La grande muraille de Chine.

jeudi 28 janvier 2016
par  Antonia Crocoji

La grande muraille de Chine ou la longue muraille (et telle que nommée en mandarin) est le plus grand ouvrage militaire construit par l’homme, en longueur, en surface et en masse.Construite entre le 3ème siècle avant J.C. et le XVIIIème siècle, pendant plus de 2 000 ans donc, plusieurs fois détruite et reconstruite, cette muraille avait pour but d’empêcher les invasions des armées mongoles et mandchoues. C’est un chef d’œuvre architectural qui s’intègre parfaitement dans les paysages qu’elle traverse.

Timbres - La grande muraille, passage quasi-obligé pour tout touriste venant visiter la Chine. Tiimbre - La Grande muraille de Chine, une des sept merveilles du monde de l'Antiquité restante.1-La construction

La construction de la grande muraille de Chine débute avant l’unification de la dynastie des Qin (221 av. J.C.). C’est la première phase de construction.

Timbre - La Grande Muraille de Chine nommée "le dragon de dix mille lis".

Cette construction est poursuivie par une seconde phase, après l’unification de la dynastie des Qin. L’empereur Qin Shi Huang, grand réformateur qui standardisa l’écriture, la langue, la monnaie, les poids et les mesures, décide d’ériger un véritable mur et de réunir les tronçons déjà existants pour en faire un système de défense cohérent. Grâce à cet empereur, la grande muraille de Chine prend l’apparence que nous connaissons actuellement etQin Shi Huang est considéré, de fait, comme le père de la grande muraille.

Timbre - La Grande Muraille - sans doute avec la Cité Interdite le monument le plus célèbre de Chine.

Une troisième phase de construction, la plus importante, est mise en oeuvre sous la dynastie des Ming (1368-1644) et démarre en 1569.

Timbre - La grande muraille de Chine est depuis 1987 classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.2-Géographie et conception de la muraille

La grande muraille de Chine commence sur la côte au nord de Pékin et court jusqu’au désert de Gobi. Il ne s’agit pas d’un ouvrage linéaire d’une seule pièce mais d’une fortification composée de plusieurs segments dont certains, de 1 000km de longueur, sont enfouis sous terre.

Timbre - Les remparts de la Grande Muraille de Chine. Timbres - La Grande Muraille de Chine a été édifiée sous la dynastie des Qin.

D’une longueur totale de 21 196 km si on compte les parties détruites et jamais reconstruites, la longueur actuelle des murs est de 6 259 km. Les murs, et selon les endroits, font de 6 à 7 mètres de haut et de 4 à 5 mètres de large, c’est-à-dire guère plus large qu’une autoroute. La muraille est jalonnée de tours de guet et de bastions, d’abris et de pistes pour les cavaliers et servit bien plus de route au transport des hommes et des marchandises (notamment pour la route de la soie) que de rempart défensif contre les invasions.

Timbre - relations diplomatiques entre le Pérou et la République Populaire de Chine - Grande muraille de Chine.

C’est une muraille faite de pierres et de briques, de ciment et de terre et il a fallu 180 millions de mètres cube de terre pour l’ériger. 10 millions d’ouvriers sont morts pour son édification et cela fait de cette fortification, le plus grand cimetière du monde, les morts étant enterrés dans les environs immédiats des remparts et non sous ou dans les murs comme le prétend la légende.

Timbre - La Grande Muraille ou muraille de Chine.

Contrairement à la légende encore, la grande muraille de Chine n’est pas visible à l’œil nu de la lune (l’oeil humain ne peut discerner des structures de 10 mètres de large au-delà de 36 kilomètres d’altitude).
Elle est visible, par contre, de l’espace si les conditions climatiques le permettent mais au même titre que les pyramides égyptiennes par exemple.

Timbre - La grande muraille de Chine à perte de vue.

Classée depuis 1987 au patrimoine mondial de l’UNESCO ainsi que parmi les 7 merveilles du monde, cet édifice sert régulièrement de décor à de nombreux films de fiction, de films publicitaires et de jeux vidéo. Pour les Chinois, c’est le symbole national de la préservation de la sécurité de leur pays, de leur culture et une protection contre les mœurs barbares des étrangers pendant les siècles passés. De nombreux tronçons ont été restaurés dès les années 80 et les touristes visitent majoritairement le tronçon nommé "Badalin" à une quarantaine de kilomètres de Pékin.



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


C’est arrivé un 21 avril.

Alors que la France avait été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin en (...)

C’est arrivé un 19 février.

En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors (...)

C’est arrivé un 12 février.

Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes (...)

C’est arrivé un 11 février.

Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde (...)

C’est arrivé un 8 février.

Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une (...)

C’est arrivé un 15 janvier.

Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand (...)

C’est arrivé un 14 janvier.

En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des (...)

C’est arrivé un 12 janvier.

Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou (...)

C’est arrivé un 11 janvier.

Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette (...)

C’est arrivé un 2 janvier.

L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions (...)