16 novembre 2002 - Apparition du premier cas connu de Syndrome respiratoire aigu (SRAS).

mercredi 16 novembre 2016

Le premier cas de syndrome respiratoire aigu sévère (sras ou sars) survient à Fusham, dans la province de Guangdong en Chine le 16 novembre 2002. Il s’agit d’une maladie infectieuse des poumons qui s’apparente à la pneumonie et causé par un coronavirus (du latin, virus à couronne) le SARS-CoV provenant d’une espèce de chauve-souris. L’épidémie se propagera ensuite au Vietnam, en Chine et à Hong Kong, où plus de 80 % des cas seront enregistrés. A la faveur des transports aériens l’épidémie s’étendra au niveau mondial. Grâce à une mobilisation internationale sans précédent et motivée par l’alerte mondiale déclenchée le 12 mars 2003 par l’OMS, elle sera endiguée rapidement grâce à des mesures de quarantaine. Cette pandémie a été responsable de 8098 cas dans 27 pays et de 774 décès. Première "nouvelle" maladie infectieuse du XXIème siècle à être transmise de l’animal à l’homme, comme la peste, le SRAS est l’un des événements de santé publique les plus importants de l’histoire récente.

Timbre de Chine - Le SARS ou SRAS Syndrome Respiratoire Aigu Sévère.

Selon l’OMS le taux de mortalité de cette pandémie de SRAS a été de 10% et a même dépasser les 50 % chez les personnes de plus de 65 ans. Ce taux de mortalité très élevé lui a valu l’appellation de serial killer. Et malgré la menace que cette maladie constitue, il n’y a à ce jour aucune vaccin contre ce tueur silencieux et encore moins de traitement disponible.

Timbres - United as one in fighting SARS. Timbres - Love Angel Time Hero - SARS.

Les autorités postale Chinoise ont émis des timbres commémoratif de la "victoire nationale" contre le SRAS pour montrer que "l’unité du pays face au drame a permis de surmonter l’épreuve". (5.239 cas en Chine et 336 décès au 5 Juin 2003)

Le virus du SRAS, de la famille des coronavirus (connus pour provoquer les simples rhumes), a semé la panique à travers le monde en 2003. La cause de sa survenue chez l’homme ? La mutation de ses protéines de surface qui l’on rendu capable de s’adapter à l’être humain après avoir été hébergé par la chauve-souris. Ses symptômes : au début fièvre, maux de tête, diarrhée, soit ceux d’une banale grippe avant de tourner dans la majorité des cas en pneumonie sévère. Il est transmis d’homme à homme par l’air via des gouttelettes de salive contaminées. Du côté de l’animal porteur, les chercheurs ont tout d’abord soupçonné la civette palmiste masquée (Paguma Larvata), animal sauvage vendu sur les marchés et consommé au sud de la Chine, avant de privilégier une chauve-souris insectivore de type rhinolophe d’être le réservoir naturel du coronavirus à l’origine du Sras. La civette devenant l’hôte intermédiaire qui a permis le passage du virus de la chauve souris à l’homme. En effet, la viande de ce mammifère carnivore proche de la famille des félidés est considérée comme délicate et délicieuse par les habitants de cette région de Chine.

Timbre - Civette Paguma Larvata. Timbre - Chauve souris rhinolophe.

Aujourd’hui encore, de nombreuses questions restent posées face à ce virus, contre lequel aucun traitement n’est disponible, en cas d’épidémie, seuls les symptômes peuvent être traités :

- Comment s’est effectué le passage de l’animal à l’homme ?
- Combien de temps subsiste-t-il dans l’environnement ?
- Pourquoi est-il si virulent ? Etc...

Timbre - Luttons contre le Sras ensemble - Beating SARS together. Timbre - Toujours bien se laver les mains.

Le seul et meilleur moyen de protection demeure donc la prévention : isolation des personnes contaminées et bien sur éviter tout contact avec une personne atteinte de la maladie. Ainsi qu’avoir des règles d’hygiène strictes notamment bien se laver les mains s’avère le meilleur moyen de prévenir les infections. Concernant ce lavage de main : préférer du savon liquide, frotter en comptant jusqu’à 30 puis remonter sur les poignets ; ne pas oublier de passer entre les doigts et sous les ongles. Se couvrir la bouche et le nez avec le port de masques est aussi recommandé dans les zones touchées par la pandémie.





Toutes les brèves du site

  • mercredi 7 août 2019
    C’est arrivé un 07 août.

    Deux ans après la fin de la seconde guerre mondiale, l’explorateur et scientifique norvégien Thor Heyerdahl accompagné de 5 hommes d’équipage et d’un perroquet, mascotte de l’expédition s’embarque sur un radeau de 14 mètres de long qui a été baptisé Kon-Tiki en l’honneur du Roi-Soleil en Inca pour une expédition qui allait devenir un récit mythique. C’est le 27 avril 1947 que l’équipage quitte le port péruvien de Callao près de Lima pour affronter vagues et vents. Thor Heyerdahl veut prouver à une communauté scientifique sceptique que les ancêtres des Incas auraient pu migrer depuis (...)

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mardi 4 juin 2019
    C’est arrivé un 5 juillet.

    Paris, 5 juillet 1946, piscine Molitor - Naissance explosive du bikini. Pourtant, l’histoire nous enseigne que Réard n’a rien inventé et que l’histoire de la naissance du bikini remonte à bien plus longtemps qu’il n’y paraît. Que ce soit au travers les mosaïques de la Villa del Casale, en Sicile, datant du IVe siècle av. JC ou bien dans la Grèce Antique autour de l’an 1400 av. J.C., des maillots de bain deux pièces ornent déjà le corps des femmes non pour plonger dans la méditerranée mais pour s’adonner à la pratique du sport. Les plus anciennes références remontent même à (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.