C’est arrivé un 18 juillet.

mercredi 18 juillet

Un cube ouvert au cœur des tours ! En 1983, c’est un simple dessin esquissé sur papier qui fait vibrer le jury du concours "Tête Défense" lancé en juillet 1982 à l’initiative du président français françois Mitterand dans le contexte de sa politique de grands travaux. L’élégante forme de la structure en marbre de carrare du projet du Danois Johann Otto Van Spreckelsen l’emporte et s’impose avec évidence face à 423 autres projets venus de 41 pays dont ceux ceux de Leoh Ming Pei, Émile Aillaud et Jean Willerval. La Défense vient de trouver le joyau qui couronnera son parvis : un arc de triomphe contemporain ouvert sur la perspective historique des Champs-Élysées. Les travaux de construction de cette "Arche de la Fraternité", ou "Grande Arche", débutent en 1985. L’architecte, en désaccord avec certains choix effectués lors du chantier, démissionne au milieu de l’année 1986, le Français Paul Andreu lui succède. L’architecte danois Spreckelsen qui la conçue décède le 16 mars 1987 en parlait d’elle en ces mots :

"Un cube ouvert Une fenêtre sur le monde Comme un point d’orgue provisoire sur l’avenue Avec un regard sur l’avenir C’est un "arc de triomphe" moderne A la gloire du triomphe de l’humanité, C’est un symbole de l’espoir que dans le futur Les hommes pourront se rencontrer librement.."

Timbre : 1989 Grande Arche de la Défense.

Après avoir accueilli le sommet du G7 les 15 et 16 juillet, la Grande Arche de La Défense est inaugurée le 18 juillet 1989. Sa silhouette monumentale s’impose, au milieu des tours, telle une large fenêtre sur le ciel. Ce grand cube de marbre de 110 mètres de haut s’inscrit dans la perspective historique du Louvre, de la Concorde et de l’Arc de triomphe. La Grande arche est un symbole. Celui d’un défi architectural lancé et tenu grâce à l’imagination des hommes et à leur savoir faire technologique. L’Arche fait désormais parti du patrimoine culturel d’une capitale tourné vers le futur.

Timbre - Sommet de l'Arche 14-16 juillet 1989.

L’axe historique ou voie royale : c’est un axe très ancien qui correspondait au parcours de Paris vers Rouen. très fréquentée cette route quittait Paris et traversait la Seine à Neuilly par un bac, puis gravissait la butte de Chantecoq à Puteaux jusqu’à l’actuel rond-point des Bergères pour rejoindre Nanterre, puis Saint-Germain-en-Laye. C’est au XVIIe siècle que Le Nôtre, sur ordre de Colbert, ouvre le jardin des Tuileries et conçoit une bordée d’arbres jusqu’à la butte Chaillot : c’est le point de départ de la voie royale, route directe et quasiment rectiligne reliant les deux résidences royales du Louvre et de Saint-Germain-en-Laye. Puis sous Louis XV, le marquis de Marigny crée la place Louis XV (actuellement place de la Concorde), aménage les Champs-Élysées, et fait édifier par Perronet un pont en pierre novateur à Neuilly. La voie est ainsi prolongée jusqu’à la butte de Chantecoq au sommet de laquelle est organisé un rond-point d’où partent six avenues. C’est l’étoile de Chantecoq ou place de la Demi-Lune. Cet ensemble s’urbanise rapidement et tous les gouvernements qui se succèdent tiennent à l’embellir. L’Arc de Triomphe est inauguré 30 ans après la pause de sa première pierre en 1806 et la place de l’Étoile est aménagée à partir de 1854. La réalisation et l’aménagement de l’axe historique au-delà de la butte de Chantecoq n’a commencé que dans les dernières décennies du XXe siècle.

Timbre - La Grande Arche de la Fraternité.

La puissance des lignes et la pureté immaculée de cette spectaculaire "fenêtre sur le monde" fascinent les visiteurs. A un mystère près : pourquoi donc est-elle de travers ? L’arche est désaxée par rapport à la voie triomphale des tuileries. L’architecte danois Spreckelsen l’a conçue ainsi pour renforcer son aspect visuel. Ce biais de 6°3 est aussi symbolique : c’est celui du Louvre. Le cœur carré de La Défense fait écho, au degré près à la pyramide et à la cour Carrée !





Toutes les brèves du site

  • samedi 21 juillet 2018
    C’est arrivé un 21 juillet.

    C’est le 21 juillet 1857 que le premier bataillon de tirailleurs sénégalais est créé par le général Louis Faidherbe alors gouverneur du Sénégal partie de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Il s’agit de formaliser le recrutement local qui existait déjà depuis le XVIIe siècle en consolidant la suppression de l’esclavage intervenu en 1848. Le rachat de captifs permet ainsi de recruter ces premiers tirailleurs auxquels Faidherbe donne un titre officiel. Ce terme de “ tirailleur” désigne un “combattant doté d’une certaine liberté de manœuvre et qui tirent en dehors du rang” et (...)

  • jeudi 19 juillet 2018
    C’est arrivé un 19 juillet.

    En 1798, 40000 hommes venus de France débarquent à Aboukir. C’est le début de la campagne d’Égypte menée de 1798 à 1801 par Napoléon Bonaparte pour affaiblir l’Angleterre en touchant sa puissance commerciale. En dépit de quelques victoires ce sera un désastre. La flotte anglaise de l’amiral Nelson détruira les vaisseaux français restés dans la rade d’Aboukir rendant tout retour en France impossible. L’armée française prisonnière de sa conquête sera finalement victime d’une épidémie de peste. Mais Napoléon a su habilement jouer de la propagande pour détourner à son profit l’échec et (...)

  • samedi 21 avril 2018
    C’est arrivé un 21 avril.

    Alors que la France avait été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin en 1848, il faudra attendre le 21 avril 1944 pour que le droit de soit accordé aux femmes. En 1944, le suffrage féminin est devenu une quasi-obligation : la France se doit de rattraper son grand retard vis-à-vis des autres pays européens. Elle sort de la seconde guerre mondiale et durant l’occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la résistance. Cet engagement conduira la France libre du général de Gaulle à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes : on (...)

  • lundi 19 février 2018
    C’est arrivé un 19 février.

    En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors qu’au début de l’année 1945, la victoire semble à portée de main en Europe, le conflit continue à faire rage dans le pacifique. Pour défaire le Japon, les Américains doivent s’emparer des îles d’Iwo Jima (“île au Souffre”, en japonais) et d’Okinawa situées à moins de 1200 km du Japon pour y installer leur aviation et soumettre le Japon à un bombardement systématique. Mais le commandement japonais a parfaitement pressenti les intentions américaines et dès l’été 1944 une part considérable (...)

  • lundi 12 février 2018
    C’est arrivé un 12 février.

    Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes expéditions de découverte autour du globe afin de rattraper le retard pris sur les autres puissances européennes et découvrir dans l’hémisphère sud, cette "Terra Australis Incognita", nouveau continent septentrional plein de promesses. C’est Yves de Kerguelen-Tremarec qui partira à la recherche de cette « France australe » rêvée, dans un contexte de rivalité toujours présente avec l’Angleterre et son explorateur James Cook. Il prend la mer à Lorient le 1er mai 1771 et se rend à l’Île de (...)

  • dimanche 11 février 2018
    C’est arrivé un 11 février.

    Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde gravitationnelle, une "vibration de l’espace-temps" a été détectée : la théorie d’Einstein est confirmée. En 1915 naissait la théorie de la Relativité générale d’Einstein qui intégrant la gravitation à sa théorie de la Relativité restreinte, bouleversait notre vision de l’espace et du temps. Elle est née de la volontée d’Albert Einstein d’obtenir une description de la gravitation cohérente avec la théorie de la relativité restreinte qu’il avait introduite 10 ans auparavant. Cette théorie est l’un (...)

  • jeudi 8 février 2018
    C’est arrivé un 8 février.

    Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une industrie aéronautique particulièrement dynamique, les frères Farman dont les avions ont formés des escadrilles particulièrement efficaces sont soucieux de se reconvertir et d’utiliser le surplus d’appareils restant et les pilotes démobilisés. Leur dernier prototype est le bombardier géant F60 qui prend son envol en octobre 1918 mais la signature de l’armistice arrête les commandes et les industriels doivent par conséquent envisager la reconversion de leurs avions. Avec le F60 Goliath, (...)

  • lundi 15 janvier 2018
    C’est arrivé un 15 janvier.

    Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand panda. C’est aujourd’hui l’un des animaux les plus rares de la planète : menacé par un taux de natalité très bas et par la destruction de son habitat lié à l’urbanisation et aux cultures intensives en Chine il n’en reste plus aujord’hui qu’a peine 1000 à l’état sauvage et un peu plus d’une centaine dans les zoos. C’est pour cette raison que le Panda est devenu en 1961 le logo du Fonds Mondial pour la protection de la nature (WWF). La WWF est la première organisation mondiale de (...)

  • samedi 13 janvier 2018
    C’est arrivé un 14 janvier.

    En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des provinces françaises et pour éviter les traumatismes d’une nouvelle invasion, semblable à celles de 1870 et de 1914, le gouvernement français conscient du caractère éphémère des garanties du Traité de Versailles étudie la construction d’un système défensif moderne le long des frontières avec l’Allemagne et l’Italie pour protéger ces territoires. Une "Commission de Défense du Territoire" est créée et dès 1928 débute la construction de la "muraille de France" à l’initiative de Paul Painlevé, (...)

  • vendredi 12 janvier 2018
    C’est arrivé un 12 janvier.

    Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou 1607), dans une famille bourgeoise de riches marchands. Après ses études qu’il fit chez les franciscains à Toulouse, il acquis son grade de bachelier en droit civil à Orléans puis fut conseiller à la Chambre des Requêtes au parlement de Toulouse en 1631 et séjourna à Castres en tant que conseiller à la Chambre de l’Édit. Mais ce sont ses travaux mathématiques qui assureront sa notoriété. Il étudie les mathématiciens grecs qui commencent à être reconnus en Europe et s’intéresse aux (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.