C’est arrivé un 12 novembre.

dimanche 12 novembre 2017

L’histoire de l’anesthésie est très ancienne. Il est d’ailleurs raconté dans la bible que Dieu a profondément endormi Adam avant de lui ôter la côte dont Eve a été faite, accomplissant ainsi la première opération sous anesthésie. Durant des siècles, les médecins ont, selon les civilisations, eu recours à des anesthésiques dérivés de l’opium et de l’alcool.

Timbre - La création d'Adam par Michel-Ange et la création d'Eve par Raphaël. Timbre - La culture et l'utilisation du pavot est très ancienne.

En mésopotamie le pavot fut cultivé pour ses propriétés somnifères ; Egypte, grèce, Rome utiliseront la mandragore et l’opium, et Galien écrira au IIème Siècle, un éloge de l’opium dans lequel il exaltera les vertus médicamenteuse de celui-ci. Les chinois quant à eux employaient le cannabis ou chanvre indien et les incas utilisaient un extrait de feuilles de coca sur leurs patients. Les médecins musulmans ont également utilisé au cours du Moyen-âge le pouvoir anesthésique des dérivés de l’opium.

Timbres - Le Cannabis Cannabis Sativa ou Chanvre Indien. Timbres - Le Médecine arabe et ethnopharmacologie Ibn Sînâ (Avicenne pour les Occidentaux).

Shakespeare mentionne d’ailleurs l’action combinée de la mandragore et de l’opium : “Pavot, ni mandragore, ni tous les sirops somnifères du monde, ne te restitueront jamais le doux sommeil que tu avais hier …” On trouve aussi dans la Rogerine (plus vieux traité de chirurgie occidentale - XIIème siècle) la recette d’une “éponge somnifère imbibé de suc de jusquiame, d’opium et de chanvre indien.

Timbres - La mandragore ou mandragore officinale. Timbre - Sir Humphry Davy, physicien et chimiste britannique.

Mais toutes ces méthodes d’anesthésie étaient bien trop peu efficaces. Le taux de mortalité postopératoire était d’ailleurs énorme au début du XIXème siècle et aucune opération ne pouvait se prolonger sans douleur aucune ou sans état de choc. Le XIXème siècle apportera l’anesthésie et sont essor est lié aux découvertes de chimistes français, britanniques américain et allemand et à l’amélioration des techniques chirurgicales par les chirurgiens britannique. Le protoxyde d’azote, ou « gaz hilarant », deviendra ainsi la première substance dont les pouvoirs anesthésiants seront reconnus, grâce aux travaux en 1799 du chimiste anglais Humphry Davy et de son étudiant Michael Faraday. Considéré tout d’abord comme un divertissement, il ne sera utilisé comme anesthésique qu’en 1844 par un dentiste américain, Horace Wells qui se fera extraire un dent par son étudiant, John Riggs.

Timbres - Les premières opérations sous anesthésie à l'éther.

Après trois siècles, les propriétés de l’eau blanche de Paracelse, alias vitriol doux de Raymond Lulle, que le pharmacien allemand Frobenius a baptisé éther en 1729, commence à intriguer les chimistes du début du XIXème siècle. En 1818, Michael Faraday ce jeune préparateur en pharmacie découvre les pouvoirs narcotiques des vapeurs d’éther. L’éther de plus en plus utilisé en Amérique, notamment par la jeunesse qui se réunit en des éther-parties qui dispensent une douce ivresse est très vite adopté en Europe. En Grande-Bretagne d’abord où à lieu la première amputation sous éther en décembre 1846 puis en France en 1847. Mais la véritable évolution se déroulera le 31 mars 1842 lorsqu’un médecin américain Crawford Long devra pratiquer une intervention superficielle sur un de ses patients : il a alors l’idée de l’endormir en lui faisant respirer de l’éther. Malheureusement, il oublie d’en faire part à ses confrères, et son innovation tombera dans l’oubli. Puis l’éther sera très vite remplacé par un nouveau produit plus volatil et plus agréable : le chloroforme. En 1831, le français Eugène Soubeiran, traitant l’alcool éthylique par le chlorure de chaux prépare le chloroforme et en rend compte en 1832 dans une publication intitulée “Recherches sur quelques combinaisons du chlore” et qui paraît dans les Annales de Chimie et de Physique. Mais cette découverte est aussi attribué à Justus von Liebig un célèbre chimiste allemand et à l’américain Samuel Guthrie. Pourtant, si l’on s’en tient aux dates de publication des travaux de Soubeiran, la priorité de la découverte revient à celui-ci. Soubeiran et Liebig se sont mépris tous deux sur la nature du produit qu’ils ont décrit et c’est Jean Baptiste Dumas qui, plus tard, lui donnera le nom de chloroforme en 1834 et en décrira la constitution et les propriétés physico-chimiques.

Timbre - Sir James Simpson et la première opération obstétricale au Chloroforme.

L’intérêt médical du chloroforme apparaît lorsqu’un obstétricien écossais d’Edimbourg, James Young Simpson l’utilise comme anesthésique obstétrical pour la première fois le 19 janvier 1847. La punition d’Eve était levée ; elle pourrait ne plus enfanter dans la douleur. Le 12 novembre 1847, James Young Simpson publiera le compte-rendu de ce premier accouchement réussi sous chloroforme. Le succès de Simpson sera définitif quand le Docteur John Snow le 7 avril 1853, administre du chloroforme à la reine Victoria, qui met ainsi au monde sans douleur son huitième enfant au palais de Buckingham, le prince Léopold, d’où la dénomination d’”accouchement à la Reine”. Efficace et peu cher Il devient ainsi très en vogue et en 1858, à la mort d’Eugène Soubeiran, l’anesthésie au chloroforme était couramment pratiquée. Malheureusement la mauvaise qualité des mélanges anesthésiques à l’époque fut fatale à de nombreux patients. L’anesthésie est aujourd’hui réalisée au moyen de médicaments beaucoup plus sûrs.

Timbres - Plantes - La feuille de Coca et le Kolatier.

Puis à la fin du XIXème siècle d’autres anesthésiques font leur apparition, la cocaïne est la première substance utilisée en anesthésie locale. Le premier à s’en servir sera le chirurgien viennois Koller qui avait, en 1884, découvert sa haute valeur pour l’anesthésie locale et par la suite des chirurgiens américains mirent au point la technique en injectant des solutions de cocaïnes dans les extrémités des nerfs.

Timbres - Méthode d'anesthésie moderne - Appareil de Boyle et premiere anesthésie génerale sous acupuncture.

Au début du XXème siècle, techniques et appareillages se perfectionnent et les anesthésies qui deviennent moins toxiques, peuvent alors se prolonger, ouvrant le champ à opérations jusqu’alors impossibles. L’anesthésie deviendra après la Seconde Guerre mondiale une discipline médicale autonome, auquel on y adjoindra la réanimation car si aujourd’hui la douleur est maîtrisée, le choc subit par l’organisme lors d’une opération est toujours présent et il s’agit non seulement d’endormir le patient, mais aussi de le surveiller avant, pendant et après l’opération et d’être à même de le réanimer à la moindre complication.





Toutes les brèves du site

  • jeudi 11 octobre 2018
    C’est arrivé un 12 Octobre.

    Le 12 Octobre 1492, Christophe Colomb, cherchant un passage encore inconnu vers la Chine, découvre les Amériques. Son rôle dans l’Histoire fut immense. Il ouvre ainsi la voie à la conquête de tout l’hémisphère occidental et manque de fort peu la découverte du Pacifique en passant à l’endroit le plus étroit de la terre de Panama. Né à Gênes en 1451, Colomb vit dans une famille de tisserands, modeste mais ouverte sur le monde. Ses jeunes années seront ponctuées d’études maritimes et voyages en Méditerranée.
    Puis en 1476, il rejoint à Bartholomé, son frère cadet à Lisbonne, au (...)

  • lundi 27 août 2018
    C’est arrivé un 27 août.

    Le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris de volcan de type explosif de la ceinture de feu du Pacifique. Après une période de sommeil de deux cents ans le volcan indonésien Krakatau situé dans le détroit de la Sonde, entre les îles de Java et Sumatra se réveille une première fois le 20 mai 1883 émettant de grands panaches de cendres et de vapeur accompagnés de forts grondements. S’ensuivit une pause de quelques semaines puis de nouvelles explosions se font entendre ; le 19 juin un nouveau petit cône commença à se former entre (...)

  • samedi 25 août 2018
    C’est arrivé un 25 août.

    Le 2 juillet 1270, la flotte royale de la huitième croisade quitte le port d’Aigues-Mortes pour l’Orient puis le 16 après une escale à Caligari en Sardaigne, entre dans la rade de Tunis, déserté par les marins qui ont abandonnés les galères sarrasines, et ses habitants qui ont fuit la ville. Malgré la fatigue engendré par une dysenterie le roi de France Louis IX tient à être le premier, pour la seconde fois (après la 7ème croisade 1248-1250), à poser le pied sur la terre d’Afrique. Le 18, Louis qui ne peut même plus tenir à cheval, débarque avec 6000 hommes dans la plaine à côté (...)

  • mercredi 22 août 2018
    C’est arrivé un 22 août.

    Le 22 août 1812, un jeune explorateur suisse de 28 ans, Johan Ludwig Burckhardt entre dans Pétra accompagné de son guide bédouin et habillé comme lui : pour des raison de sécurité, il se fait appeler Cheikh Ibrahim. Après des siècles d’oubli, la cité perdue, qu’il ne peut hélas vraiment explorer de peur d’être découvert revit pour l’Occident. Située à 250 km au sud de la capitale de Jordanie, Ammam, Pétra est une ancienne cité caravanière Edomite puis Nabatéene. Des peuples plutôt méconnus, mais dont parle la bible. Et ses mystères fascinent archéologues et artistes. En mai 1818, une (...)

  • mardi 21 août 2018
    C’est arrivé un 21 août.

    Depuis le début de l’année 1968, le nouveau premier secrétaire du Parti Communiste, Alexandre Dubček fraîchement élu président de la République socialiste tchécoslovaque (5 janvier 1968) et les communistes tchécoslovaques veulent instaurer un "socialisme à visage humain" qu’ils nomment "Printemps de Prague". Très rapidement, il prend ses distances avec Moscou et tente de concilier la direction communiste du pays avec le respect des libertés d’expression, d’association... Dubcek libéralise l’information, autorise l’existence d’autres partis limite les pouvoirs de la police...La (...)

  • lundi 20 août 2018
    C’est arrivé un 20 août.

    Chaque année, le paludisme, maladie parasitaire due à un protozoaire parasite de genre Plasmodium et transmis par la piqûre d’un moustique, l’anophèle femelle, provoque dans le monde entre 400 et 450 millions de cas de maladie et entraîne le décès de plus 300000 enfants. Près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque de paludisme. Connue en Europe par les médecins depuis l’Antiquité sous le nom de “fièvre intermittente” cette maladie fera des ravages durant longtemps et se diffusera ensuite aux Amériques avec le développement du commerce d’esclaves. Endémique au (...)

  • samedi 21 juillet 2018
    C’est arrivé un 21 juillet.

    C’est le 21 juillet 1857 que le premier bataillon de tirailleurs sénégalais est créé par le général Louis Faidherbe alors gouverneur du Sénégal partie de l’Afrique Occidentale Française (AOF). Il s’agit de formaliser le recrutement local qui existait déjà depuis le XVIIe siècle en consolidant la suppression de l’esclavage intervenu en 1848. Le rachat de captifs permet ainsi de recruter ces premiers tirailleurs auxquels Faidherbe donne un titre officiel. Ce terme de “ tirailleur” désigne un “combattant doté d’une certaine liberté de manœuvre et qui tirent en dehors du rang” et (...)

  • jeudi 19 juillet 2018
    C’est arrivé un 19 juillet.

    En 1798, 40000 hommes venus de France débarquent à Aboukir. C’est le début de la campagne d’Égypte menée de 1798 à 1801 par Napoléon Bonaparte pour affaiblir l’Angleterre en touchant sa puissance commerciale. En dépit de quelques victoires ce sera un désastre. La flotte anglaise de l’amiral Nelson détruira les vaisseaux français restés dans la rade d’Aboukir rendant tout retour en France impossible. L’armée française prisonnière de sa conquête sera finalement victime d’une épidémie de peste. Mais Napoléon a su habilement jouer de la propagande pour détourner à son profit l’échec et (...)

  • mercredi 18 juillet 2018
    C’est arrivé un 18 juillet.

    Un cube ouvert au cœur des tours ! En 1983, c’est un simple dessin esquissé sur papier qui fait vibrer le jury du concours "Tête Défense" lancé en juillet 1982 à l’initiative du président français françois Mitterand dans le contexte de sa politique de grands travaux. L’élégante forme de la structure en marbre de carrare du projet du Danois Johann Otto Van Spreckelsen l’emporte et s’impose avec évidence face à 423 autres projets venus de 41 pays dont ceux ceux de Leoh Ming Pei, Émile Aillaud et Jean Willerval. La Défense vient de trouver le joyau qui couronnera son parvis : (...)

  • samedi 21 avril 2018
    C’est arrivé un 21 avril.

    Alors que la France avait été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin en 1848, il faudra attendre le 21 avril 1944 pour que le droit de soit accordé aux femmes. En 1944, le suffrage féminin est devenu une quasi-obligation : la France se doit de rattraper son grand retard vis-à-vis des autres pays européens. Elle sort de la seconde guerre mondiale et durant l’occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la résistance. Cet engagement conduira la France libre du général de Gaulle à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes : on (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.