C’est arrivé un 2 janvier.

mardi 2 janvier

L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions de l’histoire du cyclisme. Il disparaît prématurément le 2 janvier 1960 à l’âge de 40 ans. Mal soigné il succombera des suites d’une malaria qu’il a attrapé quelques semaines plut tôt en Haute-Volta (aujourd’hui appelée Burkina Faso) ou il était parti disputer un critérium à Ouagadougou en compagnie de ses amis français Bobet, Anquetil et Geminiani pour promouvoir le cyclisme en Afrique Noire. Celui qui était surnommé "Campionissimo" sera enterré dans l’église de sa terre natale, dans le Piémont à Castellania ou il était né le 19 septembre 1915. Le jour de ses obsèques, des milliers d’anonymes se presseront pour le saluer une dernière fois.

Timbre - Fausto coppi 1919-1960.

Deux Tours de France, 5 Giro, 3 Milan-San Remo, 5 tours de Lombardie, une Flèche Wallone, un Paris-Roubaix historique, un championnat du monde sur route... Au total Coppi, lèvera les bras au ciel en signe de victoire 118 fois dans sa carrière. Plus que le nombre des ces victoires, ce fut la manière de les obtenir qui lui valut le surnom de “campionissimo”. Avant cette fin brutale, Fausto Coppi aura fait vibrer les foules. Avec ce fabuleux palmarès, Fausto Coppi appartient désormais à la légende.

Timbre - Le Campionissimo Fausto Caoppi. Timbres - Les deux rivaux Fausto Coppi et Gino Bartali.

En 1940, À 21 ans, Coppi s’impose au grand public en remportant devant le campionissimo de l’époque, Gino Bartali, son premier Tour d’Italie. Pour le jeune Coppi, c’est le début d’une carrière mythique qui fascine toujours. En quelques années, il accumulera les titres nationaux et remportera les plus prestigieux records sur piste. En 1945, il n’aura qu’une idée : vaincre hors de son pays. C’est le début d’un âge d’or. Durant huit ans, il établira sa suprématie sur tout le cyclisme international. Performance d’autant plus impressionnante que la concurrence est alors rude : Louison Bobet, Ferdinand Kubler, Hugo Koblet, Raphaël Geminiani...et que lui-même est physiquement fragile. “Des jambes démesurément longues et fuselées accrochées à un buste étriqué de souffreteux, le dos légèrement vouté” voilà comment le décrivaient ses contemporains. Rouleur exceptionnel, grimpeur prodigieux, Fausto Coppi a le génie du vélo : son style de course, sa grande préparation, son intérêt pour la mécanique et son alimentation diététique préfigurent une réorganisation générale de la profession. Si le Tour de France 1948 est l’apogée de Bartali, le Tour de France 1949 constituera l’avènement de Coppi.

Timbre - Fausto Coppi, double vainqueur du tour de france en 1949 et 1952.

Premier coureur à avoir réalisé le doublé Tour D’Italie-Tour de France (1949 et 1952) un stèle lui sera dressé au col de l’Izoard en souvenir des ses exploits de 1949 dans l’ascension de ce col, au cours du Tour d’Italie et du Tour de France. Le 8 juillet 1952, Fausto Coppi avale les 1120 mètres de dénivelé de l’Alpe d’Huez dans un temps record de 45 minutes et 22 secondes. Pendant des années, personne n’égalera ce record. Même le grand Bernard Hinault restera à bonne distance : trois minutes de plus lors de son ascension la plus rapide en 1978. Ce n’est finalement qu’en 1989 que la “performance du siècle ” tombera quand Laurent Fignon établira un nouveau record en 42 minutes et 15 secondes. Mais il excellait aussi dans l’exercice solitaire : l’Italien a détenu le record du monde de l’heure sur piste entre 1942 et 1956 avec 45,871 km/h avant d’être battu par un certain Jacques Anquetil.

Timbre - Fausto Coppi est décédé le 2 janvier 1960.

Pourtant, si l’année 1953 sacre Coppi champion du monde sur route à Lugano, seul grand titre qui lui manquait, c’est aussi le début du déclin et une date charnière dans sa carrière. Cette date est également importante pour son pays qui est en marche vers le "miracle économique" des années 60. Une Italie nouvelle est en train de naître et Fausto Coppi est le symbole même de l’ascension sociale qui permet à des paysans pauvres de rejoindre la bourgeoisie aisée. En 1954, à 34 ans, Coppi qui aurait pu "raccrocher" s’entête au moment où sa liaison avec Giulia Occhini, la « Dame blanche », une femme mariée, déclenche un énorme scandale. Il doit affronter l’hostilité de la presse et des bien-pensants qui lui reproche cette liaison cachée. Sa carrière commence à décliner. Il continue à gagner mais ne put jamais rééditer les exploits des années précédentes. N’était-il pas temps alors de mettre fin à sa carrière ? Dès lors, le déclin du campionissimo sera inexorable jusqu’à cette nuit du 2 janvier 1960 ou il laisse l’Italie, son pays tout entier en pleurs.





Toutes les brèves du site

  • samedi 8 décembre 2018
    C’est arrivé un 9 décembre.

    Après l’échec de la restauration monarchique et la mise en place de la République en 1873, la question de la séparation des Églises et de l’État ne cesse de se poser. Les républicains au pouvoir craignent encore l’Église catholique, dont l’influence dans la société reste très importante. Fervents partisans de la laïcité et attachés à la science et au progrès, ceux-ci condamnent en effet l’influence néfaste de l’église qui est accusé d’entretenir l’obscurantisme des populations par l’intermédiaire des congrégations religieuses chargé d’enseignement. En 1879, Jules Ferry est nommé ministre (...)

  • jeudi 22 novembre 2018
    C’est arrivé un 22 novembre.

    C’était un vendredi 22 novembre ensoleillé peu après midi. Le cortège du président John Fitzgerald Kennedy faisait son entrée dans les rues de Dallas au Texas, sous les applaudissements de la foule. Le temps est si clément que le Président Kennedy circule en limousine Lincoln Continental cabriolet décapotable sans aucune vitre protectrice. Le président salue la foule en souriant depuis le siège arrière du véhicule. Son épouse Jacky, lumineuse dans son tailleur rose, est à ses côtés. Le convoi présidentiel descend la rue principale, prend à droite, puis s’engage à gauche dans une (...)

  • mercredi 21 novembre 2018
    C’est arrivé un 21 novembre.

    Au début du XVIIème siècle, l’Angleterre est divisée par des conflits politiques et religieux d’une grande violence. Trois églises se disputent alors les fidèles : Anglicane, Presbytérienne et Indépendantistes ou Séparatistes. Ces derniers veulent se séparer des 2 premières et quitter l’Angleterre. Victimes de discriminations et en désaccord avec l’Église protestante anglicane fondée en 1534 par le roi Henri VIII, ce groupe de protestants anglais nommé puritains s’installe alors à Leyde, aux Pays-Bas, fuyant les persécutions religieuses. Mais la trêve conclue en 1609 entre l’Espagne (...)

  • jeudi 11 octobre 2018
    C’est arrivé un 12 Octobre.

    Le 12 Octobre 1492, Christophe Colomb, cherchant un passage encore inconnu vers la Chine, découvre les Amériques. Son rôle dans l’Histoire fut immense. Il ouvre ainsi la voie à la conquête de tout l’hémisphère occidental et manque de fort peu la découverte du Pacifique en passant à l’endroit le plus étroit de la terre de Panama. Né à Gênes en 1451, Colomb vit dans une famille de tisserands, modeste mais ouverte sur le monde. Ses jeunes années seront ponctuées d’études maritimes et voyages en Méditerranée.
    Puis en 1476, il rejoint à Bartholomé, son frère cadet à Lisbonne, au (...)

  • lundi 27 août 2018
    C’est arrivé un 27 août.

    Le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris de volcan de type explosif de la ceinture de feu du Pacifique. Après une période de sommeil de deux cents ans le volcan indonésien Krakatau situé dans le détroit de la Sonde, entre les îles de Java et Sumatra se réveille une première fois le 20 mai 1883 émettant de grands panaches de cendres et de vapeur accompagnés de forts grondements. S’ensuivit une pause de quelques semaines puis de nouvelles explosions se font entendre ; le 19 juin un nouveau petit cône commença à se former entre (...)

  • samedi 25 août 2018
    C’est arrivé un 25 août.

    Le 2 juillet 1270, la flotte royale de la huitième croisade quitte le port d’Aigues-Mortes pour l’Orient puis le 16 après une escale à Caligari en Sardaigne, entre dans la rade de Tunis, déserté par les marins qui ont abandonnés les galères sarrasines, et ses habitants qui ont fuit la ville. Malgré la fatigue engendré par une dysenterie le roi de France Louis IX tient à être le premier, pour la seconde fois (après la 7ème croisade 1248-1250), à poser le pied sur la terre d’Afrique. Le 18, Louis qui ne peut même plus tenir à cheval, débarque avec 6000 hommes dans la plaine à côté (...)

  • mercredi 22 août 2018
    C’est arrivé un 22 août.

    Le 22 août 1812, un jeune explorateur suisse de 28 ans, Johan Ludwig Burckhardt entre dans Pétra accompagné de son guide bédouin et habillé comme lui : pour des raison de sécurité, il se fait appeler Cheikh Ibrahim. Après des siècles d’oubli, la cité perdue, qu’il ne peut hélas vraiment explorer de peur d’être découvert revit pour l’Occident. Située à 250 km au sud de la capitale de Jordanie, Ammam, Pétra est une ancienne cité caravanière Edomite puis Nabatéene. Des peuples plutôt méconnus, mais dont parle la bible. Et ses mystères fascinent archéologues et artistes. En mai 1818, une (...)

  • mardi 21 août 2018
    C’est arrivé un 21 août.

    Depuis le début de l’année 1968, le nouveau premier secrétaire du Parti Communiste, Alexandre Dubček fraîchement élu président de la République socialiste tchécoslovaque (5 janvier 1968) et les communistes tchécoslovaques veulent instaurer un "socialisme à visage humain" qu’ils nomment "Printemps de Prague". Très rapidement, il prend ses distances avec Moscou et tente de concilier la direction communiste du pays avec le respect des libertés d’expression, d’association... Dubcek libéralise l’information, autorise l’existence d’autres partis limite les pouvoirs de la police...La (...)

  • lundi 20 août 2018
    C’est arrivé un 20 août.

    Chaque année, le paludisme, maladie parasitaire due à un protozoaire parasite de genre Plasmodium et transmis par la piqûre d’un moustique, l’anophèle femelle, provoque dans le monde entre 400 et 450 millions de cas de maladie et entraîne le décès de plus 300000 enfants. Près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme. Connue en Europe par les médecins depuis l’Antiquité sous le nom de “fièvre intermittente” cette maladie fera des ravages durant longtemps et se diffusera ensuite aux Amériques avec le développement du commerce d’esclaves. Endémique au (...)

  • samedi 21 juillet 2018
    C’est arrivé un 21 juillet.

    C’est le 21 juillet 1857 que le premier bataillon de tirailleurs sénégalais est créé par le général Louis Faidherbe alors gouverneur du Sénégal partie de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Il s’agit de formaliser le recrutement local qui existait déjà depuis le XVIIe siècle en consolidant la suppression de l’esclavage intervenu en 1848. Le rachat de captifs permet ainsi de recruter ces premiers tirailleurs auxquels Faidherbe donne un titre officiel. Ce terme de “ tirailleur” désigne un “combattant doté d’une certaine liberté de manœuvre et qui tirent en dehors du rang” et (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.