C’est arrivé un 5 janvier.

samedi 5 janvier

Parmi les fabuleux travaux entrepris par Haussmann dans sa conception du nouveau Paris au 19e siècle, la place de l’Opéra est une des créations les plus importantes de la Capitale vers laquelle convergent de grandes artères et les Grands Boulevards. C’est dans ce quartier, qui connaît une vogue extraordinaire, que l’on décide de construire le nouvel Opéra de Paris. Napoléon III disait qu’il voulait faire de sa capitale “la plus belle de l’univers”. Bien qu’à cette époque l’urbanisme connaisse une vitalité étonnante, peu d’édifices dans ce nouveau Paris retiennent l’attention ; en effet, il n’y a pas véritablement de créations originales, d’inventions et de sensibilité dans l’architecture. Cependant, l’Opéra, lui, se démarque du reste car il est le monument qui reflète avec le plus d’éclat le règne de Napoléon III.

Après l’incendie de la salle du Palais-Royal en 1781, l’Opéra de Paris se déplaça de théâtre en théâtre, qui pour la plupart avaient tous brûlés, sans que les projets de reconstruction aboutissent jamais et c’est pour remplacer l’opéra de la salle de la rue Le Pelletier où Napoléon III échappa de peu à l’attentat perpétré par Orsini au sortir de celle-ci qu’un décret est votée en 1860 pour la construction d’une nouvelle “Académie Impériale de Musique et de Danse” dans un espace dégagé et sûr. Napoléon III et Haussmann, alors préfet de la Seine ouvrent un concours et 171 architectes déposent leurs projets.

Bien que l’Impératrice ait une grande admiration pour Viollet le Duc ce n’est pas lui qui sera le lauréat, mais un jeune architecte inconnu de 35 ans et grand prix de Rome(en 1848) : Charles Garnier. On raconte qu’à la vue de la maquette, l’Impératrice Eugénie s’écria : “quel affreux canard ! Cela n’a pas de style, ce n’est ni grec ni romain !” A quoi Garnier à habilement répliqué : “ C’est du style Napoléon III, Madame”. Au fil des ans, l’Opéra Garnier est devenu, avec la Tour Eiffel, l’un des symboles de Paris.

Quand la première pierre est posé en 1862, très vite les travaux sont ralentis par la présence d’une nappe d’eau souterraine qui faut aspirer, 6 mois durant, à l’aide de 8 pompes à vapeur. Il s’agit là du lit préhistorique de la Seine. Afin de soutenir l’édifice, on est obligé d’aménager en profondeur une cuve voûté en berceau étanche en béton, ciment, briques et bitume. Le lac souterrain qui, aujourd’hui encore, se trouve sous les fondations, a inspiré Gaston Leroux dans son film de 1943 le ” Fantôme de l’Opéra” où l’on voyait ce dernier déambuler dans ce mystérieux endroit. La construction ne sera pas de tout repos. Les budgets alloués changent sans arrêt et les aléas de la vie politique de l’époque ralentissent le projet. A la chute de l’Empire (1870), le chantier est interrompu et les salles servent d’entrepôts pour 4500 tonnes de vivres, puis sous la Commune on en fera une prison.

Apollon et sa lyre, entouré par la Poésie et l’Harmonie, domine avec majesté l’Opéra Garnier depuis son inauguration en 1875.

L’opéra de Paris est inauguré sous la nouvelle République le 5 janvier 1875 (Napoléon III qui est mort depuis 2 ans ne verra jamais l’Opéra qu’il avait commandé) par Mac Mahon, du jeune Alphonse II d’Espagne, accompagné de sa mère, la Reine Isabelle, du Lord-maire de Londres et du Bourgmestre d’Amsterdam. La salle est comble et tout ce qui compte de la haute société de l’époque est présente, autour du président Mac-Mahon. Il faut dire qu’en cette fin de XIXe, l’opéra n’est pas uniquement une salle de spectacle, c’est aussi le lieu des mondanités. Au programme de cette inauguration figurent non pas une seule et unique pièce, mais des extraits variés, afin de présenter un large échantillon d’œuvres musicales. Ainsi se réalise, après 14 années de travail, le rêve de l’architecte Charles Garnier. L’histoire retiendra que Charles Garnier n’étant pas invité à l’inauguration car coupable d’avoir servi l’Empire devra payer sa place dans une loge de seconde classe… Le public quant à lui, ne s’y est pas trompé et lui a réservé une standing ovation.

Léon Bailby (1867-1954) fondateur du journal “Le Jour”créé en 1918 le Bal des Petits Lits blancs, bal donné tous les ans à l’Opéra de Paris au profit des enfants tuberculeux. On peut voir sur ce timbre le Grand escalier de l’Opéra Garnier.

Les dimensions de l’Opéra sont impressionnantes avec 172 m de côté et 101 m de large ; le tout couvrant plus de 11000 mètres carrés et comportant 6319 marches à travers ses nombreux sous-sols et dédales de couloir. Somptueux et propice au grand déploiement mondains, l’intérieur de l’Opéra Garnier sacrifie à la polychromie des marbres. Depuis le grand escalier d’honneur, encadré de femmes porteuses de torchères à Carrier-Beulleuse, deux volées divergentes mènent à la galerie du Grand Foyer. Conçu par Garnier pour être le salon du Tout Paris, celui-là ouvre sur la loggia extérieure, ses deux extrémités étant occupées par le salon de la Lune et du soleil.

La salle de spectacle rouge et or de dimension relativement réduite peut accueillir 2130 spectateurs et reflète le style impérial avec ses cinq étages de loges qui encadrent une scène à l’italienne, les colonnes en échaillon poli (roche fine de l’Isère), et son extraordinaire lustre qui pèse 6 tonnes. N’ayez crainte : il semble bien accroché, depuis le jour où il est tombé sur les spectateurs, en 1896, lors d’une représentation de Faust. Le plafond de l’imposante salle de spectacle, peint par Lenepveu fut recouvert en 1964 d’un décor peint par Chagall qui évoque des opéras et des ballets célèbres à la demande d’André Malraux.

Merveille d’architecture théâtrale du XIXème siècle, le Palais Garnier (ou Opéra Garnier), construit par Charles Garnier et inauguré en 1875, est la treizième salle d’opéra à Paris depuis la fondation de cette institution par Louis XIV en 1669. Ce chef-d’œuvre architectural, à la fois théâtre et musée, est classé monument historique depuis 1923.





Toutes les brèves du site

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mardi 4 juin 2019
    C’est arrivé un 5 juillet.

    Paris, 5 juillet 1946, piscine Molitor - Naissance explosive du bikini. Pourtant, l’histoire nous enseigne que Réard n’a rien inventé et que l’histoire de la naissance du bikini remonte à bien plus longtemps qu’il n’y paraît. Que ce soit au travers les mosaïques de la Villa del Casale, en Sicile, datant du IVe siècle av. JC ou bien dans la Grèce Antique autour de l’an 1400 av. J.C., des maillots de bain deux pièces ornent déjà le corps des femmes non pour plonger dans la méditerranée mais pour s’adonner à la pratique du sport. Les plus anciennes références remontent même à (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

  • mardi 8 janvier 2019
    C’est arrivé un 8 janvier.

    Marco Polo naît le 15 septembre 1254 d’une de ces familles de commerçants et explorateurs vénitiens. Le lieu exact de sa naissance n’est pas connu avec précision. Si certains affirment qu’il est né à Korcula (île de l’adriatique au nord de la Croatie) d’autres pensent que ce serait à Venise. A une époque où Venise est une cité rayonnante, ses riches marchands en profitent pour commercer avec les Musulmans qui contrôlent la route de la Soie. La Cité des Doges est alors en pleine expansion commerciale et territoriale. Certains, comme Niccolo Polo, le père de Marco et son oncle Nicolo (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.