La Petite Poste de Paris.

samedi 31 janvier 2009
par  Djclone

Jusqu’en 1760 la poste n’avait fait le transport des lettres que de ville à ville : impossible d´écrire à l´intérieur de la capitale, impossible de faire porter un pli, du moins officiellement, d´un quartier à un autre. Un particulier, M. Piarron de Chamousset, obtint, par lettres patentes du 5 mars 1758, l’autorisation de se charger de la distribution dans Paris des lettres de la ville pour la ville. Un premier essai de ce genre, tenté en 1653 par M. Renouard de Villayer ( Ordonnance de Louis XIV du 17 juin 1653 ), n’avait pas réussi, a l’inverse de la petite poste de Londres (la "Penny Poste") qui fondée en 1683 par Dockwray, avait eu un plein succès. Ce service de distribution du courrier de ville a la ville était certainement trop "révolutionnaire" pour l’époque !. En 1760, Piarron de Chamousset, dans son "Plan d’administration de la Poste de Paris" officialise l’organisation de la Petite Poste de Paris qui commença à fonctionner le 9 juin 1760. La première année d’exploitation rapporta 50,000 livres à l’inventeur.

Carte journée du timbre 1961 ; Facteur de la Petite poste de Paris 1960.
Facteur de la Petite poste de Paris en 1760 illustré sur une carte de la journée du timbre 1961.

Il crée ainsi 9 bureaux à qui il attribue les lettres A, B, C, D, E, F, G, H et J. Un service spécialisé pour la banlieue se voit doté de la lettre K, et le bureau B a une extension avec la lettre L. Ces 11 bureaux se voient dotés de facteurs qui font la distribution 3 fois par jours à l’intérieur de Paris, et relevaient le courrier jusqu’à 9 fois par jour. Les usagers pouvaient remettre leurs missives de 3 façons : aux facteurs chargés de la levée des boites à qui l’on a confié le montant du port des lettres remises, aux bureaux de postes ou a l’un des nombreux guichets répartis entre chaque quartiers et tenus par des boutiquiers et appelés "boitiers". Pour la première fois, c’est l’expéditeur qui paye la taxe, de 2 sols pour Paris intra-muros, 3 sols pour Paris-banlieue et 6 sols pour la remise à la grande Poste. A l’inverse de la Grande Poste, ou les lettres étaient reçus en Port Du (Le Port Payé était alors une exception) la Petite Poste n’acceptait que les lettres en Port Payé (Les lettres en Port Du était alors une exception).

Piarron de Chamousset ne jouit pas longtemps de son privilège : il en fut dépossédé au bout de peu d’années ( 1763), moyennant une rente viagère de 25,000 livres. Vingt ans après la concession, la petite poste de Paris occupait 117 facteurs,9 bureaux et 395 boîtes de quartier.

Petite poste de Paris extrait almanach 1786
La Petite Poste de Paris. Extrait de "Almanach du voyageur à Paris" de 1786.

En 1780, la petite poste de Paris et les établissements semblables qui avaient été formés dans les grandes villes de province ( Bordeaux, Lyon, Nantes, Rouen, Nancy, Strasbourg, Marseille et Lille ) furent réunis à la grande poste. On révoqua, en même temps, tous les privilèges qui avaient été concédés à des particuliers pour l’exploitation de ces établissements.

Billet de la Petite Poste de M. Renouard de Villayer : Precurseur du timbre poste ?

Ce billet peut-être considéré comme le précurseur du timbre poste. (Reproduction tiré de "Paris et sa Poste - Roger Valuet") Le port des lettres doit être acquitté d´avance à l’aide d´un billet de port payé qui vaut un sol. Les Parisiens ne comprenant pas les services que pouvait leur rendre la Petite Poste de M. Renouard de Villayer en 1653 celle-ci n’eut pas le succès attendu et disparut presque aussitôt.

Si la "Petite Poste" vous intéresse vous pouvez aussi consulter le site suivant :

La Petite Poste de Paris sur le site de l’Association Marcophile du Val de Durance.



Commentaires

Logo de le Généalogique PTT/EGE C/O F. GERARD
jeudi 26 mars 2009 à 15h10 - par  le Généalogique PTT/EGE C/O F. GERARD

Bonjour,
responsable de la revue "Nos Sources" du Cercle Généalogique PTT, je serais interessé par la parution de vos articles sur la Poste à Paris et le facteur de 1840.
Pouvons nous en discuter ?
Bien cordialement
François GERARD
Vice Président du CG PTT/EGE
Chevalier des Palmes Académique
Paris 17
Tel 0146272689

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


Les sapeurs-pompiers de Paris sont créés.

Le 1er juillet 1810, pour célébrer le récent mariage de Napoléon et de Marie-Louise de Habsbourg (...)

15 août 1944 - Débarquement en Provence.

Pendant que le débarquement de Normandie s’achève et pour accélérer la Libération de la France une (...)

1 août 1785 - Lapérousse embarque pour un tour du monde.

En France, Louis XVI n’en peut plus du retard pris sur les autres puissances européennes. En ce (...)

31 juillet 1914 : Assassinat de Jean Jaurès

Pendant la journée du vendredi 31 juillet 1914, Jaurès a tenté, d’abord à la chambre des députés (...)

9 mai 1950 - Schuman propose un plan pour l’Europe.

“Messieurs, il n’est plus question de vaines paroles, mais d’un acte, d’un acte hardi, d’un acte (...)

28 Mars 1910 - Vol du premier Hydravion par Henri Fabre.

Le 28 mars 1910, Henri Fabre, ingénieur français et alors qu’il n’a jamais pris de cours de (...)

12 mars 1894 - Le Coca-cola est commercialisé en bouteille.

En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son (...)

11 mars 1669 - La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna.

La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. (...)

9 mars 1959 - Naissance de la première poupée Barbie à New-york.

9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au (...)

26 février 1806 - Début de la construction de l’Arc de Triomphe.

En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile (...)