C’est arrivé un 4 octobre.

mercredi 4 octobre 2017

En 1855, Brame et Flachat déposent un projet de chemin de fer souterrain reliant les Halles de Paris à la petite ceinture, alors en construction. Mais ce projet fut abandonné pour des motifs financiers, et c’est à Londres que s’ouvrit en 1863, la première ligne de transport souterrain à vapeur, la Metropolitan Line, entre Farrington Street et Bishop’s read, à Paddington. Puis en 1878, c’est l’inauguration à New-York de l’Elevated Metropolitan railway dont les wagons étaient tirés, sur un parcours découvert par de petites locomotives à vapeur. C’est encore à Londres que fonctionnera à partir de 1890 la première ligne de métro à traction électrique.

Timbre - Fulgence Bienvenue (1852-1936) créateur du métro parisien..

A Paris, la mise en place de l’Exposition Universelle de 1889 met en évidence le retard de la capitale en matière de transports urbain par rapport aux autres grandes capitales mondiales. Le gouvernement se désintéresse de la question et laisse à la ville de Paris le soin de concevoir et développer son métro : l’Expo Universelle de 1900 s’annonce et cette fois, il ne faut pas manquer l’opération et donner au monde entier une image négative de la France. Paris aura donc son métro, promis, juré : la décision en est formellement prise le 22 novembre 1895.

Timbre - Hector Guimard et le métro de Paris.

Six candidatures furent déposées au cours de l’année 1897, parmi lesquels la municipalité de Paris retint, par la loi du 30 mars 1898, celle de la “Compagnie Générale de Traction” présidée par le baron belge Édouard Empain, déjà très concerné dans la construction des tramways de différentes villes de France et d’ailleurs. Cette loi déclare d’utilité publique l’établissement dans Paris d’un métro entièrement à traction électrique (premier réseau urbain de ce type au monde) d’une longueur de 65 kilomètres, au gabarit de 2,40 m, à voie normale et qui comprendra six lignes enterrées dont la première, Porte de Vincennes-Porte Maillot, sera inauguré deux ans plus tard.

Timbres - Les bornes de signalisation du métro de Paris.

On dispose de 2 années avant l’exposition universelle de 1900 et il faut mettre les pelletées double si l’on veut que Paris puisse offrir son métro à la conscience planétaire admirative. Fulgence Bienvenüe est nommé chef du service technique du métropolitain et dirigera les chantiers. Il prend en particulier une décision qui aujourd’hui encore, conditionne les déplacements des Parisiens et remplit les couloirs de correspondance : toutes les lignes seront indépendantes et tous les trains resteront sur la même ligne, desservant toutes les stations. Le 4 octobre 1898, la Compagnie du chemin de fer métropolitain donne les premiers coups de pioche du futur métro parisien. Il ne faudra que 18 mois aux 2000 terrassiers travaillant sans relâche, déblayant 1000 mètres cubes de terre par jour, pour mener à bien le percement des 10,3 km du tracé desservi par 18 stations de cette première ligne de métro parisienne.

Timbre - RATP Métro Régional.

Inaugurée le 19 juillet 1900, c’est aujourd’hui la ligne la plus chargée du réseau avec 500000 voyageurs par jour et 160 millions par an. Le succès de ce nouveau moyen de transport en commun, rapide et économique (0,15f soit 3 sous la place en seconde et 0,25f en première) fut immédiat : 30000 billets furent vendus le premier jour et près de 17 millions pendant les 5 premiers mois d’exploitation. On pouvait aussi acheter des carnets de 10 billets, puis des billets d’allers-retours remplacés plus tard par des cartes hebdomadaires.

Timbres - Le métro Parisien. Timbres - Paris et son métro.

Avec plus de 200km de lignes, près de 300 stations et 4,5 millions d’usagers par jour, le métro parisien est aujourd’hui le réseau le plus dense du monde. Il constitue une véritable ville sous la ville. De par son architecture et son rayonnement culturel, il est devenu emblématique de la ville de Paris.





Toutes les brèves du site

  • lundi 19 février 2018
    C’est arrivé un 19 février.

    En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors qu’au début de l’année 1945, la victoire semble à portée de main en Europe, le conflit continue à faire rage dans le pacifique. Pour défaire le Japon, les Américains doivent s’emparer des îles d’Iwo Jima (“île au Souffre”, en japonais) et d’Okinawa situées à moins de 1200 km du Japon pour y installer leur aviation et soumettre le Japon à un bombardement systématique. Mais le commandement japonais a parfaitement pressenti les intentions américaines et dès l’été 1944 une part considérable (...)

  • lundi 12 février 2018
    C’est arrivé un 12 février.

    Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes expéditions de découverte autour du globe afin de rattraper le retard pris sur les autres puissances européennes et découvrir dans l’hémisphère sud, cette "Terra Australis Incognita", nouveau continent septentrional plein de promesses. C’est Yves de Kerguelen-Tremarec qui partira à la recherche de cette « France australe » rêvée, dans un contexte de rivalité toujours présente avec l’Angleterre et son explorateur James Cook. Il prend la mer à Lorient le 1er mai 1771 et se rend à l’Île de (...)

  • dimanche 11 février 2018
    C’est arrivé un 11 février.

    Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde gravitationnelle, une "vibration de l’espace-temps" a été détectée : la théorie d’Einstein est confirmée. En 1915 naissait la théorie de la Relativité générale d’Einstein qui intégrant la gravitation à sa théorie de la Relativité restreinte, bouleversait notre vision de l’espace et du temps. Elle est née de la volontée d’Albert Einstein d’obtenir une description de la gravitation cohérente avec la théorie de la relativité restreinte qu’il avait introduite 10 ans auparavant. Cette théorie est l’un (...)

  • jeudi 8 février 2018
    C’est arrivé un 8 février.

    Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une industrie aéronautique particulièrement dynamique, les frères Farman dont les avions ont formés des escadrilles particulièrement efficaces sont soucieux de se reconvertir et d’utiliser le surplus d’appareils restant et les pilotes démobilisés. Leur dernier prototype est le bombardier géant F60 qui prend son envol en octobre 1918 mais la signature de l’armistice arrête les commandes et les industriels doivent par conséquent envisager la reconversion de leurs avions. Avec le F60 Goliath, (...)

  • lundi 15 janvier 2018
    C’est arrivé un 15 janvier.

    Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand panda. C’est aujourd’hui l’un des animaux les plus rares de la planète : menacé par un taux de natalité très bas et par la destruction de son habitat lié à l’urbanisation et aux cultures intensives en Chine il n’en reste plus aujord’hui qu’a peine 1000 à l’état sauvage et un peu plus d’une centaine dans les zoos. C’est pour cette raison que le Panda est devenu en 1961 le logo du Fonds Mondial pour la protection de la nature (WWF). La WWF est la première organisation mondiale de (...)

  • samedi 13 janvier 2018
    C’est arrivé un 14 janvier.

    En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des provinces françaises et pour éviter les traumatismes d’une nouvelle invasion, semblable à celles de 1870 et de 1914, le gouvernement français conscient du caractère éphémère des garanties du Traité de Versailles étudie la construction d’un système défensif moderne le long des frontières avec l’Allemagne et l’Italie pour protéger ces territoires. Une "Commission de Défense du Territoire" est créée et dès 1928 débute la construction de la "muraille de France" à l’initiative de Paul Painlevé, (...)

  • vendredi 12 janvier 2018
    C’est arrivé un 12 janvier.

    Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou 1607), dans une famille bourgeoise de riches marchands. Après ses études qu’il fit chez les franciscains à Toulouse, il acquis son grade de bachelier en droit civil à Orléans puis fut conseiller à la Chambre des Requêtes au parlement de Toulouse en 1631 et séjourna à Castres en tant que conseiller à la Chambre de l’Édit. Mais ce sont ses travaux mathématiques qui assureront sa notoriété. Il étudie les mathématiciens grecs qui commencent à être reconnus en Europe et s’intéresse aux (...)

  • jeudi 11 janvier 2018
    C’est arrivé un 11 janvier.

    Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette maladie redoutable qui ne prit son nom définitif qu’au 1er siècle de notre ère : le diabète. Une maladie caractérisé par l’abondance anormale des urines est ainsi signalé sur un papyrus découvert à Thèbes par le docteur Ebers et rédigé au environ de 1550 avant Jésus-Christ pendant le règne d’Amenhotep Ier : il s’agit de la polyurie qui est fréquemment rencontrée dans le cas du diabète insipide ou du diabète sucré. Connu sous le nom de papyrus Ebers c’est l’un des plus anciens traités médicaux (...)

  • mardi 2 janvier 2018
    C’est arrivé un 2 janvier.

    L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions de l’histoire du cyclisme. Il disparaît prématurément le 2 janvier 1960 à l’âge de 40 ans. Mal soigné il succombera des suites d’une malaria qu’il a attrapé quelques semaines plut tôt en Haute-Volta (aujourd’hui appelée Burkina Faso) ou il était parti disputer un critérium à Ouagadougou en compagnie de ses amis français Bobet, Anquetil et Geminiani pour promouvoir le cyclisme en Afrique Noire. Celui qui était surnommé "Campionissimo" sera enterré dans l’église de sa terre natale, dans le (...)

  • lundi 25 décembre 2017
    C’est arrivé un 25 décembre.

    Fils aîné de Pépin le Bref, Charles 1er, plus connu après sa mort sous le nom de Charlemagne (du latin Carolus Magnus, c’est-à-dire Charles le Grand 768-814) est l’un des souverains les plus célèbre du moyen-âge. A la mort de son père en 768, le royaume est alors partagé entre lui et son frère Carloman. Ces deux-là ne s’entendant pas et, sans la mort inattendue de Carloman en 771, la mésentente entre les 2 frères aurait vite pu se transformer en conflit ouvert. Charles devient alors seul maître du royaume. A cette époque la puissance franque est alors reconnue par tous les (...)

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.