Colombes sous le signe de la philatélie et de l’amitié.

dimanche 15 février 2009
par  Djclone

Durant trois jours, les drapeaux allemands ont flotté en pleine harmonie à côté des drapeaux français à l’hôtel de ville et en différentes places de Colombes. C’était il y a 25 ans à la première manifestation en l’honneur du 25ème anniversaire du jumelage entre Colombes et Frankenthal. L’amicale Philatélique fêtait aussi cette année là son 50ème anniversaire et organisait une exposition départementale : "Expo92" ( Département des Haut de Seine).

Jumelage philatélique Colombes Frankhental Janvier 1983.
Colombes Frankenthal Janvier 1983 - Jumelage Philatélique.

L’amicale philatélique de Colombes avait saisit cette occasion pour lier avec les philatélistes de Frankenthal, pour la première fois un contact étroit et amical. Huit collections de Frankenthal enrichissaient les panneaux des exposants et une délégation de neuf personnes était invité à Colombes pour une petite semaine. Enfin c’était l’accueil... et les philatélistes de l’amicale philatélique de Colombes et environs se sont montrés très chaleureux durant ces trois jours et demi.

L’adjoint Winfried Scheuber était même venu de Frankenthal pour environ vingt quatre heures à cette cérémonie officielle. Il s’est montré absolument inattendu par ses manières bon enfant lors de la première rencontre entre les philatélistes des deux villes jumelées : accueil et invitation dans un cadre officiel et dans un cercle privé ( toutes les personnes de Frankenthal ont été logées pour le mieux dans les familles des philatélistes de Colombes).

Mme Le Savouroux, en tant que Maire adjoint responsable du jumelage, nous invita à diner en communauté. Le Maire, Mr Dominique Frelaut, nous convia après l’inauguration de l’exposition à une réception au champagne dans les salons de l’hôtel de ville et l’amicale fit tout le reste pour que les invités allemands soient pris en charge et que leurs désirs soient satisfaits ? Claude Guillaumin s’est démené d’une façon si exceptionnelle pour les philatélistes de Frankenthal qu’il s’est tenu présent durant toute cette exposition.

Obliteration de la 13eme exposition philatélique départementale du 29 janvier 1983.
Oblitération émise lors de la 13ème exposition philatélique départementale.

Deux petits évènements en marge peuvent attester de façon plus claire que les autres la sincérité de l’accueil dans cette ville française : quelques habitants de Frankenthal ont rencontré durant leur ballade matinale au marché du dimanche tout à fait par hasard Mme Le Savouroux, Maire adjoint ; ils ont été aussitôt reconnus et salués avec une joie débordante. Et le Maire, Dominique Frelaut, se précipita d’une façon tout aussi spontanée des marches de l’hôtel de ville pour serrer les mains du petit groupe de philatéliste de Frankenthal réunis pour la promenade.

En reconnaissance pour leur participation à l’exposition, les philatélistes de Frankenthal (ne pouvant présenter leurs collections que hors concours) ont reçu, à la remise des prix le dimanche soir, une médaille honorifique de la main du maire, Dominique Frelaut, la médaille de la ville de Colombes et quelques documents de l’exposition.

(Schaffling Otto, timbres pour journaux de Hongrie jusqu’a 1918 et les émission de Hongrie de 1867 à 1871 ; Konig Dieter, collection de Frankenthal, parc nationaux du japon ; Reeinwald Erich, timbres de service, non émis de la RDA ; Pohl Willy, Sa majesté Elisabeth II, reinde de Grande-Bretagne ; Kohl Dieter, les timbres des nations unis à Vienne ; Kretzschmar Hermann, les premières émission de Prusse de 1850 à 1867.)

L’expérience de cet échange philatélique était indubitablement plein d’intérêt. Cependant, le plus important fut certainement la vie d’association et le grand contact avec les gens, qui pendant cette fin de semaine ont pu lier amitié. Ils pourront consolider et renouveler cette expérience l’année prochaine. En effet le BSV de Frankenthal fêtera sont soixantième anniversaire avec une exposition philatélique à laquelle les nouveaux amis de Colombes seront cordialement invités.

Extraits d’une lettre envoyée par un correspondant allemand à Mr Raymond Béliard :

"Pour la première fois dans ma vie j’ai appris à connaître une surprenante bonté de cour, que je peux et aimerais vous rendre avec tout mon coeur et de façon illimitée."

"J’aimerais également apporter à tout les gens qui m’entourent la connaissance de votre pays et de votre ville."

"Pour votre hospitalité et votre humanité dirai-je encore simplement deux mots : Merci et Amitié."

Un philatéliste de Frankenthal.



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


Articles de la rubrique