C’est arrivé un 5 juillet.

mardi 4 juin

Paris, 5 juillet 1946, piscine Molitor - Naissance explosive du bikini. Pourtant, l’histoire nous enseigne que Réard n’a rien inventé et que l’histoire de la naissance du bikini remonte à bien plus longtemps qu’il n’y paraît. Que ce soit au travers les mosaïques de la Villa del Casale, en Sicile, datant du IVe siècle av. JC ou bien dans la Grèce Antique autour de l’an 1400 av. J.C., des maillots de bain deux pièces ornent déjà le corps des femmes non pour plonger dans la méditerranée mais pour s’adonner à la pratique du sport. Les plus anciennes références remontent même à l’époque néolithique ou des représentations de ce vêtement ont été retrouvé en turquie sur le site turc de Çatal Höyük…vers 7000 av. J.-C.. Ensuite ? Ce ne sera plus qu’un long retour en arrière, qui n’aura de cesse de cacher le corps des femmes car au Moyen-âge, les eaux thermales et les bains de mer sont jugés mauvais pour la santé et accusés entre autres de répandre la peste. Jusqu’à la fin du XVIIe siècle, la mer n’attire donc pas. S’y baigner, quelle idée ! Les bienfaits des bains ne seront redécouverts qu’au début du 18ème siècle car, à cette époque l’apparition des théories hygiénistes modifie le rapport des gens à l’eau. Jusqu’en 1850, on se rendait alors à la plage pour des activités diverses comme se ressourcer, se promener ou pêcher… très rarement pour se baigner et encore moins pour bronzer.

Timbres - Les joies de la Baignade au début du XXème siècle. Carte Postale - Deux jolies étoiles de mer au bord de l'océan.

Ce sont les Anglais qui lancent la mode des bains de mer et vers 1850 les prémices du costume de bain apparaissent. L’apparition du chemin de fer fait que les gens peuvent plus facilement et rapidement avoir accès aux plages de mer et en France, Cannes, Deauville et Saint-Tropez deviennent des stations balnéaires mondaines. Mais il était encore tout simplement impensable qu’une femme laisse entrevoir la moindre partie de son corps. C’est donc charlotte sur la tête et camouflées dans des robes sacs que les femmes abordent la mer au début du siècle dernier…Rien de bien pratique pour le bronzage donc.

Carte postale - Les jeux de la plage.

Tout commence à changer au début du 20ième siècle par le biais du sport. Annette Kellermann, une nageuse australienne, participe à l’introduction du maillot une pièce. Elle porte le premier maillot moulant  : une pièce assez près du corps, bras et jambes nus. Un vrai scandale à l’époque... Devenue un leader pour les Droits de la Femme elle militera sur le droit de disposer de son corps en contribuant au développement du maillot de bain moderne et aux bienfaits de la pratique sportive pour les femmes. Puis les choses se mettent à changer rapidement pour les femmes....Après la Première Guerre mondiale, la pratique de la baignade devient plus mondaine, le une-pièce reste la norme mais il faudra attendre plusieurs années avant que cette mode arrive sur les plages. En 1923 Coco Chanel met le bronzage à la mode et le corps se dénude peu à peu.

Timbre - Les congés payés de 1936.

Puis dans les années 30, il devient de bon ton de se montrer à la plage ; l’été devient une saison désirable et le soleil un élixir de jouvence. L’ancêtre du bikini entre alors en scène en 1932 : le couturier Jacques Heim lance “Atome”, un maillot de bain deux pièces composé d’un soutien-gorge drapé et d’une culotte haute, couvrant ce nombril que l’on ne saurait voir. Pendant ce temps, la mode du bronzage fait son chemin. Colette écrit cette année là : « La mode est brune ». Les magazines féminins en vantent les vertus, il devient de bon ton d’être hâlée mais il faudra pourtant attendre l’année 1935 pour voir la création de l’ambre solaire. L’année suivante, la loi sur les congés payés votée en juin 1936 aura pour résultat un formidable afflux, sur les côtes, d’une population laborieuse jusqu’alors privée de temps libre. les Français découvrent les vacances à la plage. Le maillot de bain devient alors l’accessoire indispensable !. Mais les plages restent prudes, pour preuve, on envisage de créer un décret fixant à dix centimètres la distance minimum entre deux corps sur une plage ! Mais cette décennie verra une révolution technique sans précédent qui passera moins aperçue que celle, plus tard du bikini : les maillots deviennent plus collants et moulants grâce à la découverte des 3L : Lycra, Latex et Lurex, qui permet aux maillots d’avoir une meilleure glisse et qui en réduit le temps de séchage après la baignade induisant ainsi plus de confort.

Timbres - Maillots de bain des années 30 sur publicité australienne.

En France, au lendemain de la seconde guerre mondiale, les plages de la Côte d’Azur accueillent des milliers de vacanciers en quête de soleil et de paix. Afin de s’alléger un peu et pour bronzer davantage, les femmes roulent la culotte de leur deux-pièces. Cette façon de faire n’échappe pas à Louis Réard, ingénieur chez renault, qui a repris il y a peu la bonneterie familiale. Une idée germe alors dans le cerveau de cet homme qui fait désormais dans la dentelle : créer “le plus petit maillot de bain du monde” ; un soutien-gorge et une culotte composée de deux triangles de tissu reliés par une corde. Plié, il tient dans une boîte d’allumettes. Les femmes (et sans doute les hommes un peu aussi) en rêvaient, lui le fera. Mais le scandale est si grand qu’aucun mannequin professionnel n’accepte de se présenter ainsi dévêtu et porter sa création. Réard est alors obligé d’embaucher… une stripteaseuse du Casino de Paris, Micheline Bernardini pour le présenter lors de l’élection de la plus jolie baigneuse à la piscine Molitor, haut lieu du Tout-Paris des années 1930, le 5 juillet 1946.

Timbre - Maillots de bain. Timbre - Les essais nucléaires de l'atoll de bikini.

Le bikini est révolutionnaire parce qu’il montre pour la première fois ce que les femmes n’osaient alors montrer, leur nombril. Mais ce n’est pas tant le haut, qui ressemble pourtant aux deux-pièces populaires des années 1940, qui crée polémique mais bien le bas, qui dénude outrageusement hanches et fesses de la gente féminine. Un maillot hot, “atomique”, destiné à des “bombes”, qui dit mieux ? Qui dit… plus subversif ? Le slogan de Réard est trouvé : “Bikini, la première bombe an-atomique”..du nom d’un atoll du Pacifique-Sud, dont il est question dans le monde entier en ce début juin 1946, car l’armée américaine y a fait sauter cinq jours plus tôt une bombe atomique de 23.000 tonnes. Malin, Réard se sert de l’événement pour baptiser sa création et en déposer le brevet. Un vrai coup de marketing avant l’heure.

Timbre - Un long Weekend a la plage dans les années 1970.

Le mini deux-pièces n’a pas encore débarqué sur les plages que, d’office, il fait des vagues. Si la révolution du bikini est en route et mettra du temps à faire son chemin, dans un premier temps c’est l’échec. Les mannequins boycottent et les françaises boudent le maillot minimaliste de Mr Réard, trop en avance sur son temps. La presse est scandalisée et des réactions explosives se font entendre ; notamment de la part du Vatican qui considère le bikini comme une invention du diable ou encore du général Franco qui exige même que les membres de la Guardia Civil giflent les femmes portant cette tenue sur les plages ibériques. Sous la pression de l’église, l’objet du délit est alors interdit en Italie, Belgique, Espagne, et même jusqu’au début des années 70 dans les piscines allemandes. En France, s’il est prohibé sur les plages de l’Atlantique, il est autorisé sur celles de la Méditerranée. Quant à l’Amérique, qui fait souffler par ailleurs un vent de nouveauté sur l’Europe, elle fait bloc contre cette invention choquante pour son esprit puritain.

Timbre - Brigitte Bardot et le bikini.

Il faudra attendre 1953 pour qu’une autre bombe éclate, encore une fois en France, lors du Festival de Cannes : elle s’appelle Brigitte Bardot et va affoler les photographes en posant en bikini blanc à fleurs sur la plage du Carlton. Dès lors, le bikini n’est plus associé à la vulgarité, mais davantage à la sensualité. Les fifties et sixties voient l’effervescence des célébrités en bikini.

Timbre - Bikini et ski nautique. Timbre - La bronzette a la plage.

Mais bientôt les choses changent. Les années 1960, c’est l’époque où Dalida chante Itsi bitsi petit bikini, adaptation d’une chanson américaine où une jeune fille aimerait porter son minuscule maillot sans choquer. Le bikini devient symbole de liberté et se démocratise. Toujours est-il qu’à partir de 1968 alors que les femmes cherchent à avoir le corps le plus bronzé possible et le cinéma aidant, le bikini devint vite synonyme de sex-appeal accompagnant gaillardement la libération des mœurs. Adopté par les jeunes, "il symbolise la rupture avec la génération précédente"

Timbres - James bond et Ursula Andress : légendaire bikini à tout jamais... Timbre - Femme en Bikini.

Popularisés par Brigitte Bardot dans “Et Dieu créa la femme”(1956) ou Ursula Andress dans “James Bond 007 contre Dr No”(1962) (son célèbre bikini blanc fut vendu aux enchères chez Christie’s en 2001 pour la somme de 41250 livres sterling - 55000€) , chantés par Elvis Presley et Dalida, les bikinis, puis les monokinis s’affichent fièrement sur les plages, raccourcissent dans les années 80 et deviennent de véritables objets d’art dans les années 90.

Timbre - Vacances à la mer : au soleil, baignade, repos et sable chaud. Timbre - Vacances en bikini.

Pour en arriver à ce dévoilement assumé du corps de la femme, il aura fallu quand même plus de cent ans, depuis les tout premiers costumes de bain du 19ème siècle en passant par les “maillots de bain 1900” », qui laissent voir les bras dans les années 1920 puis les épaules et les cuisses dans les années 1930. Aujourd’hui, plus de 70 ans après sa création, qu’il soit rouge, vert, à pois, rayé, à lacets ou à paillettes, le bikini s’est bel et bien imposé dans notre valise pour l’été et ne fait plus scandale. Les ficelles ne choquent plus personne et le bikini représente 43% du marché français du maillot de bain pour un chiffre un chiffre d’affaires de 618 millions d’euros en 2015. Encore une invention française dont on n’a pas fini de parler…





Toutes les brèves du site

  • mercredi 7 août 2019
    C’est arrivé un 07 août.

    Deux ans après la fin de la seconde guerre mondiale, l’explorateur et scientifique norvégien Thor Heyerdahl accompagné de 5 hommes d’équipage et d’un perroquet, mascotte de l’expédition s’embarque sur un radeau de 14 mètres de long qui a été baptisé Kon-Tiki en l’honneur du Roi-Soleil en Inca pour une expédition qui allait devenir un récit mythique. C’est le 27 avril 1947 que l’équipage quitte le port péruvien de Callao près de Lima pour affronter vagues et vents. Thor Heyerdahl veut prouver à une communauté scientifique sceptique que les ancêtres des Incas auraient pu migrer depuis (...)

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

  • mardi 8 janvier 2019
    C’est arrivé un 8 janvier.

    Marco Polo naît le 15 septembre 1254 d’une de ces familles de commerçants et explorateurs vénitiens. Le lieu exact de sa naissance n’est pas connu avec précision. Si certains affirment qu’il est né à Korcula (île de l’adriatique au nord de la Croatie) d’autres pensent que ce serait à Venise. A une époque où Venise est une cité rayonnante, ses riches marchands en profitent pour commercer avec les Musulmans qui contrôlent la route de la Soie. La Cité des Doges est alors en pleine expansion commerciale et territoriale. Certains, comme Niccolo Polo, le père de Marco et son oncle Nicolo (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.