Réflexion d’un philatéliste sur "la Philatélie à l’heure d’Internet"

lundi 27 janvier 2003
par  Djclone

Ou "Pourquoi la Philatélie doit être sur Internet". La philatélie peut-être considérée comme la : " connaissance des timbres-poste " ou "l’ art de les collectionner". C’est en tout cas comme cela qu’elle est définie dans notre dictionnaire. C’est en Angleterre que le premier timbre poste ( à l’effigie de la reine Victoria ) à été émis en 1840, d’une valeur faciale d’un penny et de couleur noire, universellement connu sous le nom de One Penny Black.

Sir Rowland Hill inventeur du timbre poste.

L’invention du timbre-poste est attribué à Sir Rowland Hill

En France les premiers timbre-poste date du 1er janvier 1849 :ce sont le 20 centimes noir et le 1 franc vermillon. Qui n’a jamais rêvé de trouver ces timbres Mythique au fond d’une vieille malle dans le grenier de grand-mère. D’en avoir un exemplaire entre « les mains ». Combien parmi nous en ont vu un des leur yeux . sûrement très peu. Internet nous permet de les voir virtuellement, le Web est une « Vitrine de la philatélie ». Un lieu ou l’information est disponible 24Heures/24 et ce 7jours/7.

lettre du 22 juin 1849 avec timbre de france 20c ceres noir.

Lettre de juin 1849 avec timbre de France 20c Ceres.

Internet est un lieu qui permet de transmettre la passion que nous avons pour les timbres et qui peut paraître étrange pour certains. C’est un nouveau moyen de communication pour le philatéliste.

Le monde de la philatélie est immense. Il est devenu utopique de vouloir tout les timbres sortant à l’heure actuelle. De collection dite « traditionnelle » ou il était de bon aloi d’avoir tout les timbres émis dans un pays un nouveau type de collection dit « thématique » est né. Chacun peut collectionner se qu’il veut, la philatélie est comme une grande encyclopédie ou tout les thèmes se côtoient : « pays, histoire, géographie, sciences, bandes dessinés, fleurs, animaux, arts… ». chaque thème peut se diviser en sous-thèmes : « les animaux peuvent se diviser en chats, chiens, chevaux… ».

Le timbre est aussi le témoin de son époque, de l’histoire du pays qui la émis. Chacun de nous peut y trouver un quelque chose qui à marqué l’histoire de son pays : historique ( rois, hommes politiques, faits historiques, guerres , résistance… ) géographique ( villes, régions, jumelages… )plus proche de nous (lancement de satellites, concorde, TGV…).
A ceux qui autrefois préféraient les timbres historique, scientifique et autres personnages célèbres les jeunes philatélistes y trouveront maintenant les personnages de bandes dessiné, les dinosaures et des timbres halloween. En témoigne les séries Que la poste Française a sortie récemment sur : « le siècle au fil du timbre » ( sports, société, communications, sciences et transports, et tout dernièrement le thème « vie quotidienne ».

La philatélie est le reflet de notre quotidien il témoigne de l’avancée technologique historique et sociale du pays. Internet aussi témoigne de l’avancée technologique et recoupe en ce point la philatélie ; et c’est en cela qu’a l’heure actuelle la philatélie ne peut se passer de ce support « ou les frontières géographique n’existe pas ». Chacun peut y exposer ses recherches et fabriquer ses expositions virtuelles et faire rêver tout un chacun. Internet est un « lieu enrichissant » pour celui qui sait ou dénicher l’information.

L’équipement pour débuter en philatélie est restreint : Album, quelques pochettes, une loupe, une pince spéciale pour manipuler les timbres. Catalogue de cotation sous le coude « Yvert et Tellier » « Cérès » ou « Dallay », L’amateur averti s’équipera ensuite d’un odontomètre pour qu’il puisse calculer le nombre de dents du timbre, une lampe a Ultra-Violet appelée communément lampe de Wood et utilisée pour visualiser les éléments fluorescent de certains timbres papier, bandes fluorescentes, etc.) ou de mettre en évidence certaines réparations, falsifications ou trucages effectués sur un timbre poste…

La philatélie ( Qu’il s’agisse de timbres neufs ou oblitérés ) est par conséquent à la portée de toutes les bourses : Riches et moins riches peuvent donc entreprendre une telle collection selon leurs moyens et selon leurs goûts, ainsi qu’a la portée des jeunes enfants ou de personnes plus âgés. Il n’y à donc pas d’âge pour être philatéliste.

Enfin Internet est un outil que les plus jeunes se sont approprié. Le Web est donc un « point de contact » que les seniors ne doivent pas négliger, car il peut emmener à l’époque des « YU-GI-OH » :-> et autres « Pokemons » :-> les jeunes générations à notre passion du timbres postes, et pourquoi pas apporter de nouveaux adhérents aux clubs philatéliques. J’ai ainsi pu échanger certaines pièces avec des philatélistes étranger vivant de l’autre côté du globe.

Il ne faut pas non plus oublier qu’être philatéliste n’est pas seulement être collectionneur :
Ranger des vignettes dans un album et collectionner des timbres pour leurs valeurs n’a que peut d’intérêt en soi,( Cela n’engage que moi ) il faut aussi effectuer un travail de recherche en lisant la presse spécialisée (2 magazines à l’heure actuelle : L’Echo de la Timbrologie et Timbre Magazine ) , s’intéresser au travail effectué en aval avant l’émission d’un timbre.

Suivre les événements aussi :0)(dernièrement le salon philatélique d’automne tenu à Paris porte de Champerret) voir ( http://www.coppoweb.com/fr.eventvis.php )
Ensuite passage obligé pour tout philatéliste chevronné : devenir membre d’un club philatélique ; C’est un lieu ou les informations circulent, que les collections s’étoffent ou que l’on trouve ses pièces manquante ( les fameuses mancolistes ).Beaucoup de ville possède un club ( se renseigner en mairie) ou auprès de la Fédération française des Associations Philatélique FFAP .
Les philatélistes se rendront aussi pour un promenade a pied au marché aux timbres carré Marigny à PARIS (jeudi, samedi, dimanche, jours fériés de 10h à 18h). Beaucoup de professionnels y tiennent un stand. C’est tout cela être Philatéliste.

Le Marché aux timbres en 1941 ( anciennement Bourse aux timbres ).
Vue du Marché aux Timbres en 1941 sur Carte Postale.

Passion personnelle pour certains , c’est aussi une passion familiale pour d’autres. Collection transmis « de père en fils ». La philatélie était encore il y a peu une collection typiquement masculine. Changement de temps et de coutumes oblige, la philatélie est devenue aussi féminine. Il n’est plus rare de rencontrer des femmes collectionneuses en Club et association philatélique. Changement de temps aussi : l’apparition d’Iinternet.
Formidable outil de communication pour celui qui sait le dompter On y trouve des Forums de discutions philatélique ( forum de news ://fr.rec.philatélie ) Le forum est un « Lieu vivant » ou l’on peut y poser des questions échanger ses idées et ou les habitués se feront un plaisir de vous répondre.

Des Sites de vente aux enchères spécialisés ou l’on peut vendre ses timbres ou négocier des pièces rares ou manquantes bien au dessous des côtes catalogues. ( Delcampe )etc… ou trouver la pièce manquante pas forcément rare, mais recherchée pour sa collection.

De nombreux Clubs et associations on leur site en ligne et proposent leur bulletin mensuel en consultation.

Enfin on trouve sur le WEB de Nombreux sites personnels de « Timbrés ;-) » qui propose des musées imaginaires de leur collections ou thématiques et font vivre aux internautes leur passion de la philatélie.

Il existe des Annuaires de sites persos classés par thèmes :
( http://www.coppoweb.com/liens/fr.liens2.php )

Je pense qu’Internet est devenu un point, un vecteur NON NEGLIGEABLE pour la philatélie et pour les philatélistes à l’heure actuelle voir même OBLIGATOIRE même si certains et j’en connais beaucoup s’en passe. De nombreux sites sur la philatélie existent déjà et les « organisations » philatéliques y ont pris pied (voir ci-dessous ). Il serait dommage pour la philatélie et les philatélistes de se priver d’une telle source d’information en ce début de 21ème siècle. Mais vu le nombre et la qualité des sites traitant de la philatélie je suis certains que cette dernière à « bien pris le coche.

Addendum :

http://www.ffap.net
Rassembler les collectionneurs : telle est la vocation de la Fédération française des associations philatéliques. Elle leur apporte l’information, les défend et organise la compétition. Interface entre les philatélistes, La Poste et le négoce, la Fédération française des associations philatéliques, fondée en 1922, regroupe près de 700 associations réparties sur tout le territoire français.

http://www.adphile.com (membre CNEP )
L’Association pour le Développement de la Philatélie vous propose de trouver tout en 3 clics maximum : initiation, conseils, expertise, annuaire.

http://www.cnep.fr
La CNEP regroupe les négociants en philatélie et histoire postale, français et étrangers, les experts reconnus, les fabricants et détaillants de matériel, les éditeurs de documents philatéliques et de catalogues. Le maximum de garanties pour le collectionneur ; La représentation et la défense de la collection auprès des pouvoirs publics et de la Poste ; L’organisation d’expositions internationales.

http://www.ifsda.org/
La Fédération Internationale des Chambres Syndicales des Négociants en Timbres- Poste IFSDA : The International Federation of Stamp Dealers Associations.

http://www.upu.int/fr/index.html
Union Postale Universelle : pays membres, sites intéressants, musées postaux.

http://www.wnsstamps.ch/wns/fr/index.php

Mis au point par l’UPU et l’Association mondiale pour le développement de la philatélie, le système de numérotation de l’AMDP (WNS) est entré en vigueur le 1er janvier 2002. A terme, l’objectif est de constituer une base de données de l’ensemble des timbres-poste légaux émis par les Pays-membres et territoires de l’UPU à partir de cette date. Le système WNS a pour objectif de servir de principale référence au contrôle des émissions de timbres. La publication des timbres-poste officiels protège ainsi les intérêts du secteur philatélique.
Seuls les timbres-poste enregistrés par le Bureau international de l’UPU et dont l’authenticité est reconnue se verront attribuer un numéro unique WNS et seront répertoriés sur le site Web WNS, en anglais et en français. Le site Web constitue donc un outil de référence et de contrôle, en cas d’omission, contre les émissions illicites des timbres-poste et les étiquettes imitant les timbres. Le système WNS est l’un des outils conçus par l’UPU pour aider les postes et le secteur philatélique à lutter contre ce problème.



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


9 mai 1950 - Schuman propose un plan pour l’Europe.

“Messieurs, il n’est plus question de vaines paroles, mais d’un acte, d’un acte hardi, d’un acte (...)

28 Mars 1910 - Vol du premier Hydravion par Henri Fabre.

Le 28 mars 1910, Henri Fabre, ingénieur français et alors qu’il n’a jamais pris de cours de (...)

12 mars 1894 - Le Coca-cola est commercialisé en bouteille.

En 1886, un pharmacien d’Atlanta en Georgie (États-Unis), John Styth Pemberton invente dans son (...)

11 mars 1669 - La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna.

La plus célèbre des éruptions historiques de l’Etna s’est produite du 11 mars au 11 juillet 1669. (...)

9 mars 1959 - Naissance de la première poupée Barbie à New-york.

9 mars 1959, la célèbre poupée Barbie entre en scène. La société Mattel lance sa célèbre poupée au (...)

26 février 1806 - Début de la construction de l’Arc de Triomphe.

En haut des Champs-Élysées, au sommet de la colline de Chaillot, se trouve la place de l’Étoile (...)

25 février 1964 - Naissance d’une légende de la boxe : Cassius Clay.

Une scène d’anthologie se déroule le soir du 25 février 1964 sur le ring du Miami Beach Convention (...)

24 février 1896 - Découverte de la radioactivité naturelle par Henri Becquerel.

Le 24 février 1896 le physicien Henri Becquerel constate lors de ses recherches sur la (...)

23 février 1455 - Première impression de la Bible de Gutenberg.

Apparu à la Renaissance, l’imprimerie serait la plus grande invention de tous les temps mais (...)

14 février 1779 - Mort tragique du Capitaine James Cook à Hawaï.

Le capitaine anglais James Cook fut le premier des navigateurs scientifiques modernes. Ce fils (...)