C’est arrivé un 16 novembre.

mercredi 16 novembre 2016

Le premier cas de syndrome respiratoire aigu sévère (sras ou sars) survient à Fusham, dans la province de Guangdong en Chine le 16 novembre 2002. Il s’agit d’une maladie infectieuse des poumons qui s’apparente à la pneumonie et causé par un coronavirus (du latin, virus à couronne) le SARS-CoV provenant d’une espèce de chauve-souris. L’épidémie se propagera ensuite au Vietnam, en Chine et à Hong Kong, où plus de 80 % des cas seront enregistrés. A la faveur des transports aériens l’épidémie s’étendra au niveau mondial. Grâce à une mobilisation internationale sans précédent et motivée par l’alerte mondiale déclenchée le 12 mars 2003 par l’OMS, elle sera endiguée rapidement grâce à des mesures de quarantaine. Cette pandémie a été responsable de 8098 cas dans 27 pays et de 774 décès. Première "nouvelle" maladie infectieuse du XXIème siècle à être transmise de l’animal à l’homme, comme la peste, le SRAS est l’un des événements de santé publique les plus importants de l’histoire récente.

Timbre de Chine - Le SARS ou SRAS Syndrome Respiratoire Aigu Sévère.

Selon l’OMS le taux de mortalité de cette pandémie de SRAS a été de 10% et a même dépasser les 50 % chez les personnes de plus de 65 ans. Ce taux de mortalité très élevé lui a valu l’appellation de serial killer. Et malgré la menace que cette maladie constitue, il n’y a à ce jour aucune vaccin contre ce tueur silencieux et encore moins de traitement disponible.

Timbres - United as one in fighting SARS. Timbres - Love Angel Time Hero - SARS.

Les autorités postale Chinoise ont émis des timbres commémoratif de la "victoire nationale" contre le SRAS pour montrer que "l’unité du pays face au drame a permis de surmonter l’épreuve". (5.239 cas en Chine et 336 décès au 5 Juin 2003)

Le virus du SRAS, de la famille des coronavirus (connus pour provoquer les simples rhumes), a semé la panique à travers le monde en 2003. La cause de sa survenue chez l’homme ? La mutation de ses protéines de surface qui l’on rendu capable de s’adapter à l’être humain après avoir été hébergé par la chauve-souris. Ses symptômes : au début fièvre, maux de tête, diarrhée, soit ceux d’une banale grippe avant de tourner dans la majorité des cas en pneumonie sévère. Il est transmis d’homme à homme par l’air via des gouttelettes de salive contaminées. Du côté de l’animal porteur, les chercheurs ont tout d’abord soupçonné la civette palmiste masquée (Paguma Larvata), animal sauvage vendu sur les marchés et consommé au sud de la Chine, avant de privilégier une chauve-souris insectivore de type rhinolophe d’être le réservoir naturel du coronavirus à l’origine du Sras. La civette devenant l’hôte intermédiaire qui a permis le passage du virus de la chauve souris à l’homme. En effet, la viande de ce mammifère carnivore proche de la famille des félidés est considérée comme délicate et délicieuse par les habitants de cette région de Chine.

Timbre - Civette Paguma Larvata. Timbre - Chauve souris rhinolophe.

Aujourd’hui encore, de nombreuses questions restent posées face à ce virus, contre lequel aucun traitement n’est disponible, en cas d’épidémie, seuls les symptômes peuvent être traités :

- Comment s’est effectué le passage de l’animal à l’homme ?
- Combien de temps subsiste-t-il dans l’environnement ?
- Pourquoi est-il si virulent ? Etc...

Timbre - Luttons contre le Sras ensemble - Beating SARS together. Timbre - Toujours bien se laver les mains.

Le seul et meilleur moyen de protection demeure donc la prévention : isolation des personnes contaminées et bien sur éviter tout contact avec une personne atteinte de la maladie. Ainsi qu’avoir des règles d’hygiène strictes notamment bien se laver les mains s’avère le meilleur moyen de prévenir les infections. Concernant ce lavage de main : préférer du savon liquide, frotter en comptant jusqu’à 30 puis remonter sur les poignets ; ne pas oublier de passer entre les doigts et sous les ongles. Se couvrir la bouche et le nez avec le port de masques est aussi recommandé dans les zones touchées par la pandémie.





Toutes les brèves du site

  • mardi 28 mars 2017
    C’est arrivé un 28 mars.

    Le 28 mars 1910, Henri Fabre, ingénieur français et alors qu’il n’a jamais pris de cours de pilotage réussit pour la première fois à faire voler son hydravion sur l’étang de Berre, près de Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Baptisé le "Canard", son Hydro-aéroplane est un appareil à moteur arrière de 50CV Gnome Oméga et dont les châssis reposent sur 3 flotteurs. Henri Fabre juché à califourchon sur une chaise en osier posé sur l’engin de 14 m d’envergure et de 475Kg fera un vol de 800 mètres au-dessus de l’étang avant de se poser sans dommage sur l’eau. Il aura fallu 4 années de (...)

  • samedi 11 mars 2017
    C’est arrivé un 12 mars.

    En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son arrière-boutique une boisson désaltérante pour le bien-être de ses concitoyens. Le premier coca-cola ou french wine coca n’est alors qu’un sirop à base de noix de kola, de sucre, de caféine, de feuilles de coca ainsi que d’un mélange d’extraits végétaux dont il ne révéla jamais la composition. Pemberton se serait inspiré de la recette du vin Mariani, mélange de vin de Bordeaux et de feuille de coca créé par le corse Angelo Mariani en 1863. La boisson est mise en vente à la (...)

  • samedi 11 mars 2017
    C’est arrivé un 11 mars.

    La plus célèbre des éruptions historiques de l ’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. "Le 25 février (écrit un contemporain) on commença à ressentir quelques secousses de tremblement de terre, qui allèrent en augmentant de jour en jour au point d’ébranler les maisons. Chacun prit peur et se mit à résider en plein air. Le 8 mars, il se produisit une secousse si violente que le bourg de Nicolosi fut ébranlé de part en part. Le 11 mars, à 22 heures (soit environ 16h), vint un tremblement de terre si fort que presque tous tombèrent à terre, et on entendit une très forte (...)

  • jeudi 9 mars 2017
    C’est arrivé un 9 mars.

    9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au salon du jouet de New-York. Le succès sera foudroyant. Une poupée blonde de 29cm de long, à la taille de guêpe, aux hanches étroites et à la poitrine généreuse, vêtue d’un maillot de bain zébré noir et blanc et vendue avec quelques accessoires trône sur le stand de Mattel. Il s’agit de la poupée Barbie, diminutif de Barbara, fille de Ruth Handler. La première Barbie a des allures de pin-up avec se cheveux blonds platine et est loin de symboliser l’image de la femme au foyer. Avec sa (...)

  • dimanche 26 février 2017
    C’est arrivé un 26 février.

    En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile Charles de Gaulle, d’où partent, comme des rayons, douze artères. Isolé au milieu de la place se tient la masse imposante et majestueuse de l’Arc de Triomphe. Le 26 février 1806 l’architecte français Chalgrin débute les travaux de l’Arc de Triomphe de l’Étoile à Paris suivant le désir de Napoléon, qui voulait dédié ce monument parisien à la Grande Armée mais aussi “nourrir pendant 10 ans la sculpture française”. Le site de la butte de l’Étoile, alors situé dans la campagne fut retenu : de (...)

  • samedi 25 février 2017
    C’est arrivé un 25 février.

    Une scène d’anthologie se déroule le soir du 25 février 1964 sur le ring du Miami Beach Convention Center. Un jeune boxeur de 22 ans Cassius Clay affronte le champion du monde de boxe poids-lourd Sonny Liston. Clay et pourtant loin d’être favoris : à l’époque, Liston est d’ailleurs donné gagnant à 7 contre 1. Mais le tenant du titre Sonny Liston, peut-être déconcerté par les nombreuses provocations de Clay avant le combat, se fait surprendre par sa vitesse et son jeu de jambes. Au 7ème round Cassius Clay bat par KO le champion du monde des poids lourds en titre. Le jeune boxeur (...)

  • vendredi 24 février 2017
    C’est arrivé un 24 février.

    Le 24 février 1896 le physicien Henri Becquerel constate lors de ses recherches sur la fluorescence des sels d’uranium dans un laboratoire au Muséum d’histoire naturelle à Paris un phénomène physique non observé jusque là : à la manière des rayons X découverts l’année précédente par Wilhelm Röngten un physicien allemand, des sels d’uranium avaient la propriété d’impressionner une plaque photographique au travers d’un papier opaque. La radioactivité naturelle est découverte.
    Quelle ne fut pas sa surprise lorsque deux mois plus tard en mars 1896 et pour confirmer sa première expérience, (...)

  • jeudi 23 février 2017
    C’est arrivé un 23 février.

    Apparu à la Renaissance, l’imprimerie serait la plus grande invention de tous les temps mais contrairement à une idée reçue, Gutenberg n’a pas inventé l’imprimerie il a juste trouver le moyen d’accélérer sa vitesse de reproduction. L’amélioration est simple mais révolutionnaire ! Il remplace tout d’abord les caractères en bois par des caractères métalliques mobile plus solides et invente ensuite la presse à imprimer. Son avantage : elle permet d’imprimer très rapidement un grand nombre de pages ; cette presse à bras est inspirée des pressoirs des vignerons. Le premier livre à être (...)

  • mardi 14 février 2017
    C’est arrivé un 14 février.

    Le capitaine anglais James Cook fut le premier des navigateurs scientifiques modernes. Ce fils de paysan du Yorkshire s’engagea comme mousse sur des navires de pêcheurs et acquis seul les notions fondamentales de mathématiques et d’astrologie. Entré dans la marine royale en 1755 il participa à la prise de Québec (1759) et réalisa le levé hydrographique du Saint-Laurent puis des côtes de l’île de Terre-Neuve complétant ainsi sa formation scientifique. James Cook exécutera ensuite sur l’ordre du gouvernement anglais trois voyages d’exploration autour du monde.
    Navigateur et (...)

  • lundi 13 février 2017
    C’est arrivé un 13 février.

    À l’angle du boulevard de Grenelle et de la rue Nélaton se trouvait le Vélodrome d’Hiver, le fameux “Vél’ d’Hiv’” si populaire entre les deux guerres. Il fut édifié pour remplacer l’ancien vélodrome de Grenelle qui se trouvait dans la Galerie des machines (vestige de l’expo universelle de 1889) qui allait être détruit pour dégager la perspective vers le Champ de Mars. Ce Palais des sports pouvant accueillir 17000 spectateurs sur ses gradins de brique et de béton construits autour d’une piste en bois de sapin longue de 250 mètres contournant une pelouse central était d’une taille (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.