Mezquita de Cordoba ou la grande mosquée de Cordoue.

mardi 23 février 2016
par  Antonia Crocoji

Pourquoi une mosquée à Cordoue ? Pourquoi des mosquées en Espagne : le contexte historique.

Le royaume d’Espagne est envahi en 711 par ce que nous appelons communément les Arabes qui chassent, ainsi, les Wisigoths. Ce sont, en réalité, deux peuples qui s’unissent pour envahir notre voisin et monter jusqu’à Poitiers en France :

Les "Maures" du grec Moros et du latin Mauri, peuple Berbère du nord de l’Afrique, et principalement du Maroc et de l’Algérie représenté par le général Berbère Tariq ibn Ziyad et les "Omeyyades" ou "Umayyades", dynastie arabe de califes de Damas, en Syrie, qui tiennent leur nom de leur ancêtre Umayyah ibn Abd Sams, grand oncle du prophète Mahomet. Ces deux peuples forment une armée de 12 000 soldats constituée majoritairement de Maures pour conquérir l’Espagne de 711 à 716 et donnent à l’Espagne le nom de "al-Andalus".

Timbres - Cordoue - Abd Al Ramman II et Almanzor.

Ce nom "al-Andalus" qui deviendra, par la suite, l’Andalousie, qui est la plus grande région d’Espagne, a été l’objet de nombreuses conjectures.

Néanmoins, aujourd’hui, les spécialistes s’accordent pour dire que ce nom est une arabisation du terme Wisigoth "landa-hlauts" composé de "landa" : terre et "hlauts" : héritage ou sort et qui signifie, par extension, "attribution des terres par tirage au sort". Al-Andalus devient, au sein de l’Europe médiévale, le foyer d’une culture très riche, de grandioses prouesses architecturales et attire grand nombre de savants, artistes, musiciens, écrivains, …

La présence arabe en al-Andalus s’achèvera en 1492 avec la "reconquista" - la reconquête - par le roi Ferdinand II d’Aragon et par Isabelle la Catholique de Castille qui chassent définitivement les Arabes et bien que, dans certaines parties de l’Andalousie, les Arabes soient parvenus à régner jusque dans les années 1600. Cordoue est reprise dès 1236 par Ferdinand III de Castille et al-Andalus redevient l’Espagne.

Timbre - La Mezquita de Cordoba ou Cathédrale de Cordoue.

La Mezquita de Cordoba – Cordoue en français – Kurtuba en arabe

Les Romains avaient érigé un temple à Cordoue transformé en église, résidence épiscopale et monastère en 584 par les Wisigoths après qu’ils aient envahi Cordoue en 572.

Après l’invasion de l’Espagne en 711 par les Arabes, les Musulmans passent un accord avec les Wisigoths en 714 pour récupérer l’église, la résidence et le monastère de Cordoue, la capitale Séville est abandonnée en 716 au profit de Cordoue et en, 786, c’est dans ce contexte historique, que la construction d’une mosquée commence à Cordoue à la place de l’église wisigothe.

Timbre - Abd Al Rahman III - Emir puis calife omeyyade de Cordoue.

Le prince Abd al-Rahman, qui a fui Damas à la suite de l’assassinat de sa famille et après avoir trouvé refuge à Cordoue en 756, est l’initiateur de cette construction qui se terminera en 987. La Mezquita de Cordoue, avec ses 23 000m², est la plus grande mosquée du monde après celle de La Mecque mais sa construction n’est pas orientée vers La Mecque. C’est un quadrilatère d’environ 180m de long sur 130m de large. C’est un monument majeur de l’architecture islamique et le témoin de la 1ère période de l’art islamique.

Timbre - Cordoue - Exposition philatélique nationale.

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1984, la Mezquita connaît 3 agrandissements après la construction initiale.

A)La construction initiale

La construction initiale comporte un mur d’enceinte à l’intérieur duquel on trouve :

- une cour carrée
- un patio des orangers (« patio de los naranjos ») édifié au-dessus d’une citerne
- une salle de prière rectangulaire qui ouvre sur le patio des orangers composée de 11 nefs de 12 travées chacune séparées par de fines colonnes de marbre
- un mihrab – sanctuaire en arabe – qui peut servir de petite salle d’audience ou de niche qui indique la direction de La Mecque ou qui est un ajout architectural permettant l’amplification de la voix de l’imam

B) 1er agrandissement

En 833, la longueur des travées est, à nouveau, doublée et le minaret construit.

C) 2ème agrandissement

De 961 à 976, les travées sont encore allongées et le mihrab est surmonté d’une énorme coupole monolithique en marbre blanc magnifiquement décorée de mosaïques.

Timbres - la Mosquée de Cordoue œuvre la plus importante de l'art hispano-musulman.

D) 3ème et dernier agrandissement

En 987, 8 travées supplémentaires sont ajoutées. Il est, ensuite, impossible d’agrandir encore cette mosquée à cause de la présence très proche du fleuve. 201 ans de construction pour aboutir à un édifice surprenant. En effet, si l’aspect extérieur de la Mezquita de Cordoue est austère et peu engageant, avec un aspect de forteresse, la Mezquita est, à l’intérieur, une merveille architecturale.

Avec sa forêt de 850 colonnes de marbre surmontées de chapiteaux de style différents et d’une double arcature, colonnes plantées en quinconce qui donne une forte densité à l’espace intérieur ;

Avec ses 19 nefs ; avec son alternance de rouge et de blanc ; avec ses stucs ciselés comme de la dentelle, son marbre sculpté, ses 1 600 kg de cubes de mosaïque de verre ; c’est un mélange d’art arabe et d’art byzantin et les Omeyyades font preuve d’innovation architecturale en superposant colonnes et piles supportant les arcs.

Timbres - La mosquée de Cordoue symbole de la splendeur artistique et culturelle qui a caractérisé la période du califat de Cordoue.

La mosquée est majestueuse avec une hauteur de plafond de 9 mètres et l’espace est rythmé par une symétrie de translation, lois de la physique qui s’écrivent de la même façon en tout point de l’espace – par extension, en architecture : symétrie parfaite quel que soit l’endroit de l’espace où on se situe -

Il se dégage de cette mosquée une impression de grande cohérence dans la technique et dans la décoration et de grande sérénité.

La lumière est diffusée par de petites couples et des centaines de lampes illuminent les salles de prières.

Où que les yeux se posent, ce n’est que beauté, délicatesse, raffinement et harmonie.

Bloc feuillet - Mezquita Catedral de Córdoba splendeur de Cordoue.

La transformation de la Mezquita en église-cathédrale

En 1236, Ferdinand III de Castille reprend Cordoue aux Musulmans et la mosquée, après un rite de purification du sol et des murs par l’eau, redevient, en 1239, une église-cathédrale : l’église-cathédrale de Notre-Dame de l’Assomption (Catedral de Nuestra Seňora de Asuncion).

Toutefois personne n’utilise ce nom pour désigner cet édifice, ni oralement, ni dans les écrits et pour tous, il s’agit bien, pour l’éternité semble-t-il, de la « Mezquita ».

Au XVIème siècle, à la demande des Chanoines, l’architecte Hernan Ruiz conçoit un plan de cathédrale au coeur de la mosquée qui doit rivaliser avec les cathédrales de Séville et de Grenade ancienne mosquées également transformées en cathédrales. La mosquée se trouve alors comme englobée dans la cathédrale, absorbée par cette dernière. 60 colonnes sont détruites, la grande nef arabe est trouée d’un transept et la démolition d’une partie du centre de l’édifice ainsi que les modifications apportées font dire à Charles Quint, qui déplore cette transformation : "Vous avez détruit là une chose qu’on ne voyait nulle part ailleurs pour faire une chose qu’on voit partout".

Timbre - La mosquée de Cordoue "Patrimoine de l'humanité par l'Unesco depuis 1984.La Mezquita de Cordoue n’en reste pas moins un édifice à nul autre identique, unique, éblouissant et très singulier.



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


C’est arrivé un 10 décembre.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et dans un contexte marqué par des crimes contre (...)

C’est arrivé un 12 novembre.

L’histoire de l’anesthésie est très ancienne. Il est d’ailleurs raconté dans la bible que Dieu a (...)

C’est arrivé un 18 octobre.

L’Alaska, ce vaste territoire situé au nord-ouest du Canada et aujourd’hui le plus grand des États (...)

C’est arrivé un 10 octobre.

Les premières études et les travaux préliminaires sur le canal de Panama furent entrepris par deux (...)

C’est arrivé un 4 octobre.

En 1855, Brame et Flachat déposent un projet de chemin de fer souterrain reliant les Halles de (...)

C’est arrivé un 3 octobre.

Tout le monde ou presque connaît aujourd’hui l’histoire tragique du Titanic : le 15 avril 1912, le (...)

C’est arrivé un 2 octobre.

Né en 1491 à Saint-Malo, Jacques Cartier a été au contact de la mer dès son plus jeune âge. (...)

Les sapeurs-pompiers de Paris sont créés.

Le 1er juillet 1810, pour célébrer le récent mariage de Napoléon et de Marie-Louise de Habsbourg (...)

15 août 1944 - Débarquement en Provence.

Pendant que le débarquement de Normandie s’achève et pour accélérer la Libération de la France une (...)

1 août 1785 - Lapérousse embarque pour un tour du monde.

En France, Louis XVI n’en peut plus du retard pris sur les autres puissances européennes. En ce (...)