C’est arrivé un 14 janvier.

samedi 13 janvier 2018

En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des provinces françaises et pour éviter les traumatismes d’une nouvelle invasion, semblable à celles de 1870 et de 1914, le gouvernement français conscient du caractère éphémère des garanties du Traité de Versailles étudie la construction d’un système défensif moderne le long des frontières avec l’Allemagne et l’Italie pour protéger ces territoires. Une "Commission de Défense du Territoire" est créée et dès 1928 débute la construction de la "muraille de France" à l’initiative de Paul Painlevé, Ministre de la guerre, qui en pose la première pierre puis de son successeur André Maginot, qui le 14 janvier 1930 fait voter une loi accordant un crédit de 2.900 millions sur 5 ans nécessaires à la réalisation de la plus grande partie des fortifications que la France est en train de réaliser sur ses frontières orientales. Ce vote qui sera voté avec 90% des voix par le parlement sera le début de la plus vaste construction défensive française. La presse s’en empare, le débat est houleux et le nom de “Ligne Maginot” est lancé.

Timbre -André Maginot 1877-1932.

Quand la Grande Guerre éclate, André Maginot s’engage comme simple soldat dans le 44e régiment d’infanterie alors qu’il était avant 1914, Secrétaire d’État. Commandant un groupe d’éclaireurs volontaires, il dirigera plus de 50 patrouilles, fournissant de façon constante, au milieu des plus grands dangers, les renseignements les plus sérieux sur la situation ennemie. Grièvement blessé le 9 novembre 1914 au cours d’une reconnaissance périlleuse, ses hommes se firent presque tous tuer ou blesser en le défendant. Après 8 heures de lutte, les survivants parvinrent à le ramener dans les lignes françaises. En novembre 1929, André Maginot, ancien héros de la Guerre 1914/1918 succèdera à Paul Painlevé au Ministère de la Guerre. A ce poste il accomplira une œuvre considérable : réorganisation de l’armée, loi sur les 18 mois de service, loi sur les pensions civiles et militaires, transfert du Soldat inconnu à l’Arc de triomphe. Il disparait en 1932 emporté par la typhoïde et ne verra pas la fin des travaux de cet ouvrage grandiose mais qui sera finalement inutile.

Timbre - La Ligne Maginot - La France comme J'aime 2011 Alsace.

Dans le Nord, les premières fortifications sont achevés en 1934 : ces ouvrages puissants, bien équipés et extrêmement coûteux, défendent les régions de Metz et de la Lauter. Entre ces deux régions, s’étend sur 40 kilomètres environ, la “trouée de la Sarre” qui se situe face au territoire de la Sarre, détaché de l’Allemagne par le traité de Versailles en 1919 et qui est donc une “porte d’entrée” potentielle pour l’ennemi. A l’origine les travaux devaient durer trois ans, mais la fièvre de la construction, relancée en 1935 par Daladier se poursuit jusqu’en 1940 dans le Midi notamment dans les Alpes où les conditions d’altitude et de climat retardent les chantiers. Le terme de “ligne Maginot” désigne le système entier mais on le limite souvent uniquement aux défenses frontalières avec l’Allemagne. Les défenses contre l’Italie sont également appelées ligne alpine. Sur plus de 700 kilomètres un monde souterrain s’organise, à une profondeur de 12 à 30 mètres, d’où n’émerge que les postes de guet et les organes de tir supposés apporter une couverture parfaite des frontières françaises.

Carte du front en 1940 - La ligne Maginot et la Ligne Siegfried.

A l’intérieur des plus grands ouvrages, des trains électriques relient les blocs d’artillerie aux soutes à munitions et au casernement. De leur côté du Rhin, face à la ligne Maginot, les allemands construiront la ligne Siegfried. Son édification qui débute en 1936 se poursuivra jusqu’en 1938-1940. Appelée Westwall ou “mur de l’ouest”, elle s’étendra sur plus de 630 km de Bâle à Aix-la-Chapelle. Rapidement populaire et objet de propagande, ce “bouclier de l’Est” fait de de béton et d’acier devient une figure familière dans l’imaginaire des Français, le symbole de l’inviolabilité du territoire, que cultivent politiques, journalistes et cinéastes. La ligne Maginot incarne pourtant les errances de la stratégie défensive française, obsédée par le souvenir de l’avancée de l’infanterie allemande en 1914. Ses blockhaus souterrains reliés à des casemates hérissées de canon et de mitrailleuses doivent pourtant arrêter les chars et l’artillerie.

Timbre - Siegfried et la légende des Nibelungen.

Siegfried est un guerrier de la mythologie germanique ne connaissant pas la peur et qui a accompli de grandes prouesses. Ce mythe deviendra épopée nationale allemande.

Timbres - Offensive allemande de 1940.

Mais ce système n’a pas de profondeur : discontinu et souvent rudimentaire, cette ligne laisse sans défense tout le nord du pays, et les Ardennes, jugées infranchissables, ne sont défendus que par quelques “maisons fortes” ce qui rendra le dispositif inefficace lors de l’offensive allemande au début de la seconde guerre mondiale malgré la glorieuse résistance de mai-juin 1940. En outre, elle est financée au détriment d’armements modernes qui feront défaut à l’armée française et conforte le haut commandement français dans son choix d’une stratégie purement défensive. En 1940 Les Allemands prendront donc à revers cette forteresse redoutable qui sera rarement attaquée de front, et les Français évacueront les forts après avoir détruit leur armement qui ne peut tirer vers l’arrière. La Ligne Maginot, était censée stopper net l’avancée de l’armée allemande, mais l’Histoire écrira une page différente et les nombreux forts de la Ligne Maginot ne subiront pas les attaques pour lesquelles ils étaient conçus.

Carte postale - Fort de Schoenenbourg ouvrage de la ligne Maginot.

Le fort de Schoenenbourg, classé intégralement à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques est le plus grand ouvrage de la Ligne Maginot ouvert au public en Alsace. Plus de 40000 visiteurs découvrent tous les ans ses installations depuis 1978. La ligne Maginot tombera complètement dans l’oubli après la Seconde Guerre mondiale et sera abandonnée par les militaires dans les années 1960. Subissant les outrages du temps elle renaitra de l’oubli quand Roger Bruge, journaliste et écrivain, publiera a la fin des années 70 plusieurs livres relatant les divers combats de la ligne fortifiée. Depuis de nombreuses associations se sont crées, restaurant et aménageant pour mettre en valeur ces témoins de l’architecture militaire des années 30-40 et préserver la mémoire de ce petit morceaux de l’histoire de France.





Toutes les brèves du site

  • mercredi 7 août 2019
    C’est arrivé un 07 août.

    Deux ans après la fin de la seconde guerre mondiale, l’explorateur et scientifique norvégien Thor Heyerdahl accompagné de 5 hommes d’équipage et d’un perroquet, mascotte de l’expédition s’embarque sur un radeau de 14 mètres de long qui a été baptisé Kon-Tiki en l’honneur du Roi-Soleil en Inca pour une expédition qui allait devenir un récit mythique. C’est le 27 avril 1947 que l’équipage quitte le port péruvien de Callao près de Lima pour affronter vagues et vents. Thor Heyerdahl veut prouver à une communauté scientifique sceptique que les ancêtres des Incas auraient pu migrer depuis (...)

  • mardi 11 juin 2019
    C’est arrivé un 14 juin.

    14 Juin -Journée Mondiale des Donneurs de Sang. Se mobiliser est crucial. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour faire face à la demande. Et se chiffre à tendance à augmenter. Le don du sang est aussi vital qu’incontournable pour les secours d’urgence, les personnes atteintes d’un cancer, les victimes d’hémorragies ou celles touchées par des maladies du sang. Il est en effet impossible de remplacer le sang humain par des médicaments ou des produits de synthèse. Surtout, c’est 1 million de malades de soignés chaque année par ce biais (transfusion, médicaments (...)

  • lundi 10 juin 2019
    C’est arrivé un 10 juin.

    Oradour, souviens-toi - remember. Fin mai 1944, l’état major allemand à Berlin s’alarme de la situation dans le sud-ouest de la France et recommande “une puissante riposte avec des forces suffisantes”. A Montauban, la 2ème division blindée S.S. "Das Reich", “unité d’élite”, spécialement équipée et formée pour la lutte contre les “partisans” et qui a subi de lourdes pertes sur le front de l’Est est en cours de réorganisation et s’apprête à intervenir. Le général Heinz Lammerding qui la commande depuis le 25 janvier promet qu’au 15 juin “la zone sera pacifiée”. Au matin du 6 juin 1944, une (...)

  • vendredi 7 juin 2019
    C’est arrivé un 7 juin.

    Dans les années 30, le mathématicien Alan Mathison Turing (né le 23 juin 1912 à Londres) est identifié comme l’un des cerveaux les plus brillants du Royaume Uni. Le 12 novembre 1937 Turing publie notamment un article de recherche "On computable numbers" dans lequel il met en place sa théorie de la calculabilité et qui est aujourd’hui considéré comme un fondement de l’informatique. Le gouvernement britannique lui demande alors de suivre des cours de chiffre et de cryptanalyse dès 1938. Durant la seconde guerre mondiale Turing est employé par les services secrets britanniques (...)

  • mardi 4 juin 2019
    C’est arrivé un 5 juillet.

    Paris, 5 juillet 1946, piscine Molitor - Naissance explosive du bikini. Pourtant, l’histoire nous enseigne que Réard n’a rien inventé et que l’histoire de la naissance du bikini remonte à bien plus longtemps qu’il n’y paraît. Que ce soit au travers les mosaïques de la Villa del Casale, en Sicile, datant du IVe siècle av. JC ou bien dans la Grèce Antique autour de l’an 1400 av. J.C., des maillots de bain deux pièces ornent déjà le corps des femmes non pour plonger dans la méditerranée mais pour s’adonner à la pratique du sport. Les plus anciennes références remontent même à (...)

  • mercredi 8 mai 2019
    C ’est arrivé un 8 mai.

    Le 25 avril 1945, une patrouille américaine et une unité soviétique effectuent leur jonction sur l’Elbe au cours d’une rencontre historique qui coupe le Reich en deux. Les tanks et l’infanterie soviétique envahissent Berlin et viennent à bout de la résistance allemande après de violents combats de rues au corps-à-corps contre des adversaires composés pour la plupart d’adolescents et de vieillards désemparés. Mais plus de 5000 nazis défendent l’immeuble du Parlement, ravagée par le feu. Le 30 avril, alors que les obus pleuve autour de son bunker, Hitler se tire une balle de (...)

  • samedi 27 avril 2019
    C’est arrivé un 27 avril.

    Durant des siècles des millions d’esclaves seront enchaînés, battus, asservis et déportés d’un continent à l’autre. A partir du XVIème siècle, la traite négrière transatlantique devient la plus intense, la plus massive entraînant la déportation, en quatre siècles, du XVIe au XIXe, de 12,5 à 15 millions d’Africains. A la fin du XVIIIe siècle, la France est l’un des pays en pointe dans ce qu’on appelle "la traite des Noirs". Louis XIII l’a autorisée en 1642 et le Roi-Soleil édictera en 1685 le fameux Code noir sur le statut des esclaves dans les colonies. Les navires partent de ports (...)

  • mercredi 27 mars 2019
    C’est arrivé un 27 mars.

    Dompter le Nil a toujours été le grand rêve de l’Egypte. Dès la préhistoire, l’immense oasis longiligne du fleuve traversant le désert attire un peuple qui fait éclore, en l’espace de quelques générations, une civilisation extraordinairement avancée et complexe. Pour le réaliser, tout les maîtres du pays ont concentrés leurs efforts sur la Nubie, région frontalière où les eaux du fleuve devaient franchir de longs passages rocheux, les fameuses cataractes. Il y a 39 siècles déjà, les ingénieurs des pharaons tentaient d’exploiter les crues du Nil grâce à une retenue bâtie à Semna, (...)

  • dimanche 24 mars 2019
    C’est arrivé un 24 mars.

    La tuberculose est une maladie vieille comme le monde ou plutôt comme l’humanité. Autrefois nommée Phtisie, la tuberculose est connue depuis l’Antiquité. On sait qu’elle existait déjà aux temps préhistoriques et l’examen de momies égyptiennes à montrer qu’elle n’a pas épargné les plus puissants Pharaons. Hippocrate en décrit déjà les différentes formes au Vème siècle avant notre ère et l’infection tuberculeuse était pour les Hébreux un des châtiments divins. Elle n’était pas étrangère non plus en Inde et Chine anciennes, ainsi que chez les peuples autochtones, des siècles avant la venue (...)

  • vendredi 22 mars 2019
    C ’est arrivé un 22 mars.

    Lors d’un voyage à Paris, en 1890, Antoine Lumière, père d’Auguste et Louis découvre l’invention de l’Américain Edison : le Kinétoscope , un des premiers appareils de visualisation cinématographique sans projection. Il assiste également à une projection des premiers dessins animés du cinéma (les Pantomimes lumineuses.), qu’Emile Reynaud présente dans son Théâtre Optique. Profondément impressionné par ces projections, il entrevoit d’emblée qu’il est possible de faire mieux. De retour à Lyon, Antoine Lumière demande à ses fils, Auguste et Louis, de trouver un système pour obtenir des (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.