Poste locale de Varsovie durant la 1ere guerre mondiale.

vendredi 19 septembre 2014
par  Djclone

Dimanche dernier alors que je regardai un des carnets de circulation que j’avais acquis pour une somme modeste lors de la réunion hebdomadaire de l’amicale, mon regard s’arrêta sur 2 timbres somme toute assez banal. Mais ceux-ci m’interpellèrent , kezaco ce KOMW ? Ces timbres étant coincés entre plusieurs timbres Polonais je me mis donc à orienter mes recherches de ce côté. Et il faut en effet se plonger dans un morceau de l’histoire de la Pologne qui n’exista en tant qu’état indépendant qu’à partir du 11 novembre 1918 pour retrouver l’histoire de ces timbres. Avant cela ce pays était divisée entre les trois Empires suivant : Russie, Allemagne et Autriche-Hongrie. Depuis l’échec de l’insurrection de Kosciusko en 1794 et le troisième partage de la Pologne en 1795, l’état polonais n’existait donc plus en tant que tel en 1914, année ou éclate la première guerre mondiale : pour la première fois dans l’histoire, les trois occupants de la Pologne sont en guerre. Il n’est donc pas possible de trouver de timbres portant le nom de ce pays (Polska en Polonais) avant 1917 et ce n’est qu’en observant attentivement les oblitérations de timbres autrichiens russes ou encore allemands qu’on y retrouve le nom de localités polonaises, faut-il encore connaître la correspondance des noms de ville en allemand ou en russe. Suite à la bataille de Gorlice-Tarnow en mai 1915 la partie polonaise appartenant aux russes passa sous le contrôle de l’Allemagne et de l’Autriche Hongrie qui divisent alors le territoire en deux zones, le gouvernement général de Varsovie et le gouvernement militaire de Lublin. Allemands et Austro-Hongrois se partagent alors la distribution du courrier polonais. Au milieu de l’été 1915 de nouvelles offensives ont lieu sur le front de l’est et les troupes Austro-Allemandes occupent Varsovie dès le début du mois d’aout.

 Timbre poste locale varsovie avec surcharge 2gr.  Timbre poste locale varsovie avec surcharge 6gr.

Timbres de la poste locale de la ville de Varsovie émis par le comité des citoyens durant la 1ere guerre mondiale : la sirène de Varsovie et l’aigle Polonais ( armoiries de la ville et du pays).Michel 9 et 10.

Durant cette partie turbulente de ce début de guerre il était difficile de maintenir un bureau de poste en état de fonctionner correctement et dans la ville occupée par l’armée Allemande, le comité des citoyens décide alors d’établir bureau de poste pour assurer une distribution régulière du courrier qui arrive de l’extérieur de la citée et qui doit être distribué dans la ville. Les polonais utiliseront donc l’ancien bureau de poste russe (au 7 de la rue Mazowiecki) à partir du 23 septembre 1915 pour assurer cette mission. Cette initiative sera autorisée par les autorités postale allemande le 21 octobre 1915 : le courrier envoyé à Varsovie devait auparavant passé par un bureau de poste allemand et être affranchi avec des timbres d’occupation surchargés "Russisch-Polen" or "Gen. Gouv. Warschau" ; Celui-ci était ensuite transféré au bureau de poste de Varsovie ou des timbres locaux étaient ajoutés pour la distribution dans la ville.

Carte postale de varsovie en 1916. Carte postale : Varsovie 1916 - Défilé militaire du nouvel an sur la Place Centrale.

Ces timbres avec l’inscription K.O.M.W ont donc été émis par cette poste locale de la ville de Varsovie (Septembre 1915-Novembre 1916) et KOMV veut dire Komitet Obywatelski miasta stołecznego Warszawy ou Comité des citoyens de la Ville capitale de Varsovie. Pour arrêter la production de nouveaux timbres par cette poste locale et les surimpressions par le Comité des citoyens, les autorités postales allemandes obligeront Varsovie à mettre fin à l’utilisation de ces timbres locaux : le 27 Octobre 1916, la production, l’émission et la vente de timbres par la ville de Varsovie est interdite. Malgré cela dès octobre 1916 une nouvelle série de timbres représentant des monuments et des symboles sera produite, mais comme ils n’ont pas été approuvés par les Allemands ils ne seront pas mis en circulation.

Timbre non-émis de 1916.

Surchargé "Poczta Polska" ces timbres seront émis et mis en circulation en novembre 1918 par la poste nationale polonaise. Du 20 octobre 1916 et pour pallier à cette interdiction le Comité des citoyens utilisera des cachets à la place de timbre et ce jusqu’à l’abandon du bureau de poste de Varsovie le 16 novembre 1918. La poste nationale polonaise reprend alors ses droits sur les tarifs postaux quand la Pologne recouvre son indépendance à la fin du conflit mondial. Mais pour les Polonais, la Première Guerre mondiale ne se terminera pas en 1918 mais bien plus tard en mars 1921, lors de la paix de Riga signée avec la Russie soviétique.

N’hésitez pas a consulter le document (en anglais) suivant, trouvé sur le site Eerste Kerkraadse Philatelisten Verenigingsi cet article vous a plu :

Vous y trouverez de quoi approfondir vos connaissances sur la poste locale de Varsovie.



Commentaires

Colombes Notre ville

Plan Interactif de Colombes.


Identifier PCGC

Outil d'identification PC et GC.


C’est arrivé un 19 février.

En octobre 1944, la flotte japonaise est anéanti à Leyte, aux larges des philippines. Mais alors (...)

C’est arrivé un 12 février.

Après le traité de Paris de 1763, le roi Louis XV souhaite que la France participe aux grandes (...)

C’est arrivé un 11 février.

Le 11 février 2016, le directeur du laboratoire LIGO annonce que pour la 1ère fois, une onde (...)

C’est arrivé un 8 février.

Au lendemain de la première guerre mondiale qui vient de s’achever et qui a vu l’émergence d’une (...)

C’est arrivé un 15 janvier.

Dans les montagnes du sud-ouest de la Chine se cache un ours noir et blanc : il s’agit du grand (...)

C’est arrivé un 14 janvier.

En 1919, au sortir de la première guerre mondiale l’Alsace et la Lorraine redeviennent des (...)

C’est arrivé un 12 janvier.

Pierre de Fermat est né dans la première décennie du XVIIeme siècle à Beaumont de Lomagne (1601 ou (...)

C’est arrivé un 11 janvier.

Il faut remonter très loin dans l’Antiquité pour découvrir les premières descriptions de cette (...)

C’est arrivé un 2 janvier.

L’Italien Fausto Coppi, virtuose de la bicyclette, reste à ce jour l’un des plus grand champions (...)

C’est arrivé un 25 décembre.

Fils aîné de Pépin le Bref, Charles 1er, plus connu après sa mort sous le nom de Charlemagne (du (...)