C’est arrivé un 8 janvier.

mardi 8 janvier

Marco Polo naît le 15 septembre 1254 d’une de ces familles de commerçants et explorateurs vénitiens. Le lieu exact de sa naissance n’est pas connu avec précision. Si certains affirment qu’il est né à Korcula (île de l’adriatique au nord de la Croatie) d’autres pensent que ce serait à Venise. A une époque où Venise est une cité rayonnante, ses riches marchands en profitent pour commercer avec les Musulmans qui contrôlent la route de la Soie. La Cité des Doges est alors en pleine expansion commerciale et territoriale. Certains, comme Niccolo Polo, le père de Marco et son oncle Nicolo poussent l’exploration plus loin et poursuivent la route jusqu’en Chine où ils rencontrent le premier empereur mongol, de la dynastie Yuan Kubilai Khan en Chine, petit-fils de Gengis Khan.

Timbre -Les fabuleux voyages de Marco Polo. Timbre - Marco Polo, le départ de Venise.

Sa mère étant morte en lui donnant naissance ce sera donc son grand-père, Andréa qui s’occupera de Marco pendant son enfance. En l’absence de son père, Marco qui n’a pas de titre de noblesse mais est fils de notables, grandit et suit des études classiques. Ce n’est qu’en 1269, que les deux frères sont enfin de retour à Venise et que Matteo fait enfin connaissance avec son jeune fils Marco. Deux ans plus tard, en 1271, après l’accession au trône pontifical de Grégoire X, Matteo et Nicolo décident de repartir pour la Mongolie. Cette année-là, les deux frères Polo se remettent donc en route accompagnés cette fois de Marco qui, à 17 ans, prend tout naturellement sa place au sein des expéditions familiale.

Timbre - Kubilai Khan, fondateur de la dynastie Yuan en Chine. Timbre- Quand Marco Polo rencontre Kubilaï Khan.

Les voyageurs naviguèrent donc jusqu’à Ayas au Sud de l’Arménie puis traversèrent à cheval la Perse, les steppes et les montagnes d’Asie et le désert de Gobi. La caravane mettra 3 ans pour atteindre la Chine alors appelée Cathay. Marco Polo sera ainsi l’un des premiers Européens de l’Ouest à suivre cette route. Ils seront accueillis avec faste à la cour du Grand Kubilaï Khan à Cambaluc ( actuelle Pékin) où il resteront 17 ans, accumulant de grandes richesses. Durant ces années au cours desquelles les trois hommes, et plus particulièrement Marco Polo, accomplirent toutes sortes de missions pour le compte du grand khan, le jeune homme curieux, intelligent et doué pour les langues, servi le Grand Khan et remplit différentes missions pour lui à travers l’immense Chine.

Timbres - Les aventures de Marco Polo en Chine.

Marco Polo découvrit pendant cette période l’immensité de la Chine et un grand nombre de réalisations de cette civilisation. Il écrira notamment un compte rendu du fonctionnement du service postal chinois. De nombreuses routes reliaient toutes les provinces à Pékin. Le long de celles-ci, 25 000 stations relais postaux, appelées yam-ab ou "maison de poste", ont été installées. Là, les messagers de l’empereur étaient accueillis et trouvaient d’excellents rafraîchissements et de nouvelles montures. A chaque étape, une salle « avec de beaux drapés de soie » était mise à leur disposition. Au total, on estime que les écuries de ces stations de relais ont accueilli quelques 200 000 chevaux. Sur les routes les plus courtes, les messagers allaient à pied, portant des ceintures ornées de petites cloches autour de la taille, pour que les gens puissent les entendre venir.

Timbres - Marco Polo (1254-1324) - Routes de la Soie, routes des Merveilles.

En 1292, en fin de règne, Kubilaï Khan autorise les 3 hommes à rentrer à Venise : ils longèrent les côtes de la Chine sur des bateaux du Grand Khan, visitèrent l’Inde et arrivèrent en Perse. Quand ils débarquent à Venise en 1295 tous les croyaient mort. Peu de temps après son retour, une guerre survient entre Venise et Gênes. Marco Polo arme alors une galère pourvue d’une pierrière à ses frais et en prend le commandement pour soutenir la flotte de Venise contre celle de Gênes. Fait prisonnier à la bataille livrée dans le golfe de Layas en 1296, c’est dans l’obscurité d’une geôle génoise qu’il décrira les détails de son voyage “le Devisement du monde” dans des régions immenses et inconnues de l’Extrême-Orient à Rustichello de Pise, un de ses compagnons de captivité.

Timbre - Le voyage de Marco Polo est raconté dans Le livre des merveilles. Timbre - L'incroyable voyage de Marco Polo.

Le livre connaît rapidement un immense succès. Tel est l’origine de son ”livre des merveilles”. A son retour de captivité, en 1301 on le voit investir dans des expéditions commerciales sans envergure. Il se maria avec Donata Badoer et aura trois filles. L’homme restera ce qu’il est : un négociant prospère, prudent, mais gérant ses affaires en bon père de famille. Il s’éteint le 8 janvier 1324 dans la chambre de sa maison vénitienne, à l’âge de 70 ans.

Timbre - Le retour de Chine de Marco Polo. Timbre - Marco Polo à la découverte des merveilles du monde.

Certains de ses contemporains affirment pourtant que Marco Polo n’a jamais atteint la Chine. Le récit de son voyage dicté et retransmis par Rustichello contient de nombreuses invraisemblances qui sèment le doute dans l’esprit de ceux-ci qui finissent par appeler l’ouvrage “Le Livre des Merveilles”. Et si le célèbre marchand vénitien n’était en fait qu’un affabulateur ? les aventures du voyageur aurait très bien pu être enjolivées par Rustichello de Pise. La véracité des récits de Polo est encore aujourd’hui mise en doute. C’est en tout cas ce qu’affirme en 1995, la sinologue anglaise Frances Wood du British Museum qui a repris cette thèse et qui prétend que Marco-Polo aurait dicté ses mémoires en s’inspirant des récits des marchands perses, croisés au hasard de sa route. Alors vrai faux ? Il convient peut-être alors de plonger dans le Livre des Merveilles comme dans un conte extraordinaire et magnifique et de simplement se laisser raconter l’une des plus merveilleuses histoires du monde.





Toutes les brèves du site

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

  • samedi 5 janvier 2019
    C’est arrivé un 5 janvier.

    Parmi les fabuleux travaux entrepris par Haussmann dans sa conception du nouveau Paris au 19e siècle, la place de l’Opéra est une des créations les plus importantes de la Capitale vers laquelle convergent de grandes artères et les Grands Boulevards. C’est dans ce quartier, qui connaît une vogue extraordinaire, que l’on décide de construire le nouvel Opéra de Paris. Napoléon III disait qu’il voulait faire de sa capitale “la plus belle de l’univers”. Bien qu’à cette époque l’urbanisme connaisse une vitalité étonnante, peu d’édifices dans ce nouveau Paris retiennent l’attention ; en (...)

  • vendredi 4 janvier 2019
    C’est arrivé un 4 janvier

    Il y a 205 ans, naissait Louis Braille, l’homme qui, après Valentin Haüy, allait métamorphoser la vie des aveugles et de bon nombre de malvoyants. Né le 4 janvier 1809, Louis Braille voit le jour à Coupvray, petit village situé entre Lagny et Meaux en Seine-et-Marne à une quarantaine de kilomètres de Paris. En 1812 alors qu’il n’a que 3 ans, se produit un incident qui changera sa vie à tout jamais. Alors qu’il joue dans l’atelier de son père, bourrelier de métier, le petit Louis se blesse l’œil en voulant utiliser un de ses outils. L’infection, malgré les soins prodigués, gagne (...)

  • jeudi 3 janvier 2019
    C’est arrivé un 3 janvier.

    C’est vers 422 que naît Geneviève, la sainte patronne de Paris mais aussi du diocèse de Nanterre et de la gendarmerie nationale française (Geno-Veifa, en germanique "née au sein d’une femme") sur le territoire des Parisiens, à l’ouest de Lutèce dans le village de Nanterre, au-dessus des rives de la Seine, dans la propriété de son père, un riche romain. La tradition qui en fait la fille d’une humble bergère fut forgé vers le 17e siècle. L’histoire est toute autre : son père, Severus ancien officier supérieur de l’armée romaine puis magistrat municipal parisien, et sa mère Gerontia, (...)

  • samedi 8 décembre 2018
    C’est arrivé un 9 décembre.

    Après l’échec de la restauration monarchique et la mise en place de la République en 1873, la question de la séparation des Églises et de l’État ne cesse de se poser. Les républicains au pouvoir craignent encore l’Église catholique, dont l’influence dans la société reste très importante. Fervents partisans de la laïcité et attachés à la science et au progrès, ceux-ci condamnent en effet l’influence néfaste de l’église qui est accusé d’entretenir l’obscurantisme des populations par l’intermédiaire des congrégations religieuses chargé d’enseignement. En 1879, Jules Ferry est nommé ministre (...)

  • jeudi 22 novembre 2018
    C’est arrivé un 22 novembre.

    C’était un vendredi 22 novembre ensoleillé peu après midi. Le cortège du président John Fitzgerald Kennedy faisait son entrée dans les rues de Dallas au Texas, sous les applaudissements de la foule. Le temps est si clément que le Président Kennedy circule en limousine Lincoln Continental cabriolet décapotable sans aucune vitre protectrice. Le président salue la foule en souriant depuis le siège arrière du véhicule. Son épouse Jacky, lumineuse dans son tailleur rose, est à ses côtés. Le convoi présidentiel descend la rue principale, prend à droite, puis s’engage à gauche dans une (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.