Jeux Olympiques de 1924-La série Armand Noyer.

lundi 17 mars 2008
par  Djclone

Les Jeux Olympiques de 1924furent l’objet de plusieurs centaines de cartes postales. L’éditeur le plus prolifique fut sans conteste Armand Noyer dont la production est étudiée dans le très riche livre de l’AFCOS (Association Française des Collectionneurs Olympiques et Sportifs). Publié en 2004, il est le fruit d’une longue et méticuleuse recherche effectuée par Monsieur Henri Deparis.

Le présent article décrit deux cartes postales qui ne sont pas identifiées dans l’ouvrage de référence .

La première carte postale portant le numéro 96 montre le stade, plus particulièrement le côté de la tribune officielle. L’édition originale indique qu’il s’agit de la piste et de la tribune, mais laisse planer le doute sur la tribune ; est-ce la tribune officielle ou la tribune de Marathon ? Le retirage supprime l’ambiguïté tout en faisant apparaître un grattage sur le cliché.

Carte postale stade Olympique de Colombes.

Carte postale 96 AN - Stade Olympique de Colombes - La piste et la Tribune.

Carte postale stade Olympique de Colombes-variente

Carte postale 96 AN - Stade Olympique de Colombes - La Tribune officielle. (Voir page 11 du livre )

La deuxième carte postale marque la victoire de l’équipe de Football d’Uruguay sur l’équipe de Suisse le 9 juin 1924. La carte numéro 160 est rééditée avec la mention Champion Olympique et le nom du pays corrigé.

Carte postale équipe de Football d'Uruguay 1924.

Carte postale 160 AN - Jeux Olympiques de 1924 - Football L’Equipe d’Urugay
(Voir page 112 du livre )

Carte postale équipe de Football d'Uruguay 1924-variente.

Carte postale 160 AN - Jeux Olympiques de 1924 - Football L’Equipe d’Urugay Champion olympique.

Une autre constatation concerne les repiquages. De nombreuses cartes de la série AN se trouvent avec la mention imprimée "Laboratoires Pautauberge, 10 rue de Constantinople, Paris 8e". On peut imaginer que ces laboratoires ont récupéré les stocks de cartes invendues pour les transformer en supports publicitaires disponibles chez les pharmaciens ou les herboristes, les jeux olympiques constituant un excellent vecteur promotionnel comme le démontrent les divers retirages de la série illustrée par H.L. Roowy effectués par ces mêmes laboratoires.

Carte postale repiquage serie an-pautauberge.

Cet article est tiré d’un courrier envoyé par Georges Galliano membre de l’amicale philatélique de Colombes à Monsieur Jean-Pierre Picquot (président de l’AFCOS) et en Copie : Monsieur Henri Deparis et à Monsieur Pierre Vergne (président de l’APCE, Amicale Philatélique et cartophile de Colombes et Environs) le 12 décembre 2007



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


C’est arrivé un 21 avril.

Alors que la France avait été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin en (...)

C’est arrivé un 19 février.

En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors (...)

C’est arrivé un 12 février.

Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes (...)

C’est arrivé un 11 février.

Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde (...)

C’est arrivé un 8 février.

Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une (...)

C’est arrivé un 15 janvier.

Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand (...)

C’est arrivé un 14 janvier.

En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des (...)

C’est arrivé un 12 janvier.

Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou (...)

C’est arrivé un 11 janvier.

Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette (...)

C’est arrivé un 2 janvier.

L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions (...)