C’est arrivé un 11 janvier.

jeudi 11 janvier 2018

Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette maladie redoutable qui ne prit son nom définitif qu’au 1er siècle de notre ère : le diabète. Une maladie caractérisé par l’abondance anormale des urines est ainsi signalé sur un papyrus découvert à Thèbes par le docteur Ebers et rédigé au environ de 1550 avant Jésus-Christ pendant le règne d’Amenhotep Ier : il s’agit de la polyurie qui est fréquemment rencontrée dans le cas du diabète insipide ou du diabète sucré. Connu sous le nom de papyrus Ebers c’est l’un des plus anciens traités médicaux qui nous soit parvenu.

Timbre - La première référence au diabète sucré est le papyrus Apers ou Ebers.

Mais le terme de diabète proprement dit est attribué à Demetrios d’Apnée (275 environ avant JC.) et dérive du grec "diabainô " qui signifie "qui passe à travers ", désignant ainsi le passage des boissons à travers le corps sans s’arrêter (fuite des urines qui ne sont pas retenues). Hippocrate, le “père de la médecine”, décrit aussi la “maladie de la soif” mais sans donner de précisions quant aux causes. Le terme latin "diabetes" est quant à lui attribué à Arétée de Cappadoce (1er siècle après J.-C.) qui fera lui aussi une description de la maladie. Pour Galien (131-201 apr. J.-C.), il s’agit d’une affection des reins qui sont inaptes à retenir l’eau. La connaissance du diabète marquera ensuite un pas.

Timbres - Personnages célèbres qui participèrent à la découverte du diabète et à la découverte de l'insuline.

Il faudra attendre le XVIIIe siècle et les Anglais Pool et Dobson qui en 1775, mettent en évidence du sucre dans les urines des diabétiques. Dès 1797, avec l’Anglais John Rollo, les premières théories métaboliques visant à expliquer le diabète voient le jour. Selon lui "le sucre en excès dans les urines provient d’une transformation anormale des glucides alimentaires par l’estomac". Puis En 1815, le chimiste français Chevreul identifie le sucre dans les urines des diabétiques comme étant du glucose. En se basant sur cette théorie, Apollinaire Bouchardat (1830 à 1879) développe la diététique du diabétique : il proposa de réduire les apports énergétiques, surtout les glucides alimentaires. En 1848, Claude Bernard démontre la fonction glycogénique du foie. En 1889, à l’Université de Strasbourg, Joseph van Mehring et Oscar Minkowski qui travaillent sur le diabète enlèvent le pancréas de plusieurs chiens. Le lendemain, les chiens sont assoiffés et des mouches se précipitent sur leurs urines. Ils en déduisent que le pancréas produit une substance permettant au glucose d’être utilisé par les muscles où stocké dans les tissus adipeux. Si cet organe se dérègle, il cesse alors de produire cette substance qui sera appelée quelques années plus tard insuline, et le glucose est alors en surabondance dans le sang. La transformation des sucres ne se fait plus on dit alors qu’il y a hyperglycémie.

Timbres - Sir Frederik Banting et la découverte de l'insuline en 1921.

Il faudra attendre le 20e siècle pour que l’insuline soit découverte et ouvre un traitement efficace du diabète. En août 1921 Nicolas Paulescu découvre à Bucarest une hormone pancréatique hypoglycémiante qu’il appela pancréatine. Il injecta cet extrait dans la veine jugulaire d’un chien ce qui entraîna une réduction du taux de glucose dans son sang. Puis au mois de décembre c’est au tour d’une équipe de Canadien formée du médecin Frederick Grant Banting, de l’étudiant en médecine Charles Herbert Best, du professeur de physiologie John James Rickard Macleod et du biochimiste James Bertram Collip. Ils réussissent à isoler a Toronto cette hormone pancréatique hypoglycémiante qu’ils nomment “insuline”. Le 11 janvier 1922, le premier traitement par insuline débute sur un jeune garçon de 14 ans : Léonard Thompson. Celui-ci est alors entre la vie et la mort et ses parents acceptent qu’on lui administre un traitement expérimental. Banting et MacLeod, lui injectent une préparation d’extraits de pancréas broyés. Pas assez pur, le mélange s’avère peu efficace. Ils procèdent alors à un autre essai quelques jours plus tard avec un extrait raffiné qui pallie à la déficience pancréatique du jeune garçon. Les résultats du traitement sont presque miraculeux : l’insuline s’avère une solution efficace pour combattre cette maladie. L’insuline vaudra à Banting et Macleod le prix Nobel de Médecine en 1923 qu’ils partagent avec les deux autres membres de l’équipe.

Timbre - Découverte de l'Insuline 1921.

L’insuline permet le stockage et l’utilisation du glucose. Ce glucose alimente les muscles en énergie ; son surplus est stocké dans les tissus adipeux. La sécrétion d’insuline est stimulé eau moment des repas. L’absence d’insuline provoque un diabète mortel en quelque mois.

Timbre - C'est en 1955 que Sanger découvre la structure moléculaire de l'insuline.

Sa structure est mise au jour par Frederick Sanger, prix Nobel de Chimie en 1958. Jusque dans les années 1980, l’insuline est extraite à partir de pancréas animaux. Puis ensuite l’hormone est produite synthétiquement par des organismes génétiquement modifiés. Ce sont les insulines humaines. Puis dans les années 1990 et 2000 les insulines ont été modifiées pour leur donner d’autres propriétés ( ultrarapides ou lents) qui sont les analogues de l’insuline. Ce sont ces insulines humaine et ces analogues de l’insuline que les diabétiques utilisent aujourd’hui.

Timbre - En savoir plus sur le diabète

Le diabète désigne une maladie où le taux de sucre dans le sang est chroniquement élevé. On distingue principalement les diabètes de type 1 et 2 :

- Le diabète de type 1 ou diabète insulino-dépendant est une maladie auto-immune qui se déclare subitement le plus souvent dans l’enfance.
- Le diabète de type 2 se rencontre surtout chez les adultes et les personnes en excès de poids. Leur pancréas produit toujours de l’insuline mais elle n’arrive pas à remplir son rôle.





Toutes les brèves du site

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

  • mardi 8 janvier 2019
    C’est arrivé un 8 janvier.

    Marco Polo naît le 15 septembre 1254 d’une de ces familles de commerçants et explorateurs vénitiens. Le lieu exact de sa naissance n’est pas connu avec précision. Si certains affirment qu’il est né à Korcula (île de l’adriatique au nord de la Croatie) d’autres pensent que ce serait à Venise. A une époque où Venise est une cité rayonnante, ses riches marchands en profitent pour commercer avec les Musulmans qui contrôlent la route de la Soie. La Cité des Doges est alors en pleine expansion commerciale et territoriale. Certains, comme Niccolo Polo, le père de Marco et son oncle Nicolo (...)

  • samedi 5 janvier 2019
    C’est arrivé un 5 janvier.

    Parmi les fabuleux travaux entrepris par Haussmann dans sa conception du nouveau Paris au 19e siècle, la place de l’Opéra est une des créations les plus importantes de la Capitale vers laquelle convergent de grandes artères et les Grands Boulevards. C’est dans ce quartier, qui connaît une vogue extraordinaire, que l’on décide de construire le nouvel Opéra de Paris. Napoléon III disait qu’il voulait faire de sa capitale “la plus belle de l’univers”. Bien qu’à cette époque l’urbanisme connaisse une vitalité étonnante, peu d’édifices dans ce nouveau Paris retiennent l’attention ; en (...)

  • vendredi 4 janvier 2019
    C’est arrivé un 4 janvier

    Il y a 205 ans, naissait Louis Braille, l’homme qui, après Valentin Haüy, allait métamorphoser la vie des aveugles et de bon nombre de malvoyants. Né le 4 janvier 1809, Louis Braille voit le jour à Coupvray, petit village situé entre Lagny et Meaux en Seine-et-Marne à une quarantaine de kilomètres de Paris. En 1812 alors qu’il n’a que 3 ans, se produit un incident qui changera sa vie à tout jamais. Alors qu’il joue dans l’atelier de son père, bourrelier de métier, le petit Louis se blesse l’œil en voulant utiliser un de ses outils. L’infection, malgré les soins prodigués, gagne (...)

  • jeudi 3 janvier 2019
    C’est arrivé un 3 janvier.

    C’est vers 422 que naît Geneviève, la sainte patronne de Paris mais aussi du diocèse de Nanterre et de la gendarmerie nationale française (Geno-Veifa, en germanique "née au sein d’une femme") sur le territoire des Parisiens, à l’ouest de Lutèce dans le village de Nanterre, au-dessus des rives de la Seine, dans la propriété de son père, un riche romain. La tradition qui en fait la fille d’une humble bergère fut forgé vers le 17e siècle. L’histoire est toute autre : son père, Severus ancien officier supérieur de l’armée romaine puis magistrat municipal parisien, et sa mère Gerontia, (...)

  • samedi 8 décembre 2018
    C’est arrivé un 9 décembre.

    Après l’échec de la restauration monarchique et la mise en place de la République en 1873, la question de la séparation des Églises et de l’État ne cesse de se poser. Les républicains au pouvoir craignent encore l’Église catholique, dont l’influence dans la société reste très importante. Fervents partisans de la laïcité et attachés à la science et au progrès, ceux-ci condamnent en effet l’influence néfaste de l’église qui est accusé d’entretenir l’obscurantisme des populations par l’intermédiaire des congrégations religieuses chargé d’enseignement. En 1879, Jules Ferry est nommé ministre (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.