner une plaque photographique au travers d’un papier opaque. La radioactivité naturelle est découverte.
    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque deux mois plus tard en mars 1896 et pour confirmer sa première expérience, (...)

  • jeudi 23 février 2017
    23 février 1455 - Première impression de la Bible de Gutenberg.

    Apparu à la Renaissance, l’imprimerie serait la plus grande invention de tous les temps mais contrairement à une idée reçue, Gutenberg n’a pas inventé l’imprimerie il a juste trouver le moyen d’accélérer sa vitesse de reproduction. L’amélioration est simple mais révolutionnaire ! Il remplace tout d’abord les caractères en bois par des caractères métalliques mobile plus solides et invente ensuite la presse à imprimer. Son avantage : elle permet d’imprimer très rapidement un grand nombre de pages ; cette presse à bras est inspirée des pressoirs des vignerons. Le premier livre à être (...)

  • mardi 14 février 2017
    14 février 1779 - Mort tragique du Capitaine James Cook à Hawaï.

    Le capitaine anglais James Cook fut le premier des navigateurs scientifiques modernes. Ce fils de paysan du Yorkshire s’engagea comme mousse sur des navires de pêcheurs et acquis seul les notions fondamentales de mathématiques et d’astrologie. Entré dans la marine royale en 1755 il participa à la prise de Québec (1759) et réalisa le levé hydrographique du Saint-Laurent puis des côtes de l’île de Terre-Neuve complétant ainsi sa formation scientifique. James Cook exécutera ensuite sur l’ordre du gouvernement anglais trois voyages d’exploration autour du monde.
    Navigateur et (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.