La Placomusophilie ou collection de plaques de muselet.

mercredi 9 mars 2016
par  Djclone

L’histoire raconte que c’est un moine Bénédictin, Dom Pérignon (1638-1715) qui perfectionné le bouchage des vins de champagne, à une époque où les bouteilles étaient bouchées avec des chevilles de bois garnies d’étoupe imbibée d’huile et cachetées à la cire en remplaçant la cheville par un bouchon de liège et une ficelle de chanvre pour le maintenir. Mais ce n’est que bien plus tard que les capsules de champagne également appelée plaque de muselet verront le jour.

Carte postale - Dom Pérignon gouttant les raisins - Tableau de José Frappa.

Cette petite rondelle métallique maintenue par un fil de fer qui coiffe le bouchon lorsque la bouteille est fermée est connue depuis le 5 juillet 1844, date d’un brevet auprès du Ministère de l’Agriculture, déposé par Adolphe Jacquesson, négociant de Châlons-en-Champagne qui cherchait un moyen de rendre le bouchon plus résistant alors que les muselets en fil de fer commençaient à remplacer ceux en cordes de chanvre. Cette pièce est destinée à protéger le bouchon car sans elle le liège dont sont fabriqués les bouchons seraient cisaillés par les fils en métal sous l’effet de la pression des gaz contenus dans la bouteille ; le bouchon ne serait plus parfaitement étanche, compromettant la qualité du précieux liquide à bulles.

Jacquesson et fils - Invention muselet - capsule champagne.

Adolphe Jacquesson (1800-1876) est l’inventeur de la capsule métallique et du muselet pour le bouchage des bouteilles de Champagne. Ce brevet permettait ainsi d’assurer une meilleure étanchéité au bouchon de liège. Exit donc les fuites dues à la pression du gaz. Révolutionnaire pour l’époque, ces plaques qui possédaient toutes un aspect pratiquement identique ont été par la suite estampée "champagne". Puis dans le courant du XXème siècle, les producteurs ont pris de plus en plus l’habitude de personnaliser les capsules de leurs bouteilles : c’est en effet l’objet idéal pour servir de vecteur publicitaire. Dès lors les muselets sont donc devenus très prisés des collectionneurs. Les muselets sont ainsi passés d’un simple outil technique à un objet de collection.

Collection de plaques de muselet - Placomusophilie. Muselets de champagne dans un plateau-tiroirs.

Qu’elle soit peinte à la main ou sérigraphiée, plaquée en argent, en or, ou laissée brute en vieux fer d’époque, la capsule de bouteilles de champagne ou plaque de muselet est un objet de collection.

Le collectionneur de "capsule" ou "muselet" est appelé placomusophile. La placomusophilie est le fait de collectionner les plaques de muselet. Ce terme fut trouvé par Claude Mailliard, à Vertus, dans les années 1980 puis le guide Lambert reprit le nom ainsi que les collectionneurs et la presse spécialisée. Nombre de collectionneurs se cantonnent aux plaques de champagne (plus connues et les plus renommées en France) mais toutes les capsules situées au sommet du bouchon d’une boisson effervescente : champagne, mousseux, crémant, bière, et autres boissons à bulles entre dans le giron de cette collection. Il existerait aujourd’hui environ 40 000 rondelles de métal différentes, dont les plus rares valent plusieurs milliers d’euros.

Timbre - Champagne.

Champagne !!!! Bonne collection de muselets. Aujourd’hui la collection de plaques de muselet a le vent en poupe et cette petite rondelle métallique qui domine le bouchon vaut parfois plus cher que la bouteille. Pour en connaître la cote de ces muselets de champagne, les collectionneurs se réfèrent à différents ouvrages, notamment le Lambert et le Cap’s. En parallèle à la Placomusophilie, il y a la collection des étiquettes qui porte le nom d’Oenographilie.



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


Articles de la rubrique

  • La Placomusophilie ou collection de plaques de muselet.

C’est arrivé un 19 février.

En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors (...)

C’est arrivé un 12 février.

Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes (...)

C’est arrivé un 11 février.

Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde (...)

C’est arrivé un 8 février.

Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une (...)

C’est arrivé un 15 janvier.

Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand (...)

C’est arrivé un 14 janvier.

En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des (...)

C’est arrivé un 12 janvier.

Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou (...)

C’est arrivé un 11 janvier.

Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette (...)

C’est arrivé un 2 janvier.

L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions (...)

C’est arrivé un 25 décembre.

Fils aîné de Pépin le Bref, Charles 1er, plus connu après sa mort sous le nom de Charlemagne (du (...)