Quelle est la valeur d’une collection de timbres-poste.

vendredi 30 octobre 2009
par  Djclone

La valeur d’une collection de timbres-poste est une question récurrante. C’est une question que l’on pose régulièrement aux clubs philatélique lors des salons, bourses, forums et par messagerie. Le scénario est presque toujours le même : une personne hérite d’une collection ou un parent en possède une, et cette personne veut savoir la valeur de cette collection de timbres et comment la revendre. Presque invariablement à la question : "que vaut ma collection ?" , la réponse tombe et provoque un regard de déception : "Cela dépend, mais probablement pas grand chose."

Si vous êtes une de ces personnes qui avez hérité d’une collection ou d’une accumulation de timbres anciens et que n’avez pas la moindre idée de ce que ça vaut, commencez par l’hypothèse que cette collection ou accumulation de timbres ne vaut sans doute pas grand chose. De cette façon, vous ne serez pas déçus quand vous découvrirez que la collection de timbres que vous avez donné votre grand-père ne va pas payer votre nouvelle nouvelle voiture. Par contre si le contraire se révèle être vrai, alors tant mieux ! C’est que la chance existe et vous a sourit.

Collection de timbres poste.
Votre collection contient t-elle une pièce de valeur ?

Il semble y avoir un postulat parmi les non collectionneurs qui est que plus c’est ancien plus c’est rare et donc de forte valeur. Ce qui n’est tout simplement pas le cas. Tout simplement parce qu’un timbre ancien ne signifie pas qu’il est rare (ici le philatéliste préfère parler de timbres Classiques, Semi-moderne, Moderne ou Récent). En fait, la plupart du temps c’est exactement le contraire : le timbre est très courant et n’a donc que peu ou pas de valeur. Le problème est que ce n’est pas toujours pas le cas. Il existe certains timbres de fortes côtes et certains d’entre eux peuvent dormir parmi des collections oubliés et transmises à des non collectionneurs qui ne connaissent pas la valeur de celle-ci.

Comme partout dans le monde les objets de collection ont rarement un prix constant, fixe et universel et les timbres-poste n’y échappent pas : il s’agit de la loi du marché, de l’offre et la demande. Si un timbre est rare alors il existe une demande pour celui-ci et plus sa valeur sera forte. Et justement parce que ce timbre est rare, vous ne l’avez pas. L’ancienneté n’a pas de pertinence lorsqu’il s’agit de déterminer la valeur des timbres-poste. La plupart des timbres ont été émis en quantité astronomique pour satisfaire a la demande et ce à perpétuité. Cette quantité inclut même les premiers timbres qui ont été émis au début de l’histoire du timbre-poste. Finalement, un timbre n’a de valeur que s’il trouve un acquéreur. Tant qu’il n’est pas vendu, sa valeur n’est qu’hypothétique. C’est le collectionneur qui décide, selon son désir et son budget.

Revenons maintenant à notre question... elle nécessite des connaissances et de l’expérience pour déterminer la valeur des timbres anciens (ou plus récents, d’ailleurs). Fournir un catalogue de côte à la personne qui veut connaître la valeur de ses timbres n’est pas suffisant. De plus il vous faut savoir que le prix d’achat ou de vente est d’environ 30 a 40% de la cote catalogue. Beaucoup de timbres rares et qui ont des côtes astronomiques ressemblent à s’y méprendre au timbre lambda qui a une valeur minimale dans ce même catalogue. Même les collectionneurs chevronnés doivent souvent compter sur des experts. Ce que vous possédez est en général composé de pièces courantes que tout les collectionneurs de timbres ont. Donc si tout les collectionneurs en ont deja, cette collection sera difficile à vendre. Une simple collection de France des années 1960 à nos jours , neufs sans charnières, ne vaut guère plus que la faciale. N’oubliez pas : prenez plusieurs avis et méfiez vous tout autant de celui qui dira que votre collection vaut une fortune, mais que personnellement il n’est pas intéressé par celle-ci, que de celui qui prétendra qu’elle ne vaut pas grand chose, mais qu’il veut bien vous la racheter pas cher pour vous débarrasser. Passez voir une association philatélique proche de votre domicile avec votre collection. Celle ci saura vous conseiller et vous diriger vers les personnes que votre collection pourra intéresser, à la pièce en lot ou complète.

Pour consulter et télécharger notre guide philatélique à l’intention du collectionneur de timbres-poste.



Commentaires

Logo de presidence philatelie
mardi 31 octobre 2017 à 18h24 - par  presidence philatelie

Je salue la qualité votre article et surtout de votre guide philatélique !

Cependant on ne vend pas une collection de timbres comme on vend un timbre ou une série de timbres. L’établissement d’une cotation peut être trompeur dans un sens comme dans l’autre. Certains timbres ne sont pas si rares que la cotation le laisserait paraître et d’autres moins cotés peuvent être bien difficiles à trouver. Par exemple, le timbre référence Yvert & Tellier n°47 de Cilicie est particulièrement difficile à trouver malgré une cote relativement modeste de 145€. Par contre, le n°18 de France qui cote plus de 3.000€ se trouve chez presque tous les négociants en philatélie (dans des états plus ou moins remarquables).

Comme l’a écrit, très justement, un collectionneur à ses enfants " Au préalable, il faut se procurer les revues spécialisées mensuelles, lire et essayer de comprendre ce qu’est une collection". Ce conseil peut être complété en invitant les collectionneurs et héritiers à se procurer des ouvrages spécialisés (d’occasion) afin de connaître plus finement les tenants et aboutissants de leur collection de timbres.

La visite de blogs et sites spécialisés sur la philatélie peut également vous permettre de vous donner une idée sur la valeur (marchande et historique) de vos timbres. Je vous conseille celui que j’ai rédigé et espère pouvoir vous guider dans votre processus d’évaluation et de vente de vos biens philatéliques https://www.presidencephilatelie.fr/notre-passion/

Logo de richardd
mercredi 28 septembre 2011 à 14h41 - par  richardd

Pour moi la valeur est purement subjetif et a pour but de flatter l’égaut du collectionneur . Certe , on ne le niera pas que si l’on possède un timbre d’une certaine cote, ca fait toujours plaisir, mais collectionner est aussi pour le plaisir et le gout de collectionner et d’avoir des pieces intéressantes sans pour autant que ces dernieres valent chère . C’est aussi avoir une autre philisophie que d’etre philitéliste dans le bon sens du terme

Logo de Bob
mardi 27 avril 2010 à 14h44 - par  Bob

J’ai acheté des timbres à un particulier sur un site de petites annonces, il s’est avéré qu’il n’avait aucune valeur ... j’aurais dû lire au préalable ce type d’article. Merci pour ces informations.

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


C’est arrivé un 21 avril.

Alors que la France avait été l’un des premiers pays à instaurer le suffrage universel masculin en (...)

C’est arrivé un 19 février.

En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors (...)

C’est arrivé un 12 février.

Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes (...)

C’est arrivé un 11 février.

Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde (...)

C’est arrivé un 8 février.

Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une (...)

C’est arrivé un 15 janvier.

Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand (...)

C’est arrivé un 14 janvier.

En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des (...)

C’est arrivé un 12 janvier.

Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou (...)

C’est arrivé un 11 janvier.

Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette (...)

C’est arrivé un 2 janvier.

L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions (...)