Jeux Olympiques de 1924-La série Armand Noyer.

lundi 17 mars 2008
par  Djclone

Les Jeux Olympiques de 1924furent l’objet de plusieurs centaines de cartes postales. L’éditeur le plus prolifique fut sans conteste Armand Noyer dont la production est étudiée dans le très riche livre de l’AFCOS (Association Française des Collectionneurs Olympiques et Sportifs). Publié en 2004, il est le fruit d’une longue et méticuleuse recherche effectuée par Monsieur Henri Deparis.

Le présent article décrit deux cartes postales qui ne sont pas identifiées dans l’ouvrage de référence .

La première carte postale portant le numéro 96 montre le stade, plus particulièrement le côté de la tribune officielle. L’édition originale indique qu’il s’agit de la piste et de la tribune, mais laisse planer le doute sur la tribune ; est-ce la tribune officielle ou la tribune de Marathon ? Le retirage supprime l’ambiguïté tout en faisant apparaître un grattage sur le cliché.

Carte postale stade Olympique de Colombes.

Carte postale 96 AN - Stade Olympique de Colombes - La piste et la Tribune.

Carte postale stade Olympique de Colombes-variente

Carte postale 96 AN - Stade Olympique de Colombes - La Tribune officielle. (Voir page 11 du livre )

La deuxième carte postale marque la victoire de l’équipe de Football d’Uruguay sur l’équipe de Suisse le 9 juin 1924. La carte numéro 160 est rééditée avec la mention Champion Olympique et le nom du pays corrigé.

Carte postale équipe de Football d'Uruguay 1924.

Carte postale 160 AN - Jeux Olympiques de 1924 - Football L’Equipe d’Urugay
(Voir page 112 du livre )

Carte postale équipe de Football d'Uruguay 1924-variente.

Carte postale 160 AN - Jeux Olympiques de 1924 - Football L’Equipe d’Urugay Champion olympique.

Une autre constatation concerne les repiquages. De nombreuses cartes de la série AN se trouvent avec la mention imprimée "Laboratoires Pautauberge, 10 rue de Constantinople, Paris 8e". On peut imaginer que ces laboratoires ont récupéré les stocks de cartes invendues pour les transformer en supports publicitaires disponibles chez les pharmaciens ou les herboristes, les jeux olympiques constituant un excellent vecteur promotionnel comme le démontrent les divers retirages de la série illustrée par H.L. Roowy effectués par ces mêmes laboratoires.

Carte postale repiquage serie an-pautauberge.

Cet article est tiré d’un courrier envoyé par Georges Galliano membre de l’amicale philatélique de Colombes à Monsieur Jean-Pierre Picquot (président de l’AFCOS) et en Copie : Monsieur Henri Deparis et à Monsieur Pierre Vergne (président de l’APCE, Amicale Philatélique et cartophile de Colombes et Environs) le 12 décembre 2007



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


C’est arrivé un 8 janvier.

Marco Polo naît le 15 septembre 1254 d’une de ces familles de commerçants et explorateurs (...)

C’est arrivé un 5 janvier.

Parmi les fabuleux travaux entrepris par Haussmann dans sa conception du nouveau Paris au 19e (...)

C’est arrivé un 4 janvier

Il y a 205 ans, naissait Louis Braille, l’homme qui, après Valentin Haüy, allait métamorphoser la (...)

C’est arrivé un 3 janvier.

C’est vers 422 que naît Geneviève, la sainte patronne de Paris mais aussi du diocèse de Nanterre (...)

C’est arrivé un 9 décembre.

Après l’échec de la restauration monarchique et la mise en place de la République en 1873, la (...)

C’est arrivé un 22 novembre.

C’était un vendredi 22 novembre ensoleillé peu après midi. Le cortège du président John Fitzgerald (...)

C’est arrivé un 21 novembre.

Au début du XVIIème siècle, l’Angleterre est divisée par des conflits politiques et religieux d’une (...)

C’est arrivé un 12 Octobre.

Le 12 Octobre 1492, Christophe Colomb, cherchant un passage encore inconnu vers la Chine, (...)

C’est arrivé un 27 août.

Le Krakatoa, Krakatau ou Gunung Krakatau en indonésien et en javanais, est un volcan gris de (...)

C’est arrivé un 25 août.

Le 2 juillet 1270, la flotte royale de la huitième croisade quitte le port d’Aigues-Mortes pour (...)